Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

20 octobre 2020 2 20 /10 /octobre /2020 21:01
SUR LA FAÇADE DE NOS ÉDIFICES PUBLICS  : LIBERTÉ...

SUR LA FAÇADE DE NOS ÉDIFICES PUBLICS : LIBERTÉ...

 

C'EST UN SOULAGEMENT DE VOIR RÉAPPARAÎTRE LA NOTION DE LIBERTÉ ET SES LIMITES : ENFIN L'INSTRUCTION CIVIQUE !

 

N'oublions jamais qu'en démocratie, la liberté est la règle mais que comme toute règle pour survivre, pour être défendue il faut qu'il y ait des limites posées et imposées pour que la liberté des uns n'entrave pas celle des autres.

L'État doit protéger les libertés publiques et, ainsi, dans le même temps, il doit poser des limites pour que la liberté des uns n'entrave pas celle des autres.

Le Conseil constitutionnel est ainsi devenu le garant des libertés : car il vérifie la conformité des lois à la Constitution. Il vérifie que les lois restreignant les libertés n'étouffent pas la liberté.

 

RESPECTER LA LIBERTÉ DES AUTRES

Nous allons une nouvelle fois rappeler l'article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 qui dispose en effet que : "La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société la jouissance de ces mêmes droits".

Donc, limiter la liberté totale :

c'est protéger la liberté

c'est protéger les faibles et abolir la loi du plus fort

c'est le devoir de l'État protecteur des libertés individuelles et collectives.

 

PROTÉGER LA LIBERTÉ D'OPINION

Cette liberté fondamentale est fondée, elle aussi, sur la Déclaration des droits de l'homme qui, dans son article 10, stipule : 

"Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la Loi."

La Déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 dispose aussi que « tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit. ».

 

 

Donc toute personne est libre de penser comme elle l'entend, d'exprimer ses pensées même si elles sont contraires à celles de la majorité. Chacun est libre d'adopter la religion de son choix et même de n'en adopter aucune!

De ce principe de liberté d'opinion découle les autres libertés :

- liberté d'expression

- liberté de la presse

- liberté d'association

- liberté de réunion

- liberté de manifestation

 

Mais chacune de ses libertés est elle-même limitée afin de protéger les individus et la collectivité ?

Ainsi, l'expression d'une opinion par voie de manifestation est limitée par les nécessités de protéger l'ordre public. C'est là que l'on peut juger de l'équilibre que l'État doit maintenir : créer les conditions pour que le droit de manifester soit respecté mais il doit aussi mettre les moyens pour que les manifestations ne tournent pas à l'émeute, au pillage...

L'État est le garant de ces libertés et de ces équilibres. C'est sur cet édifice juridique que repose la démocratie.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires