Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 21:11
XYNTHIA : les témoins victimes racontent le cauchemar de cette nuit du 27 au 28 février 2010

LES TEMOINS QUI ONT BOULVERSE LE PUBLIC

 

 

Ils ne pourront jamais oublier.

Depuis hier témoins qui sont des victimes de XYNTHIA défilent à la barre : ce sont les auditions des parties civiles qui rappellent ce qu'ils ont vécu en cette nuit de tempête et d'inondation.

 

Avec un langage simple, leur langage ,et le langage de leur coeur et de leurs peurs qui  demeureront gravées à toujours  en leur for intérieur.

 

Désormais on comprend mieux la violence qu'ils ont subie. Nous n'arriverons pas à la décrire par nos mots. Toutes ces scènes se passent au milieu de la nuit, dans l'obscurité, l'eau est glaciale, elle fait sauter les portes, éclater les baies, charrie tout ce qu'elle ramasse...

La marin professionnel André ROSSIGNOL de stature imposante, endurci par un métier qui côtoie le risque chaque jour et chaque nuit craquera, comme les autres témoins, durant son audition. Il avait senti que le "temps était bizarre" mais il part quand même à la pêche pour la marée de cette nuit. A 2 heures il a vu le courant de flot passer de 2 à 3 ou 4 noeuds. Il décide de rentrer à 2h15 "rentrer, c'était un combat". Le parking du quai était déjà inondé. Arrivé chez lui il organise la famille, récupère ses enfants, joint les services de secours "une caserne de pompiers qui n'était pas opérationnelle, la caserne inondée avec tout le matériel à l'intérieur ". Mais il a pris soin d'avoir fait construire une maison avec un étage et un accés sur le toit..Et la famille se réunit au premier étage en attendant les secours qui arriveront vers 6 heures.

Le Président ALMY lui demande si c'était une mesure de sécurité . Il était "natif", marin il avait la culture du risque et comme patron pêcheur la culture de la responsabilité vis-à-vis de ses hommes. La tempête de 1940 il en a beaucoup entendu parler. Oui, cet étage c'était bien une mesure de sécurité.

Monsieur ROSSIGNOL tient à rappeler à l'adresse de son maire que  " Comme patron pêcheur vous êtes responsable de vos hommes, je considère qu'il se devait d'être responsable et faire tout ce qu'il fallait pour éviter ce qui est arrivé"

Comme les autres témoins sans haine mais fermement André ROSSIGNOL tient à raconter ce qu'il a fait en fin du premier Conseil Municipal qui a suivi XYNTHIA. Il a interpellé son maire René MARRATIER qu'il connaît bien "il y a quelque chose qui manque , tu viens d'oublier quelque chose, la minute de silence

"il m'a répondu" : "j'ai été aussi sinistré"

Depuis le début de ce procès ce fut dans la salle le premier mouvement d'indignation manifesté par le public.

 

Chaque témoin livre les images fortes, trop fortes parfois de ce qu'ils ont vécu. Nous verrons celles d'une famille où le miracle a cotoyé le drame..

 

Audience aprés audience le Président ALMY plante le décor de ce drame. On ne peut rester à l'extérieur du décor.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires