Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 18:38

 

DSC09914

 

 

CELA SUFFIT !...priorité à la lutte contre le chômage

 Nos élus nationaux sont en pleine agitation…mais la population est lasse d’un « scandale de plus» scandale de gauche, scandale de droite…les scandales cachent les vrais problèmes. S’il y a scandale…il y a la JUSTICE qui doit passer en toute « sérénité ». Que cette grande DAME fasse son travail en toute indépendance, sans a priori des juges, sans communication pernicieuse à sa sérénité.

Que nos élus se préoccupent de l’essentiel qui empêche de vivre qui tenaille au plus profond chaque français :

Le chômage qui nécessite des réformes structurelles et des réformes de comportement

1)      Que l’État et les Collectivités Territoriales  se réforment : moins de communes, moins d’échelons administratifs, moins de  ministres… rien qu’au niveau des collectivités locales il y a 80 milliards d’euros d'économies à réaliser (d’après un élu socialiste !), que le vote des budgets soit l’occasion d’analyser toutes les dépenses et non de renouveler celles-ci sans recherche d’économies.

 

2)      Que la dette publique diminue alors qu’elle flambe : on passe de 80% du Produit Intérieur Brut (PIB) à 90% et avec les déficits 2013 ce sera, d’après l’OCDE, 100 % à la fin de l’année,

 

3)      Que les élus donnent l’exemple en diminuant leurs indemnités et avantages divers  qui écœurent les français : est-on élu pour gagner de l’argent ou pour servir le Pays ?...des maires et leurs adjoints ont osé donner l’exemple! Ce geste est symbolique financièrement mais nécessaire politiquement. Pourquoi cumuler retraites honorables et indemnités d’élus ?

 

4)      Que les privilégiés par leur statut sachent abandonner leurs privilèges soit disant abolis depuis la Révolution Française mais qui fleurissent (touche pas à mes droits acquis, à mes régimes spéciaux…)

 

5)      Que les entreprises et les entrepreneurs puissent vivre sans mendier les subventions qui finissent par coûter plus cher que ce qui est distribué en prélevant sur l’essentiel parfois et sans coups de matraques répétés sur le plan fiscal et social…ce sont eux qui vont créer de l’emploi durable et productif.

 

 

Messieurs, Mesdames nos parlementaires, Messieurs, Mesdames de la presse…STOP CAHUZAC, STOP AUX REFORMES dites SOCIETALES qui ne font que diviser les français ou amuser la galerie occupez-vous du CHOMAGE, le vrai problème !

 

Partager cet article

Repost0

commentaires