Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 08:30

 

marianne0002

 

On a coutume de dire que les maires ont tout le pouvoir, que le maire fait ce qu'il veut...en fait le maire est l'émanation du Coneil Municipal qui se choisit "son" maire en son sein. Ce même Conseil Municpal est censé contrôler "son" maire".

Le pouvoir du Maire est sorti renforcé suite aux lois sur la décentralisation : en effet, la perte de  pouvoir de contrôle du Préfet a profité au maire.Donc, si le Maire n'est plus "contrôlé " par son Conseil Municipal il exerce alors un pouvoir sans contre-poiuvoir : d'où le danger...d'abus de pouvoir !

 

 

Extrait de "vie publique"

La commune est la collectivité administrative de « base » ou de proximité. C’est également la plus ancienne et probablement la plus identifiée par les administrés.

 

C’est la loi du 14 décembre 1789 qui a érigé en communes "toutes les communautés d’habitants" existant au moment de la Révolution française (paroisses, villages, bourgs, villes). Ceci explique le nombre important de communes en France aujourd’hui : 36 791 au 1er janvier 2011 (36 568 en métropole, 112 dans les départements d’outre-mer et 111 dans les collectivités d’outre-mer et la Nouvelle-Calédonie). En 2008, 31 646 communes avaient moins de 2 000 habitants ; 11 communes avaient une population supérieure à 200 000 habitants.

 

Les communes connaissent une organisation administrative unique, quelle que soit leur taille. Depuis la loi municipale de 1884, elles sont gérées par le conseil municipal et par le maire. Si le premier est élu au suffrage universel.   direct, le second est élu par et parmi le conseil municipal. Organe exécutif de la commune-collectivité décentralisée, le maire est par ailleurs le représentant de l’État dans la commune-circonscription déconcentrée. Au titre de cette seconde fonction, il gère l’état civil, organise les élections et a la qualité d’officier de police judicaire. On dit qu’il connaît un "dédoublement fonctionnel".

Les communes bénéficient de la compétence générale pour gérer toute affaire d’intérêt communal. Les compétences de la commune s’articulent autour de l’urbanisme et de la maîtrise des sols (plan local d’urbanisme, délivrance des permis de construire), de l’enseignement (gestion des écoles élémentaires et maternelles), de la culture et du patrimoine (bibliothèques, musées, offices du tourisme) .

Partager cet article
Repost0

commentaires

Alain Rivier 05/07/2013 09:22


A Chateau d'Olone, c'est le "Comté du Chateau d'Olonne" avec en son seing, les obligés, les bénéiouioui, les inféodés et les coutumiers des flateries et des entregents..... "Et maitenant Blase,
flattez-moi !" Pauvre démocratie locale !