Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 00:18

VOTRE NOUVEAU PASSEPORT POUR UNE SORTIE LÉGALE DU CONFINEMENT

 

Ce document prend en compte les nouvelles règles et particulièrement celle qui concerne l'heure de sortie (mention obligatoire depuis le mardi 24 mars 2020).

CORONAVIRUS : NOUVELLE ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

Partager cet article

Repost0
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 19:20
ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE

 

 

 

 

DEPUIS CE JOUR MARDI 24 MARS 2020 ET APRÈS LE VOTE DU « PARLEMENT RESTREINT » LA FRANCE EST SOUS LE RÉGIME DE L’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE

 

À CAUSE DE QUELQUES FRANÇAIS INDISCIPLINÉS LE GOUVERNEMENT VA IMPOSER À TOUS SES DÉCISIONS SANS CONTRÔLE PARLEMENTAIRE NI MÊME JUDICIAIRE

 

SUR LE PLAN CONSTITUTIONNEL ET LÉGAL LE GOUVERNEMENT A DÉSORMAIS TOUS LES POUVOIRS PENDANT DEUX MOIS

 

Le Gouvernement est habilité à prendre des décisions qui ont force de loi par ordonnances…il n’y a qu’à espérer qu’il usera de son droit pour le triomphe de la lutte contre CORONAVIRUS et mais n’en abusera pas.

 

C’est l’histoire qui jugera.

 

Nous payons tous la bêtise humaine, l’égoïsme, l’insécurité qui a généré des zones de non droit : le citoyen respectueux de la loi et de la vie de ses congénères va subir une perte de ses libertés suite aux incartades de dealers qui poursuivent leur sale occupation et à celles des inconscients et autres irresponsables.

 

Mieux, on libère des prisons des milliers de condamnés et ou de prévenus qui pourront ainsi récupérer pour certains leur droit de dealer et pour d’autres reprendre leurs autres coupables et illicites activités. Mais faut-il les laisser enfermés dans des prisons insalubres et surpeuplés et en prime risquer de contaminer le personnel ? Il faudra reparler de cela après la crise.

 

Dans quelques mois et donc le plus tôt possible il faudra « juger » cette situation et les responsables.

 

Pour le citoyen français conscient de ses droits et devoirs face à l’extrême danger de CORONAVIRUS, voit s’ajouter les dangers de l’insécurité qui règne dans certains sites et l'incivisme.

 

En effet, les deux autres malades de la République sont :

 

  •  la Santé dont les budgets et la gestion furent abandonnées depuis des années,

 

  •  la Justice (qui gère les prisons, il faut le rappeler ) en crise depuis des décennies avec des Ministres dits Gardes des Sceaux incapables sauf pour pondre des pseudo réformes inapplicables souvent  mais pire déstabilisatrices d’une mission qui ne peut s’exercer que dans la sérénité.

 

Occupons-nous dans l’immédiat de CORONOVIRUS et une fois rétablis dans nos santés et libertés nous attaquerons les vrais et graves problèmes que sont en France : LA SANTÉ et LA JUSTICE.

 

 

PAS DE CONFINEMENT COMPLET MAIS…INTERDICTION DE SORTIR DE SON DOMICILE SAUF…

 

Après l’intervention d’hier du Premier Ministre et les votes au Parlement, les conditions du confinement sont plus sévères. Les conditions de sortie sont précisées et cela dans un sens restrictif et plus répressif.

 

 

Attestation de Déplacement Dérogatoire

Le principe est l’interdiction de sortir, l’exception : promenade, sport …permis de sortir de plus en plus encadrés et des sanctions qui peuvent aller pour les récidivistes jusqu’à la prison.

 

Maintien de l’obligation pour toute personne sortant de son domicile d’avoir avec elle « l’Autorisation de Déplacement Dérogatoire »…sur laquelle il faut désormais obligatoirement  mentionner l’heure de sortie et elle n’est valable qu’une heure.

 

Sorties : temps limité pour « promenade » 1 heure,

 

Jogging 1 par jour et à moins d’1 kilomètre du domicile et seul,

 

Sortie des enfants : un seul accompagnant qui doit avoir avec lui son « Attestation de Déplacement Dérogatoire », règles normales des sorties,

 

Fermeture des marchés : fermetures sauf dérogations à l’initiative du maire (demande au Préfet),

 

Possibilité d’établir le couvre-feu,

 

 

La fameuse autorisation dite" attestation de déplacement dérogatoire " , de plus, doit mentionner l’heure de la sortie et ne sera valable qu’une heure, afin d’éviter les abus.

 

LES CONDITIONS MISES POUR LES SORTIES VONT ÉVOLUER, N’HÉSITEZ PAS À CONSULTER LE SITE OFFICIEL :

https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=SEC-3-GOO-[{adgroup}]-[425080454158]-search-[nouvelles%20coronavirus]

 

et PRUDENCE, PRUDENCE, PRUDENCE !

 

Partager cet article

Repost0
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 20:15
DES MESURES NÉCESSAIRES ET RAPPELÉES PAR RESPECT POUR LA VIE DES AUTRES

DES MESURES NÉCESSAIRES ET RAPPELÉES PAR RESPECT POUR LA VIE DES AUTRES

COMMENT RETROUVER VITE NOS LIBERTÉS : DU CIVISME, DU CIVISME, DU CIVISME

 

COUVRE-FEU ?

 

Veuillez trouver ci-dessous copie du courrier adressé par Yannick MOREAU maire des Sables d’Olonne (surlignage ajouté par nos soins). Il s’agit d'un courrier adressé à Monsieur le Préfet de la Vendée qui souhaitait connaitre la position de la ville des Sables d’Olonne sur l’opportunité de mettre en place un couvre-feu de 20h00 à 6h00 pour une durée indéterminée.

 

L'État est garant de l'intérêt public et de l'amélioration de l'état sanitaire de la population. Il doit mettre en œuvre toutes les mesures tendant à assurer la plus grande égalité possible des citoyens face à la maladie, à améliorer la qualité des soins et à promouvoir globalement la Santé Publique. C'est la loi.

 Il faut aussi savoir que le maire est aussi responsable de la protection de ses concitoyens. C'est aussi la loi !

De nombreux maires ont déjà proposé des mesures souvent plus drastiques et souvent plus claires que celles de l'État qui furent "délayées" hésitantes et inaudibles donc démotivantes pour ceux et celles qui n'étaient pas motivés et surtout pour ceux qui ne voulaient pas entendre.

 

 

LES SABLES D'OLONNE : UN COUVRE-FEU EST-IL NÉCESSAIRE ?

Le maire, président de l'Agglomération LES SABLES D'OLONNE Yannick MOREAU a mis en ligne l'échange qu'il a eu avec le Préfet de la Vendée au sujet des mesures concernant le confinement et le respect de celui-ci par la population locale

https://www.facebook.com/YannickMoreau85/posts/2816352385148576?comment_id=2816387605145054&notif_id=1584884145781729&notif_t=feed_comment&ref=notif

 

"CE N’EST PAS TANT D’UN COUVRE-FEU DONT NOUS AVONS BESOIN QUE D’UN CONFINEMENT PLUS STRICT ET D’UNE INFORMATION TRANSPARENTE SUR LA RÉALITÉ DE LA SITUATION EN VENDÉE ET AUX SABLES D’OLONNE "

 

Monsieur le Préfet,

Par courriel en date du 21 mars, vous avez souhaité connaître l’avis de la municipalité des Sables d’Olonne sur l’opportunité de mettre en place un couvre feu de 20H à 6H pour une durée indéterminée.

Nous sommes par principe favorables à toute mesure utile à la protection de nos concitoyens.


Toutefois, les observations de notre police municipale ne témoignent pas de réels abus sur la période visée par votre projet de couvre feu. Son efficacité aux Sables d’Olonne serait donc probablement très limitée.

C’est en journée que les règles de confinement, trop souples, trop larges, conduisent à des imprudences et des abus. Ce sont les règles du confinement qu’il faudrait corriger sans délai. Plus le confinement sera drastique, plus il sera efficace, mieux nous lutterons contre la propagation du coronavirus, et plus vite nous retrouverons nos libertés.

Le mot d’ordre « restez chez vous », pourtant simple et salutaire, peine à être compris par une frange de la population qui trouve dans les hypothèses de déplacement dérogatoire offertes par le gouvernement des possibilités de sortir tous les jours, voire plusieurs fois par jour (!).

La conscience du danger de contamination et de propagation de cette maladie mortelle dans le monde entier - mais aussi ici aux Sables d’Olonne - n’est pas assez partagée.

Le silence de l’Etat et de l’Agence Régionale de Santé sur la réalité de la situation vendéenne et sablaise ne contribue pas à une prise de conscience collective brutale mais indispensable pour lutter efficacement, individuellement, solidairement, contre ce virus mortel.
Je m’en suis déjà ouvert auprès de vous et de la représentante de l’ARS en Vendée sans qu’aucune suite concrète d’information supplémentaire ne m’ait été donnée. L’État et l’Autorité de santé doivent changer de doctrine et d’attitude sur ce sujet. Si l’élargissement de la crise sanitaire est inévitable, au moins pouvons-nous, à force d’information transparente et de mesures de protection, contribuer à en atténuer le choc et à en limiter le nombre de victimes.

En d’autres termes, pour être pleinement efficace, toute mesure restrictive de liberté supplémentaire doit s’accompagner d’un effort d’information et de transparence sur la réalité préoccupante de la situation sanitaire en Vendée et aux Sables d’Olonne.

C’est à ce prix que les comportements individuels pourront évoluer vers une très stricte limitation des déplacements, des contacts et, en conséquence, vers un endiguement indispensable de la propagation du coronavirus.

Je vous prie de croire, Monsieur le Préfet, à l’assurance de ma considération distinguée.

Yannick Moreau

Maire des Sables d’Olonne

Président des Sables d’Olonne Agglomération

 

 

CORONAVIRUS : LES COMMUNES PRENNENT LE RELAI DE LA PROTECTION DES CITOYENS

Partager cet article

Repost0
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 17:13
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT

 

L'HEURE EST ET RESTE GRAVE

VOILÀ DES INFORMATIONS LOCALES MAIS VALABLES POUR TOUTES LES COMMUNES DONT LES MAIRES SONT SUR LE FRONT DE LA LUTTE CONTRE CORONAVIRUS ET EN SOUTIEN DE LEURS CONCITOYENS QUI EUX DOIVENT S'ENGAGER OU MÊME PARTICIPER À LA COMMUNICATION ET AUX MOUVEMENTS DE SOLIDARITÉ

La somme des petits et grands gestes et précautions de tous vaincra CORONAVIRUS : restons mobilisés et responsables.

 

Ci-dessous : c'est un long texte à parcourir et à conserver en cas d'interrogation sur des attitudes à tenir : il répond aux préoccupations de nombreux concitoyens.

 

Bon dimanche en confinement bien sûr mais avec tant de choses à faire !

CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT
CORONAVIRUS : C'EST DIMANCHE, MAIS IL N'Y A PAS DE TRÊVE DANS LE COMBAT

Partager cet article

Repost0
21 mars 2020 6 21 /03 /mars /2020 00:13
CORONAVIRUS : UN RAPPEL PRÉFECTORAL

CONFINEMENT : C'EST UNE NÉCESSITÉ

Il faut l'admettre et "faire avec" pour le bien de tous.

 

CORONAVIRUS : UN RAPPEL PRÉFECTORAL
CORONAVIRUS : UN RAPPEL PRÉFECTORAL
CORONAVIRUS : UN RAPPEL PRÉFECTORAL
CORONAVIRUS : UN RAPPEL PRÉFECTORAL

Partager cet article

Repost0
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 22:21
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME
CORONAVIRUS LA VILLE DES SABLES D'OLONNE VOUS INFORME

Partager cet article

Repost0
20 mars 2020 5 20 /03 /mars /2020 22:15
CORONAVIRUS

 

 

PUISQUE "C'EST LA GUERRE", LE CONFINEMENT EST DÉCLARÉ L'ENNEMI LE PLUS PUISSANT POUR VAINCRE CORONAVIRUS

 

Des banalités sur Coronavirus il en sort sans cesse sur ce qu'on doit faire ou pas faire durant ce confinement...

 

De plus les hésitations, l'imprévoyance de nos dirigeants sont devenus un argument pour ceux et celles qui n'ont pas envie d'accerter une gêne passagère et accepte de courir un risque pour eux et pour leur entourage et pour tous ceux qu'ils croisent.

 

 

3 CONSEILS DE BON SENS

 

ARRÊTER LE VIRUS à notre porte - en nous lavant régulièrement les mains, en évitant les contacts inutiles avec autrui, en restant à la maison lorsque nous nous sentons malades et en sollicitant un avis médical aussitôt que cela est nécessaire.

 

PROTÉGER LES PLUS VULNÉRABLES - en offrant bienveillance et assistance à celles et ceux qui en ont le plus besoin et en soutenant les mesures humaines visant à les protéger.

 

PROPAGER LA SAGESSE - en partageant des informations fiables et factuelles avec nos amis et notre famille et en combattant les voix de la peur et de la diabolisation avec celles de la bienveillance et de l’empathie.

 

 

SOYONS RESPONSABLES ET SOLIDAIRES

Partager cet article

Repost0
18 mars 2020 3 18 /03 /mars /2020 22:00
CIVISME, SANTÉ ET SOLIDARITÉ

 

 

LA SANTÉ DE TOUS EST NOTRE PRIORITÉ

 

Nous n'hésitons pas à vous transmettre ce commentaire sur le site des Échos : l'économie doit passer après la santé publique et beaucoup d'autres considérations personnelles passent aussi après les exigences de la solidarité et de la santé publique.

 

"Il faut être clair : la santé est prioritaire. Mais les dégâts économiques du drame actuel seront d'autant moins lourds que la pandémie sera courte.

De cette durée, nos comportements sont la clé.

Le virus n'étant pas dans l'économie - mais extérieur-, elle pourrait repartir vite ensuite."

L'économie doit passer après les exigences de la santé publique.

La France va souffrir sur le plan économique...à nous tous, demain, de prouver comme dans l'après-guerre que la France peut se retrousser les manches.

Rappelons-nous que le 12 septembre 1944 le Général de Gaulle n'a pas hésité, alors que la guerre n'était pas finie, à prononcer son discours du Palais de Chaillot dans lequel il faisait un vibrant appel aux Français pour reconstruire le pays dans la guerre puis dans la paix. Bel acte de foi en la France !

 

CORONAVIRUS s'est invité dans nos vies sans nous demander notre avis

Nous voici donc condamnés à faire une pause.

Faisons en sorte quelle soit profitable et surtout

 

RESTEZ CHEZ VOUS !

Partager cet article

Repost0