Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 13:08
"LA CALOMNIE" DE BOTTICELLI

"LA CALOMNIE" DE BOTTICELLI

LA CALOMNIE PUBLIQUE, LES INSINUATIONS MALVEILLANTES NE DOIVENT PAS REMPLACER LE DÉBAT DÉMOCRATIQUE

 

Ce sont stupéfaction, indignation, interrogations, confusion qui agitent les citoyens sablais autour de « l’élection » prévue le 2 janvier 2019 du futur premier magistrat de la ville nouvelle LES SABLES D’OLONNE. Il n’y a pas de débat mais seulement une tempête de rumeurs malsaines comme toute rumeur digne de ce nom.

Mais les bruits qui courent ont une origine, des amplificateurs, des vecteurs, des rois mages de la diffusion des fausses nouvelles et la rumeur se répand.

Au passage, cependant, admirons la sagesse des journaux locaux jusqu’à ce jour qui ont su ne pas tomber dans le piège tendu par quelques élus qui, à défaut d’honorer leur mandat passent du temps à répandre l’anti débat, la peste et le choléra, le poison des rumeurs, la CALOMNIE.

Rappelons que la calomnie est une selon sa définition jurisprudentielle « une critique injustifiée et mensongère, inventée avec le dessein de nuire à la réputation ou à l'honneur ».

La calomnie est une façon de haïr quelqu'un et de tenter de le faire haïr par les autres en utilisant des mensonges afin de briser sa réputation.

 Ce qui est grave c’est que la calomnie peut laisser des traces dans l'opinion : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose ! » mais c’est justement pour cela qu’elle est utilisée.

Ce qui est grave aussi c’est qu’elle laisse d’autres traces : si elle vise des élus, elle accrédite la thèse des anti démocrates « tous élus, tous pourris ».

Ce qui est encore plus grave c’est quand la calomnie est propagée par les élus contre d’autres élus, les calomniateurs jouent ainsi avec le feu. Ils scient la branche sur laquelle ils sont assis. Nous le voyons, au niveau national, ils attisent la violence contenue qui couve chez certains "gilets jaunes" qui n’attendent plus rien des élus, de la démocratie et même de la liberté et des droits.

Ce préambule à notre futur propos a été suscité par une question diverse posée ce vendredi 14 décembre 2018 en Conseil Communautaire à son Président Yannick MOREAU, néanmoins candidat déclaré au poste de maire de la ville nouvelle unique LES SABLES D’OLONNE.

Association citoyenne, nous nous devons de réagir calmement mais fermement.

Nous allons, après notre enquête, tenter d’informer sans déformer et nous espérons ainsi pouvoir diffuser largement des contrepoisons au venin que des imbéciles malveillants comme des vipères tentent d’injecter dans le corps des citoyens du Pays des Olonnes et des élus qui vont voter le 2 janvier 2019.

 

A SUIVRE…LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE L’AGGLOMÉRATION DU 14 DÉCEMBRE  2018 SE FINIT TRÈS MAL POUR LA DÉMOCRATIE

Partager cet article

Repost0
9 décembre 2018 7 09 /12 /décembre /2018 16:38
MONUMENT À RESTAURER

MONUMENT À RESTAURER

MONUMENT À RESTAURER AVANT QU'IL NE S'ÉCROULE !

MONUMENT À RESTAURER AVANT QU'IL NE S'ÉCROULE !

LES GILETS JAUNES : LA SAINE RÉPONSE AU MÉPRIS DE LA CASTE DIRIGEANTE

 

PROTÉGEONS LES VRAIS ET PURS GILETS JAUNES QUI DOIVENT ÊTRE SOUTENUS PAR CEUX ET POUR CEUX POUR QUI ILS MANIFESTENT

 

AFFICHEZ VOS GILETS JAUNES POUR DÉFENDRE UN JUSTE COMBAT : CELUI DES TAISEUX, DES BÂILLONNÉS, DES TRAVAILLEURS, DES RETRAITÉS QUI ONT COURBÉ L’ÉCHINE DEPUIS DES DÉCENNIES

 

Depuis des années nous appelons les gouvernements successifs à écouter le silence assourdissant des français écrasés, fatalistes, résignés.

 

Au lieu de répondre aux millions de gilets jaunes qui ornent les pare-brises des français, ils ouvrent la voie aux casseurs pour discréditer les « vrais » gilets jaunes qui manifestent pour eux et pour leurs concitoyens et pour tenter d’occulter la vraie crise sociale profonde.

 

UNE MAJORITÉ ÉCRASANTE ET MINABLE À L’ASSEMBLÉE NATIONALE QUI REPRÉSENTE 18 % DES VOTANTS ! UN SÉNAT SANS POUVOIRS !

Quand une majorité gouverne avec18 % des électeurs, elle a tout à craindre des autres 82 % qui sont des « contre » un peu, des écœurés beaucoup. C'est une majorité certes élue légalement mais non représentative, non démocratique qui se fait dicter sa loi par un gouvernement encore moins démocratique. C'est une "majorité très minoritaire" dans le pays.

Ce n'est pas la démocratie représentative et participative...c'est un régime oligarchique avec sa cour, ses serviteurs et même ses esclaves. C'est le pouvoir confisqué par un clan qui finit par se croire tout permis y compris le droit d'oublier le peuple sauf pour l'exploiter.

 

UN NOUVEAU DROIT : CELUI DE CASSER !

Les casseurs manipulés par le pouvoir ont acquis le droit de casser pour faire peur à la France

Les casseurs sont une infime minorité choyée par le pouvoir ; en les laissant agir, le gouvernement a choisi la politique du pire pour sauver un système moribond et tenter de se sauver. C'est intolérable.

 

COMMENT SE FAIT-IL QUE LE SAMEDI 8 DÉCEMBRE 2018 LES FORCES DE L’ORDRE ONT RÉUSSI À CONTENIR LES CASSEURS ALORS QUE LES SAMEDIS 1er DÉCEMBRE ET LE  24 NOVEMBRE 2018…ELLE A LAISSÉ PILLER, CASSER, BLESSER LES MEMBRES DES FORCES DE L’ORDRE…

Comment se fait-il que les syndicats de police aient dénoncé la passivité et les manques de moyens sur place le 24 novembre et surtout le 1er décembre ?

Comment se fait-il que le Ministre de l’Intérieur Christophe CASTANER qui parlait d’une poignée de gilets jaunes ait laissé ses troupes désarmées et laissé aussi des agitateurs mettre le feu à PARIS pour que les images s’étalent bien fort sur toutes les télévisions du monde ?

Comment se fait que ce Ministre dont personne n’ignore l’incapacité, transfuge d’une gauche déconfite, ne soit pas démissionné après de tels échecs?

Il est dit que les gilets jaunes ne sont pas organisés et que le gouvernement n’a pas d'interlocuteurs de ce mouvement.

Mais comment les leaders autoproclamés des GILETS JAUNES peuvent-ils discuter sérieusement avec des interlocuteurs comme Édouard PHILIPPE, Gérard DARMANIN, Christophe CASTANER... qui sont totalement discrédités, des professionnels des promesses non tenues ? 

Comment les GILETS JAUNES peuvent-ils faire confiance à des interlocuteurs incapables de faire respecter l'ordre sur la voie publique afin d’affaiblir un mouvement spontané représentatif du ras le bol de millions de français ?

 

LA SOLUTION EST CONNUE : UN GOUVERNEMENT DE SALUT PUBLIC COMPOSÉ DE SAGES, UN PROGRAMME, BASE D’UN RÉFÉRENDUM, UNE RÉFORME DE LA CONSTITUTION QUI RÉTABLISSE LA DÉMOCRATIE

 

Le Président de la République a toujours son projet de réforme de la Constitution dans ses tiroirs.

Ce n’est qu’une réformette de plus...les "flon, flon " à VERSAILLES pour des Congrès inutiles les français n'en veulent plus !

Le peuple veut une vraie réforme qui restaure la démocratie tant au niveau national qu’au niveau local.

Le peuple veut le remplacement de la caste au pouvoir.

C’est la fin de la monarchie et d’un parlementarisme déformé honni des français.

 

LA FRANCE EST RICHE

La France est riche de sa jeunesse conquérante, généreuse dont une élite est condamnée à l’émigration.

La France est riche de ses travailleurs courageux mais spoliés par un État tentaculaire, irresponsable, couvert d’opprobre par des scandales et des échecs en série.

La France est riche de ses retraités, bataillons de millions de bénévoles, qui soignent la misère des "sans-dent", des isolés qu’elle laisse au bord de la route, qui accompagnent enfants et petits-enfants...

 

La France est ruinée par des gouvernants sans scrupule, incompétents : des prétentieux qui croient tout savoir mais ne savent même pas écouter le peuple qui souffre, qui en a ras le bol !

Les français ne veulent plus être exploités par des gens sans expérience de la vraie vie, celle du travail pour tous, celle de l'honneur et de la solidarité. 

La France est ruinée par les incapables qui la gouvernent depuis des décennies.

 

NON À LA FRANCE À 80 KILOMÈTRES À L’HEURE

Le Président MACRON vient de le dire "le 80 kilomètres à l'heure, c'est une connerie !"

La France en a marre de rouler à 80 kilomètres à l’heure sur des routes mal entretenues, accidentogènes, dans des voitures qui fonctionnent au gasoil que les gouvernements précédents leur ont demandé d’acheter et qui ne valent désormais plus rien !

La France ne veut plus payer la vaisselle du Président, sa piscine, ses congés...elle ne veut plus de ces symboles qui dégradent la fonction et elle rejette la distribution de leçons de mépris.

 

Les Français veulent une FRANCE  juste et qui gagne.

Le Président et le gouvernement doivent tirer les leçons du réveil citoyen, ouvrir le dialogue avec les corps intermédaires et tous les mouvements représentatifs comme les gilets jaunes et ...

 

IL FAUT QU'IL REDONNE VITE LA PAROLE AU PEUPLE !

 

LA SALLE DU JEU DE PAUME A VU NAÎTRE LA CONSTITUANTE : REDONNER LA PAROLE AU PEUPLE FRANÇAIS TIERS ÉTAT, CLERGÉ, NOBLESSE UNIS

LA SALLE DU JEU DE PAUME A VU NAÎTRE LA CONSTITUANTE : REDONNER LA PAROLE AU PEUPLE FRANÇAIS TIERS ÉTAT, CLERGÉ, NOBLESSE UNIS

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2018 1 03 /12 /décembre /2018 19:25
LA LIBERTÉ, L'ÉGALITÉ ET LA FRATERNITÉ EN SOUFFRANCE

LA LIBERTÉ, L'ÉGALITÉ ET LA FRATERNITÉ EN SOUFFRANCE

RÉÉCRIRE LES DROITS DE L'HOMME ?

RÉÉCRIRE LES DROITS DE L'HOMME ?

LES FRANÇAIS PAS ÉGAUX DEVANT LA LOI, DEVANT L'IMPÔT...AUX ARMES CITOYENS !

 

Dans la période trouble que nous vivons il est peut-être bon de ce souvenir d'un "fait divers" qui a fait chanceler le Président de la République et qui aurait pu, avec le temps de ses vacances et donc celui de la méditation, lui permettre de modifier sa méthode de gouvernance.

Faudra-t-il supprimer le mot "ÉGALITÉ" sur les façades de nos monuments publics ?

Déjà  "LIBERTÉ"souffre avec un État tentaculaire qui devient inquisitorial et l'impôt à la source ne fera qu'empirer cette situation, comme la loi anti-fraude, comme les déclarations visées par L’article L 561-46 du Code monétaire et financier...

 

"Moi aussi, comme Benalla, je veux une arme "pour ma défense personnelle"

extrait de Contrepoints

 

- Pourquoi Benalla a-t-il eu un droit qui est refusé à la quasi totalité des citoyens ?

- Pourquoi faire payer plus de CSG à une seule catégorie de citoyens : les retraités?

- Pourquoi ...

Un article de Contrepoints nous alerte sur la situation des français les uns par rapports aux autres égaux ou pas devant la loi !

"Alexandre Benalla prétend avoir un droit de port d’arme pour sa sécurité personnelle. Ce droit ne devrait-il pas s’appliquer à tout le monde ?

Il est pour le moins étonnant qu’Alexandre Benalla, lors de son audition, ait choisi comme ligne de défense qu’il portait une arme pour se défendre.

Devant le Sénat, il a dû justifier pour quelle raison il avait fait une demande de port d’arme.

J’ai fait une demande à titre personnel d’autorisation de port d’arme pour des motifs de défense personnelle.

Arme pour sécurité personnelle ou mission de police ?

On aurait attendu un motif professionnel, justifié par ses fonctions – encore floues –  auprès du président de la République. Mais non. Il a développé l’argument le plus simple (le plus bidon ?) et le plus basique.

L’argument  a été démenti par Yann DROUET, chef de cabinet du préfet de police :

Pour être très clair, ce n’est pas pour sa sécurité personnelle que le port d’arme lui a été octroyé. C’est dans le cadre de ses missions, de sa fonction, donc de la mission qu’on a considérée comme étant une mission de police, de coordination, et du fait qu’il est dans le cadre de ses fonctions – donc ce n’est pas à titre personnel – manifestement exposé à des risques d’agression.

 

Néanmoins c’est bien l’argument avancé par Alexandre Benalla : la défense personnelle.

La défense personnelle : la seule raison valable

Reconnaissons que l’idée n’est pas complètement dénuée d’intérêt : car si Alexandre Benalla a besoin de porter une arme pour sa sécurité personnelle, nous devrions tous avoir le droit d’en faire autant.

Moi aussi je veux assurer ma sécurité personnelle, sans attendre que ce soit l’État qui me protège. Car qui sait s’il se chargera de ma protection avec efficacité ? Après tout, il nous  conseille de nous planquer en cas d'attaque et d'attendre l’intervention de la police… Mais moi aussi je suis Charlie, je suis l’Hyper Casher, je suis Nice, je suis le Bataclan, je suis le Thalys… Et j’aimerais mieux pouvoir porter une arme qui serve à me protéger plutôt qu’être bêtement la cible facile d’un « déséquilibré ».

L’État désarme les citoyens

Mais l'État préfère actuellement désarmer prétextant ainsi lutter contre le terrorisme et ne faisant que passer à côté, puisque les terroristes ne s’arment pas en passant par les filières officielles et légales.

Le durcissement de la détention d'armes concernant la détention d’armes légalement acquises, compliquant singulièrement la vie des clubs sportifs, des amateurs d'armes, des chasseurs, des collectionneurs ne semble pas avoir été appliqué à Alexandre Benalla. Et l’on fait mine aujourd’hui de découvrir avec quelle légèreté on peut disposer d’une arme… quand on n’est pas un citoyen lambda.

Si Alexandre Benalla peut obtenir gain de cause avec l’argument de la défense personnelle, s’il a le droit se se protéger, il est souhaitable que tout honnête citoyen ait le droit d’en faire autant. Alexandre Benalla a droit au port d’arme pour se défendre ? Moi aussi ! "

S'il doit y avoir une révision de la Constitution au lieu d'en faire un acte technocratique sur le nombre de députés et de sénateurs, sur ceci et sur cela...pourquoi ne pas élaborer et soumettre au référendum  un texte définissant les droits de l'homme et du citoyen ? Revenir aux fondamentaux.

"Article 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune."

 

Partager cet article

Repost0
30 novembre 2018 5 30 /11 /novembre /2018 22:18
POURQUOI CROYEZ-VOUS QU'ILS ONT ENDOSSÉ LE GILET ROUGE : CE MONSIEUR DE 91 ANS QUI VIT SA PREMIÈRE MANIFESTATION, CET HANDICAPÉ QUI N'EST PAS LÀ POUR MANIFESTER CONTRE LA HAUSSE DES TAXES
POURQUOI CROYEZ-VOUS QU'ILS ONT ENDOSSÉ LE GILET ROUGE : CE MONSIEUR DE 91 ANS QUI VIT SA PREMIÈRE MANIFESTATION, CET HANDICAPÉ QUI N'EST PAS LÀ POUR MANIFESTER CONTRE LA HAUSSE DES TAXES

POURQUOI CROYEZ-VOUS QU'ILS ONT ENDOSSÉ LE GILET ROUGE : CE MONSIEUR DE 91 ANS QUI VIT SA PREMIÈRE MANIFESTATION, CET HANDICAPÉ QUI N'EST PAS LÀ POUR MANIFESTER CONTRE LA HAUSSE DES TAXES

LE RAS LE BOL DES FRANÇAIS PEUT ENFIN S'EXPRIMER : MERCI, MONSIEUR MACRON D'AVOIR REDONNÉ LA PAROLE AU PEUPLE

 

LES CARBURANTS ET LES TAXES N'ONT ÉTÉ QU'UN PRÉTEXTE DÉCLENCHEUR

LA RÉALITÉ EST BEAUCOUP PLUS CRUELLE ET LE MAL BIEN PLUS PROFOND...LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE A BIEN AIDÉ À LANCER LE MOUVEMENT

Ceux qui nous dirigent depuis au moins 3 décennies ignorent et méprisent :

- le sort des "édentés",

- le sort des handicapés et de tous les dépendants et de leurs familles,

- le sort des épargnants, petits retraités, qui doivent se garantir une poire pour la "fin" pour financer leurs séjours en maison de retraite, EHPAD,

- le sort des vrais petits et vrais paysans spoliés, tués par leur Syndicat FNSEA, ses banques et ses coopératives agro-alimentaires avec la complicité des ministres de l'Agriculture,

- le sort des artisans acculés au désespoir avec l'ex RSI devenu " Sécurité sociale indépendants",

- le sort des travailleurs qui doivent utiliser leur voiture pour travailler ou aller travailler et sont considérés comme des pollueurs payeurs,

- le sort du chômeur face à un chômage qui ne baisse pas, face à une indemnisation à géométrie variable et qui craignent les lendemains,

- le sort des mondes de la Santé, de la Sécurité, de la Justice... bousculés par des réformes qui n'arrangent pas les choses et qui n'ont plus les moyens d'assumer leurs missions, d'être respectés,

- le sort de tous les petits et moyens employeurs acculés à la faillite suite aux charges qu'ils doivent supporter et à un droit du travail dont les réformes MACRON (voir la presse de ce jour) n'ont fait qu'aggraver le complexité et les risques pour l'employeur sous la menace permanente que fait régner le risque de législations qui créent de charges nouvelles, des responsabilités nouvelles, des nomes nouvelles...

- les autres citoyens dont le sort n'est pas enviable...

Tout cela fait beaucoup, beaucoup de mécontents écrasés par le SYSTÈME : le pot de terre contre le pot de fer...il y a un moment où la résignation ne suffit plus...il faut RÉAGIR et l'occasion se présente...les "gilets jaunes" sont cette occasion, cette occasion d'aller encore demain marcher un peu, se défouler paisiblement avec son gilet jaune sur le dos. Pour dire "N'oubliez pas qu'en 1789, il y a eu une nuit du 4 août"  où les représentants de la noblesse, du clergé et du tiers-état ont ENSEMBLE ABOLIT LES PRIVILÈGES...PUIS CE FUT LA FIN DE LA ROYAUTÉ ET LA TERREUR !

 

FACE À CELA LE PEUPLE À UNE CASTE DE NANTIS QUI DISPOSE DES CLEFS DE TOUS LES POUVOIRS ET QUI FAI T L'AFFRONT AUX AUTRES DANS LA DIFFICULTÉ D'ÉTALER LEURS AVANTAGES ET PRIVILÈGES ALORS QU'ILS VIVENT DE L'ARGENT DE CEUX QUI EN ONT DE MOINS EN MOINS.

Ce sont les nantis véritables sangsues qui vivent en se nourrissant du sang du bon peuple travailleur ou retraité : les élus qui ne méritent pas la dignité de leurs fonction qui est de SERVIR et non de SE SERVIR !, les profiteurs qui constituent la Cour de la Caste au pouvoir,

Si vous êtes ces pots de terre écrasés et méprisés...n'oubliez pas ce geste de solidarité qui consiste à mettre son gilet jaune signe de détresse et danger devant son pare-brise et si vous vous en sentez le courage de rejoindre ceux qui vont marcher demain et les prochains jours.

C'est un représentant de la noblesse qui a dit ce 4 août 1789  "Le peuple cherche à secouer enfin un joug qui depuis tant de siècles pèse sur sa tête,  l'insurrection trouve son excuse dans les vexations dont il est la victime".

Partager cet article

Repost0
16 novembre 2018 5 16 /11 /novembre /2018 14:54
IL N'EST PAS CHER LE BARIL EXTRAIT, RAFFINÉ, LIVRÉ...CE SONT LES TAXES QUI...

IL N'EST PAS CHER LE BARIL EXTRAIT, RAFFINÉ, LIVRÉ...CE SONT LES TAXES QUI...

MISES AU POINT

 

LE GOUVERNEMENT...MENT :

 

SUR LA PRINCIPALE TAXE  SEULEMENT 20% SONT AFFECTÉS À L’ÉCOLOGIE,

 

LE PRIX DE REVIENT DU PÉTROLE N'EST PAS SI CHER ! MAIS CE SONT LES TAXES QUI REPRÉSENTENT 64%  DU PRIX À LA POMPE !

 

37,7  MILLIARDS D'EUROS DE TAXES TICPE ET DES HAUSSES PROGRAMMÉES !

 

Depuis quelques semaines, le gouvernement joue la carte de « l’écologie » pour justifier la hausse délirante de la taxe TICPE ( Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques)

 

… mais en réalité, moins de 20% des 37,7 milliards d’euros récoltés par cette taxe vont réellement financer la Transition Écologique ! – selon le Projet de Loi de Finances 2019.

 

Elle a bon dos l’écologie !!!

 

CE N'EST PAS LE COÛT DU PÉTROLE QUI EST ÉLEVÉ MAIS CE SONT, PARTICULIÈREMENT  EN FRANCE, LES TAXES QUI SONT ÉLEVÉES

 

 

 

C'ÉTAIT EN 2013 !...REGARDEZ LA TVA ! À 16,4%

C'ÉTAIT EN 2013 !...REGARDEZ LA TVA ! À 16,4%

C'EST EN DÉBUT 2018

C'EST EN DÉBUT 2018

COÛT EN MAI 2018 ! LES TAXES : LA GROSSE BÊTE QUI MONTE, QUI MONTE ....

COÛT EN MAI 2018 ! LES TAXES : LA GROSSE BÊTE QUI MONTE, QUI MONTE ....

Partager cet article

Repost0
9 novembre 2018 5 09 /11 /novembre /2018 17:07
NE PAS OUBLIER

NE PAS OUBLIER

SE SOUVENIR : UN DEVOIR

LE CENTENAIRE DE L'ARMISTICE

Ce 11 novembre 2018 revêt une importance particulière puisque nous fêtons le centenaire de l'armistice qui met fin aux combats de cette première guerre mondiale qui fut la plus meurtrière qu'ait connue la France avec 1 400 000 militaires français furent tués.

CHÂTEAU D'OLONNE

Cérémonie patriotique à Château d'Olonne

Centenaire de l'anniversaire de l'Armistice


Drapeau cérémonie patriotique

La Ville avait annoncé à l'occasion de la Fête nationale du 14 juillet son souhait de commémorer le Centenaire de l’Armistice à l'échelle de la Commune nouvelle, aux Sables d'Olonne.

Toutefois, elle tient à rendre un hommage aux Castelolonnais Morts pour la France.
La Commune invite la population dimanche 11 novembre à assister à l'hommage du Château d’Olonne ainsi qu'à la grande cérémonie des Sables d’Olonne.
 

Hommage du Château d'Olonne

9 h - Rassemblement au Monument au Morts

9 h 15 - Place du cimetière : envoi des couleurs, dépôt de gerbes, sonnerie aux Morts, minute de silence et La Marseillaise.

9 h 30 - Départ pour les Sables d’Olonne

 

Cérémonie du 100e anniversaire de l'Armistice de la guerre 1914-1918 aux Sables d'Olonne

09 h 50 - Arrivée de M. le Maire des Sables d’Olonne et de M. le Maire du Château d’Olonne sur le parvis de l'église Notre Dame

09 h 55 - Arrivée de M. le Sous-Préfet sur le parvis de l'église Notre Dame

10 h - Messe à l’église Notre Dame à l’intention des Morts pour la France

Formation du cortège cours Dupont, angle de la rue de la Passerelle

11 h 05 - Arrivée de M. le Maire des Sables d’Olonne et de M. le Maire du Château d’Olonne

11 h 10 - Arrivée de M. le Sous-Préfet

M. le Sous-Préfet est accueilli à sa descente de voiture par M. le Maire des Sables d’Olonne, M. le Maire du Château d’Olonne, ainsi qu’une garde d’honneur de la Préparation Militaire Marine

M. le Sous-Préfet, le Maire des Sables d’Olonne et le Maire du Château d’Olonne saluent les personnalités civiles et militaires

11 h 15 - Départ du défilé

 Ordre du cortège :

  • Voiture de Police
  • Orchestre d’Harmonie
  • Les Poilus
  • Garde d’honneur des sapeurs-pompiers
  • Porte-drapeaux des sapeurs-pompiers et des associations d’anciens combattants
  • Conseil Municipal des Enfants
  • Autorités : M. le Sous-Préfet, M. le Député-Maire, M. Le Maire des Sables d’Olonne et M. le Maire du Château d’Olonne
  • Personnalités civiles et religieuses
  • Associations d’anciens combattants et victimes de guerre
  • Sociétés, groupements divers.

 Itinéraire :

Cours Dupont, rue de la Passerelle, avenue du Général de Gaulle, place de la Liberté.

 11 h 25 - Monument de la Victoire

  • Sonnerie « garde à vous »
  • Envoi des couleurs par les anciens combattants
  • La Marseillaise interprétée par la Chorale « Choeur des Olonnes »
  • Repos
  • Garde à vous
  • Annonce de la lecture du message              
  • Ouvrez le ban
  • Lecture du message de la Secrétaire d'Etat par M. le Sous-Préfet
  • Fermez le ban
  • Remise des décorations militaires
  • Dépôt de gerbes
  • Minute de silence
  • La Marseillaise interprétée par l’Orchestre d’Harmonie
  • Repos
  • Le chant du départ interprété par la chorale « Choeur des Olonnes »
  • Amazing grace (cornemuse)

Allocutions de Mrs les Maires du Château d’Olonne et des Sables d’Olonne.

M. le Sous-Préfet, Mrs les Maires et les autres autorités présentes, saluent les porte-drapeaux

Remerciements au chef de l'Harmonie Municipale.

12 h  - Vin d’honneur dans la salle des mariages de l’Hôtel-de-Ville

 

LES SABLES D'OLONNE

CÉRÉMONIES DU 11 NOVEMBRE AU PAYS DES OLONNES
CÉRÉMONIES DU 11 NOVEMBRE AU PAYS DES OLONNES

OLONNE SUR MER

 

9h00 : Messe du souvenir – Eglise d’Olonne

 

9h45 : Rassemblement devant l’entrée du cimetière d’Olonne des enfants des écoles, des autorités locales, des groupes constitués et de la population.

 

10h00 : Fleurissement des tombes

 

Départ pour la stèle du Souvenir, place André Richard, avec le concours du show parade MBO.

 

Lever des couleurs

Dépôt de gerbes

Remise de décorations

Allocutions.

 

A l’issue de la cérémonie, un vin d’honneur sera offert par la municipalité à tous les participants, au restaurant scolaire Saint-Joseph.

 

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2018 4 08 /11 /novembre /2018 19:39
NOTRE PRÉSIDENT AIME-T-IL SES CONCITOYENS ?

NOTRE PRÉSIDENT AIME-T-IL SES CONCITOYENS ?

PROJET AMBITIEUX, PRÉTENTIEUX ET PRÉSOMPTUEUX

D’UNE RÉPONSE À NOTRE PRÉSIDENT MACRON

 

Vous nous dites « Les gens qui se mobilisent contre les taxes, contre la hausse du prix des carburants sont des gens qui n'ont pas beaucoup de projet pour le pays si ce n'est de le mettre à l'arrêt."

 

Non monsieur le Président,

Les gens qui se mobilisent se sont souvent, très souvent des gens qui ont cru que vous n’étiez pas comme les autres, qui ont espéré.

Des gens qui ont le courage de réagir, de se mobiliser alors que vous pensiez, comme le Général de Gaulle, que, nous français, nous sommes tous des veaux. En se mobilisant, ils vous disent que vous les avez déçus. Ils n'ont pas tort de se mobiliser mais c’est vous qui avez tort de les mépriser en les accusant de ne pas avoir de projet pour la France.

Vous les provoquez en les méprisant.

Ce ne sont, comme vous l’avez dit, ni « des fainéants » ni « des gaulois réfractaires ». Ce sont des citoyens à la peine, qui bossent, se battent, travaillent plus de la moitié de l’année pour financer les besoins vampiriques d’un État incapable de se gérer.

Ce sont ces gens-là que vous traitez avec mépris, ce ne sont pas des "des gens qui n'ont pas beaucoup de projet pour le pays si ce n'est de le mettre à l'arrêt."

Comment ceux qui sont vos citoyens contribuables, vos électeurs, mais comment peuvent-ils se faire entendre ? Si ce n’est en descendant dans la rue ? Ils ont été trahis et retrahis par leurs élus en qui ils ne croient plus.

Ils en ont assez de vos mesures nouvelles d’impôts et taxes et ce ne sont pas les mesurettes promises de compensation pour les plus pauvres ou les moins nantis qui vous feront retrouver la crédibilité perdue. C’est prendre les pigeons pour des demeurés taillables et corvéables à merci.

Mais regardez vos budgets 2018 et 2019…ils sont encore en déficit et vous ne faites rien pour diminuer ces déficits…où sont les 60 milliards d’économies de dépenses publiques promis (page 30 de votre programme) ? Vous et votre gouvernement en parlez mais vous êtes incapable de passer au stade de l’exécution. Vous y perdez votre crédibilité et notre confiance.

Alors, pour boucher les trous que vous creusez, il vous faut augmenter, toujours et encore augmenter impôts, taxes, taxes parafiscales, tarifs des services publics…vous plumez ceux qui travaillent, ceux qui économisent, ceux qui risquent, ceux qui assument…en résumé ceux qui créent de la richesse.

D’ailleurs, vous-même quelle richesse avez-vous donc créé pour avoir le droit de traiter ainsi vos concitoyens ? Vous êtes-vous posé la question dans vos bureaux à BERCY ou à l’ÉLYSÉE ou dans vos trop nombreuses pérégrinations ?

Avant de nous condamner, montrez que vous savez économiser. Donnez l’exemple et laissez-nous vivre un 17 novembre d'expression de la démocratie directe en usant sans abuser du droit d'expression et du droit de manifester.

Partager cet article

Repost0
25 septembre 2018 2 25 /09 /septembre /2018 22:32
LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE ENTOURÉ DE SES ADJOINTS

LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE ENTOURÉ DE SES ADJOINTS

CES DERNIERS CONSEILS MUNICIPAUX SONT TRISTES POUR NOMBRE DE RAISONS...UN CONSEIL MUNICIPAL CEPENDANT ÉCLAIRÉ PAR UNE QUESTION DIVERSE

 

Il ne reste plus que deux conseils municipaux avant la fin de cette mandature (2014-2020) anticipée pour cause de fusion de communes au 1er janvier 2019. Il nous faudra donc faire un bilan qui risque fort d'être sans complaisance pour ceux qui ont assumé les responsabilités depuis des décennies. Nous ne pourrons renier ce que nous avons écrit sur ce site depuis plus de 10 ans et qui ne fut jamais contesté.

Ce conseil municipal du 24 septembre n'avait pas un ordre du jour capable de déplacer des foules de citoyens et pourtant rien que l'analyse de certains points que nous allons développer ci-dessous devrait pousser l'électeur à la réflexion critique : comment est gérée notre commune ?

D'abord première réflexion sur le site dans lequel les conseils municipaux se déroulent. C'est au sein de la nouvelle mairie dont les castelolonnais souffrent tous les jours tant ils ont l'objet d'une ironie parfois féroce de la part de leurs concitoyens :  "et vous, qu'est-ce que vous allez en faire de cette mairie qui vous a coûté si cher... vous, les castelolonnais, vous avez les moyens de vous payer une mairie inutile...et pourquoi vous voulez-vous priver de notre route littorale? ..."

 

LES INVESTISSEMENTS NOUVEAUX ET PROCÉDURES DE PETITS ARRANGEMENTS COMME CEUX DES PRÉS DE LA CLAIS ET DE LA POITEVINIÈRE

Le citoyen castelolonnais s'étonnent que tous les marchés publics importants de voirie, que les lotissements tombent dans l'escarcelle du même groupe d'entreprises. On finirait par avoir un conseil municipal réservé à cette entreprise. Cela n'étonnerait pas les élus qui sont tous solidaires de cette situation scabreuse.

D'un côté, cette mainmise adroite d'une entreprise locale sur les marchés publics de la ville et sur le foncier est une bonne chose pour l'activité locale mais de l'autre, cela est très pernicieux sur le plan légal car, comme le dénonce dans ses observations définitives, la Chambre Régionale des Comptes, l'élimination de toute concurrence sur le plan financier et technique coûte toujours très cher.

Mais, puisque les élus, tous les élus, acceptent cette situation, il faut s'incliner...par élus interposés c'est la volonté des électeurs qui ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes. Râler c'est bien, Agir ce serait mieux ! Le réveil citoyen n'est cependant pas pour aujourd'hui.

 

CLOS DES IPOMÉES ÉCHANGE DE TERRAINS (POINT 6 DE L'ORDRE DU JOUR)

Il y a donc eu "délibération" sur un dossier concernant le Clos des IPOMÉES, promotion SIPO PHILAM  sur le site de la Poitevinière.

Une vieille histoire où les élus de l'époque se sont faits trimbaler par des tritons palmés installés dans une mare située sur cette zoner donc sur une zone humide inconstructible...certains sont cependant arrivés à leur fin : sortir de la ZAC les Prés de la Clais cette zone qui maintenant est devenue par enchantement constructible et sur laquelle commence à s'élève le lotissement dit des IPOMÉES. Où sont passées la mare, les tritons...Disparues, dans la zone humide ? Mais ce qui restera ce sera la nappe phréatique que les riverains connaissent bien : aura-t-on un lotissement les pieds dans l'eau, la petite Venise de Château d'Olonne ? On ne le souhaite pas aux habitants de ce futur lotissement. Il y avait des tritons et cela a bien grenouillé des années durant sur ce secteur.

Le promoteur demande un échange sans soulte de terrains entre la Ville de Château d'Olonne et les sociétés SIPO PHILAM. Celles-ci obtiennent du Conseil Municipal l'autorisation de cet échange. Celui-ci s'accompagne de la possibilité rappelée de passer de 37 à 38 lots. Ce ne doit pas être une mauvaise affaire. Les élus n'ont vraiment pas été curieux sur ce dossier. Un peu de clarté eût été bienvenu.

Pas de débat, pas de question...Ainsi va la, démocratie locale.

 

RAPPEL HISTORIQUE "TRITONS ET ZAC PRÈS DE LA CLAIS"

http://www.olonnes.com/article-conseil-municipal-chateau-d-olonne-le-13-decembre-2011-92861469.html

http://www.olonnes.com/article-conseil-municipal-chateau-d-olonne-25-janvier-2011-65854968.html

« le lotissement des Prés de la Clais Sud bloqué pour cause de 3 tritons palmés qui occupent une petite mare et ne peuvent être déplacés... »

Ceci concerne ce Point 6 de l’Ordre du jour du Conseil Municipal de Château d’Olonne du 24 septembre 2018 développé ci-dessus.

 

À SUIVRE...SUITE DU CONSEIL

 

CHÂTEAU D'OLONNE : conseil municipal du lundi 24 septembre 2018

Partager cet article

Repost0