Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 20:50

La réponse d'un de nos lecteurs à LA FRANCE S'APPAUVRIT : danger pour la démocratie en FRANCE :

 

 

La France hélas et ,j'en suis bien triste, perd de son influence, politique, économique et sociale. Son système social ne fait plus rêver : il est usé ! Son modèle politique issu de 20 siècles de gouvernance monarchiste, révolutionnaire, impériale et républicaine ne suscite plus l'admiration des autres pays voisins ou des pays émergents.

La langue française commence à disparaitre au profit de l'anglais. Or, l'un des quatre empires coloniaux, après le Britannique et entre l'espagnol et le portugais ne nous permet plus de garder notre rang dans le Monde. Beaucoup de nos anciennes colonies devenues des pays libres (plus ou moins d'ailleurs) se sont détournés de nous. Notre économie souffre de la désaffection de ceux qui nous gouvernent depuis trente ans ,de leur désintérêt pour l'industrie et le commerce.

Deux présidents ont su donner les impulsions qu'il failait : De Gaulle et Pompidou. Les autres présidents n'aimaient pas les entreprises et l'économie.

Notre président actuel avait donné des gages, mais en vain. De plus, nous agaçons avec nos leçons de morale, quand bon nombre d'entre nous vivent mal, voire chichement. Combien de millions de français vivent en dessous du seuil de pauvreté ? 

Nous en savons quelque chose, nous, ici, au Pays des Olonnes devenant un désert économique. Combien le manque de clairvoyance, l'absence de vision à long terme provoquent des dégâts sociaux.

Beaucoup de nos élus nationaux et locaux n'aiment l'économie, l'industrie et les entreprises. Ils en ont peur : comme je l'ai entendu pendant la campagne des municipales : pas besoin d'entreprises ça va nous amener des émigrés et le communisme !

Nous n'avons pas su partager les richesses générées par notre pays depuis 30 ans. Notre système administratif est lourd et  inadapté (22 régions alors qu'il n'en faudrait que 11 ou 12), 36 000 communes ! Les arrondissements sont devenus inutiles et ne correspondent plus à un besoin politique et économique. Enfin les départements qui devront être fondus dans les régions sans pour autant supprimer les connexions et les liens nécessaires entre le citoyen et ses élus.

 Si bien que, quand les autres pays se sont adaptés à la nouvelle donne, la France,elle, a perdu du temps.

 Nos mentalités sont aussi à réformer ; on mesure avec le conflit social qui semble s'éloigner combien nous avons du mal à évoluer et regarder à coté de nous. J'ai lu avec passion il y a quelques années un livre (hélas presqu'introuvable) aux accents un peu provocants mais aux éclairages intéressants : A QUOI TIENT LA SUPERIORITE DES ANGLO-SAXONS, Edmond Demoulins ed. Firmin Dodot ; 1927 ! Cet ouvrage est une énumération de la construction d'une économie politique, sociale et industrielle qui part de la base c'est-à-dire l'éducation des jeunes anglo-saxons. Ecrit en 1927, il est bien évident qu'aujourd'hui il devrait être écrit différemment en prenant en compte la mondialisation, mais la philosophie reste la même et les valeurs défendues sont transférables de nos jours. Je voudrais ajouter que nos individualismes et nos corporatismes ont eu raison de nos équilibres et que sans un sursaut national et une prise de conscience de tous, nous courrons droit à une "finlandisation" de notre pays assujetti à d'autres pays plus dynamiques que nous.

Comment un pays peut-il supporter longtemps les agressions économiques dont il est l'objet sans réagir ? Comment une économie peut-elle supporter les contre coups de grèves (même légitimes et légales) et les blocages. Ceux qui ont bloqué le port de Marseille savent-ils combien coûte par jour un pétrolier immobilisé depuis plus de dix jours ? Qui va payer ? : les français......Et, les français doivent aussi penser que l'on est observé par nos partenaires économiques et c'est notre devoir d’être vigilant…

 

Partager cet article

Repost0

commentaires