Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 août 2018 2 14 /08 /août /2018 16:55
4 AOÛT 1789 ...2017, ANNIVERSAIRE DE L'ABOLITION DES PRIVILÈGES...PRESQUE UNE VRAIE RÉFORME

4 AOÛT 1789 ...2017, ANNIVERSAIRE DE L'ABOLITION DES PRIVILÈGES...PRESQUE UNE VRAIE RÉFORME

NON, TOUT NE VA PAS TRÈS BIEN...QUAND LES FRANÇAIS SE RÉVEILLERONT...

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2018/08/un-travail-parlementaire-qui-ne-peut-qu-etre-bacle-derive-grave-de-la-democratie.html

 

La situation que nous avons décrite a pour cause et pour conséquence la personnalisation du pouvoir comme une forme de dictature moderne !

 

CET ÉTÉ LES ÉLUS ET L'OPINION PASSENT À CÔTÉ DE L'ESSENTIEL AVEC LA COMPLICITÉ DES MEDIA

Nous allons donc tenter une petite incursion non dans le monde de la politique mais dans celui de l'économie après ce détour sur nos institutions malmenées : mais dans quel régime vit-on : régime parlementaire comme le veut la constitution ou régime présidentiel ? avec un Président qui a tout pouvoir mais n'est pas responsable...une forme moderne polie de la dictature en tenue camouflée mais bien réelle.

Association citoyenne, nous nous devons d'analyser à partir de données officielles une situation qui inquiète nombre de français attentif à la chose publique (res publica) .

Les média ont pris le parti, quasiment dans leur intégralité, de nous bassiner avec le dossier Benalla, Bregançon, les vacances présidentielles, le football, la canicule...pour nous cacher la triste réalité dont le citoyen devra prendre connaissance et l'affronter  avec la fin de la pause estivale. Citons-en des zones de malaise grave du pays avec quelques exemples éléments chiffrés officiels : 

 

- la sécurité, le malaise profond des forces de sécurité...le 1er mai s'est-il bien passé ? et le 14 juillet ?

- l'éducation : pas d'améliorations en vue,

- la justice en panne comme ses prisons, le manque de magistrats...

- le logement : les mesures prises et celles qui sont envisagées plombent le secteur qui avait repris des couleurs,

- les taxes qui continuent à augmenter et il en est annoncé de nouvelles : l'État français, "nous", est ruiné et surendetté. Il taxe, retaxe et surtaxe. Il n'est pas de semaine sans annonce de projet de nouvelles taxes ou d'une augmentation de celles qui exitent. Pour la première fois d'après les derniers décomptes du nombre de taxe, le chiffre de 1 000 taxes est annoncé !

- les classes actives moyennes actives ou retraitées sont tondues,

- la nouvelle flambée des prix : gaz, électricité, timbres, carburants, autoroute, amendes, assurances...

- le déséquilibre du commerce extérieur : 33 milliards d'euros depuis le 1er janvier 2018 (6 mois) et 6 milliards rien que pour le mois de juin,

- le chômage qui stagne à 9%,

- l'inflation qui est remonté à un niveau record : 2,1% d'inflation (la prévision était de 1,2 %pour l'année !)

- l'endettement de la France encore en croissance 2 300 MILLIARDS D'EUROS soit 98 % DU PRODUIT INTÉRIEUR BRUT, PIB

- croissance 2,3 % du PIB en 2017 tombe à 1,7 % en prévision pour 2018,

- l'investissement des entreprises décroit,

- la pauvreté gagne du terrain,

- santé : le problème des maisons de retraite et EHPAD, celui des urgences restent entiers voire aggravés, (où sont passées les belles promesses de la page 23 du programme du candidat MACRON : "Plus pour nos ainés ...Plus pour la santé ...et les handicapés"

Conclusions :

Pouvoir d'achat en berne : les prix augmentent plus fortement que les salaires,

Économie Nationale en berne, 

Réduction des inégalités et ascenseur social en pannes,

Déficit budgétaire maintenu et report des réformes d'économies de l'ÉTAT (dépenses publiques)...

Après ce constat difficilement contestable qui pourra dire que tout va bien, madame la marquise ? Peut-être le Président qui ne se rend pas compte que les dépenses somptuaires et parfois ridiculement critiquées qu'il fait sont de moins en moins bien supportées. L'exemplarité de ces dépenses se retournera non contre son auteur mais aussi contre les citoyens français trompés.

 

LA RÉALITÉ L'EMPORTERA SUR LE MIRAGE : AU LIEU DE SE RELEVER LA FRANCE S'ENFONCE DONC

Malgré des conditions mondiales particulièrement favorables (croissance mondiale encore forte, taux d'intérêts très bas...), la France s'enfonce.

Au lieu d'un redressement espéré avec l'élection d'Emmanuel MACRON, on passe de l'illusion à la désillusion.

La coupe du monde de football sera vite oubliée. Les media ont cependant bien tout fait pour que le peuple français oublie la dure réalité :

  "Donne du vin et des jeux au peuple et tu pourras en faire des agneaux" aurait dit César (pas Jupiter ni Mars) est la formule adaptée à la situation mais ne le sera pas à la rentrée,

Même si le Président de la République et son gouvernement et les média à leur botte vont encore tenter d'étouffer la vérité.

Le programme MACRON de réformes est à l'exemple de la SANTÉ, LA JUSTICE...malade ! et victime de reports 2020, 2024...reports qui pourraient devenir des enterrements. "demain on rase gratis".

 

Alors, après cette réflexion estivale et triste, vous pouvez imaginer que, pour l'affaire BENALLA, nous avons surtout cherché à savoir ce que le Président et son gouvernement veulent cacher aux français.

 

Non, tout ne va pas très bien madame la marquise !

 

À SUIVRE : LA DÉRIVE PRÉSIDENTIELLE

 

Partager cet article

Repost0

commentaires