Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

16 octobre 2020 5 16 /10 /octobre /2020 21:20
C'EST LA SUITE DES PRÉCÉDENTES GRANDES VACANCES : CORONAVIRUS RÉSISTE

C'EST LA SUITE DES PRÉCÉDENTES GRANDES VACANCES : CORONAVIRUS RÉSISTE

 

 

UNE BONNE MESURE DE PRÉCAUTION DONT NOUS ATTENDONS TOUS DES EFFETS POSITIFS

 

Le port du masque sur l'étendue de toute la ville est obligatoire dans les lieux publics pour les personnes de 11 ans et plus (voir exemptions article 2 de l'arrêté ci-dessous).

Le Préfet de la Vendée qui n'a pas voulu faire des jaloux et vue l'évolution des chiffres de l'épidémie en VENDÉE (voir ci-dessous) vient d'étendre la mesure à une trentaine de communes.

Voir les arrêtés préfectoraux concernant les autres communes

http://www.vendee.gouv.fr/covid-19-rassemblements-et-manifestations-a3466.html

 

"LE PRÉFET DE LA VENDÉE EN APPELLE À LA RESPONSABILITÉ DE TOUS

La pression épidémique du département de la Vendée s’accentue. Le taux d’incidence a franchi le seuil de 50/100 000 et s’élève au 12 octobre à 62,5/100 000 habitants (contre 44,1 à la fin du mois de septembre). Le taux de positivité est de 5,9%.

Le nombre d’hospitalisations est en augmentation (13 hospitalisations la semaine dernière contre 6 les semaines précédentes) ainsi que le nombre d’admissions en réanimation (5).

 Compte tenu de la progression rapide du taux d’incidence au-dessus du seuil d’alerte et de l’augmentation progressive de nouvelles hospitalisations, Santé Publique France vient de classer le département de la Vendée en situation de vulnérabilité élevée.

 Le préfet de la Vendée appelle plus que jamais à respecter, collectivement et individuellement, les gestes barrières, la distanciation sociale et le port du masque.

 Face à l’évolution de la situation sanitaire, l’obligation de port du masque pourrait être étendue à d’autres communes et des mesures pourraient être prises sur l’activité des établissements recevant du public, les événements festifs, culturels ou sportifs, les marchés ou l’activité des bars et des restaurants (en termes d’horaires ou de capacité d’accueil).

 Le préfet de la Vendée en appelle à la responsabilité de tous. Chaque jour, chaque heure compte pour sauver des vies et pour appuyer les efforts des personnels soignants en première ligne contre la Covid-19."

SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE
SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE
SABLAIS RÉSIDENTS OU VISITEURS : À VOS MASQUES, DÈS CE SAMEDI JUSQU'AU 12 NOVEMBRE

Partager cet article

Repost0
3 août 2020 1 03 /08 /août /2020 22:00
UN PROJET SÉRIEUX ET CONSENSUEL VERRA LE JOUR

UN PROJET SÉRIEUX ET CONSENSUEL VERRA LE JOUR

 

PETITE HALTE AU PUITS D'ENFER, SUR LE LITTORAL DES SABLES D'OLONNE

 

Le 23 juin 2019, la population sablaise consultée sur le projet de l'ancien maire de Château d'Olonne se prononçait pour le rejet  au moins sur ce qui était présenté par l'ancienne Municipalité Jean-Yves BURNAUD.

Mais, il y aura bien un projet de mise en valeur de cet espace et la population sera invitée à participer à sa mise au point selon les engagements écrits du nouveau Maire des Sables d'Olonne.

 

Cet été 2020 est marqué encore fortement par les mesures sanitaires Il est donc agréable pour les "locaux" et le visiteurs de faire une petite halte sur le site du Puits d'Enfer. Ils se pressent lentement avec délectation pour prendre un grand bol d'air marin et de paysage. Ils y arrivent à pied, en vélo, en moto...et admirent, photographient...

Ces nombreux visiteurs ne savent peut-être pas que cette liberté de se retrouver sur ce site mystérieux ils le doivent un peu, beaucoup à ceux qui se sont mobilisés, deux années durant, pour la sauvegarde du site et particulièrement la sauvegarde d'un parking d'un vaste parking ouvert à tous les moyens de déplacement !

 

DONC AUX SABLES D'OLONNE IL N'Y A PAS QUE LA GRANDE PLAGE "DU CENTRE-VILLE"

Aux Sables d'Olonne il n'y a donc pas que la belle grande plage.

Malgré quelques annulations de manifestations suite aux mesures sanitaires bien nécessaires mais parfois très douloureuses pour les organisateurs et les bénévoles frustrés les manifestations, ballades découvertes, casinos, musées...il y a des centres d’intérêts pour tous les gouts.

Voir par exemple :

https://www.lessables.mobi/Agenda/Animations-de-l-ete

 

ET POUR CEUX QUI VEULENT EN SAVOIR PLUS SUR LE PUITS D'ENFER ET SES MYSTÈRES NOUS RECOMMANDONS LE ROMAN "FICTION RÉALITÉ"

 

"LE TUEUR FOU DU PUITS D'ENFER" de Xavier ARMANGE

dans toutes les librairies des Sables d'Olonne et

www.dorbestier.com

et 02 40 69 64 89

LITTORAL SABLAIS, SECTEUR "PUITS D'ENFER" SAUVÉ : UNE PETITE PANCARTE QUI EN DIT LONG

Partager cet article

Repost0
5 juillet 2020 7 05 /07 /juillet /2020 17:26
L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

L'AFFICHAGE DU RÉSULTAT DU VOTE : YANNICK MOREAU, ÉLU

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LA MUNICIPALITÉ : UN MAIRE ET 13 ADJOINTS

LES CONSEILLERS MUNICIPAUX SABLAIS ÉLUS LE 28 JUIN ONT TENU CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LEUR PREMIER CONSEIL MUNICIPAL POUR ÉLIRE LEUR  "MUNICIPALITÉ"

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2020/07/la-municipalite-des-sables-d-olonne-en-ordre-de-marche.html

 

ÉLECTION DU MAIRE : RÉSULTATS DU VOTE (Photo ci-dessus)

Le conseil municipal est composé de 45 conseillers (36 de la liste Yannick Moreau, 7 de la liste Brigitte TESSON, 2 de la liste Claire LEGRAND "En marche", 2 de la liste de gauche Caroline POTTIER.

Deux candidats se présentent au poste de maire : Caroline POTTIER et Yannick MOREAU.

Tous les 45 élus ont voté.

Yannick MOREAU est élu avec 36 voix

Caroline POTTIER obtient 2 voix

et il y a 7 abstentions.

 

LE DISCOURS PROGRAMME SOBRE ET CONSENSUEL DU NOUVEAU MAIRE YANNICK MOREAU

 

Il y a eu la séquence émotion où le Doyen du Conseil Michel BAUDUIN qui a donc présidé ce début de Conseil  remet l'écharpe au nouveau Maire Yannick MOREAU.

Puis ce fut l'intervention du Maire.

Après un mot de circonstance sur le lieu "extraordinaire" de déroulement de ce Conseil Municipal, le Havre d'Olonne, à OLONNE SUR MER où le nouveau Maire a fait ses débuts d'élu "Olonne qui fut plus que notre nom commun, notre berceau, notre toit, notre paroisse communs jusqu'à la naissance de la République".

Vint  le rituel moment des remerciements ...parents, amis, soutiens et aussi aux siens "épouse et filles qui ont accepté tant de sacrifices et  parfois d'injustices pour que je puisse me donner pleinement aux autres dans mes engagements publics".

Nous avons aussi noté "les remerciements à tous les élus qui ont osé se présenter aux élections..."

 

"UNE RESPONSABILITÉ QUE JE NE PORTERAI PAS SEUL...UN MAIRE N'EST PAS TOUTE LA MAIRIE." UNE GOUVERNANCE PARTICIPATIVE, UNE ÉQUIPE

Yannick MOREAU veut une gouvernance collective et participative où ses adjoints et ses délégués seront responsabilisés.

Une autre forme de délégation est instituée avec quatre adjoints de "proximité" chargés d'être les référents d'Olonne, de la Chaume, du Château et des Sables. C'est une réponse qui est faite à l’adresse des passéistes qui voulaient encore des maires délégués dans les anciennes communes. On sait que cela ne marche pas et ce que cela coûte !

Mais il faudra que les adjoints de proximité assument. Il nous appartient comme association citoyenne de veiller à ce que le lien élus citoyens ne soit pas sacrifié mais au contraire revivifier. Souvenons-nous de l'abstention de 60 % à ces élections : c'est un signal d'alarme.

Souhaitant une gouvernance participative, il y aura la mise en place d'un budget participatif par quartier et "le prolongement et le renforcement des comités consultatifs de quartier".

 

UNE MANDATURE AVEC DE GRANDS CHOIX ET UN TRAIT SUR UN PASSÉ RÉCENT

"Nous devons requestionner le modèle de développement qui était celui des Sables jusqu'à présent."...rechercher de nouveaux équilibres...

C'est la problématique actuelle. L'ancien maire Louis GUÉDON avait mené à bien un programme mis au point avec les élus jusqu'en 2008. Puis dans cette démarche il lança l'étude Olonnes 2020 !

De cette étude très participative est sortie... le vide sidéral : les forces vives du Pays des Olonnes y ont cru. Mais elles ont aussi  vu le projet "2020" s'engloutir dans la vase du chenal et de la chnoue réunie...en effet, sans la fusion des communes, tout projet intercommunal était voué à l'échec et sans projet intercommunal au Pays des Olonnes il n'y a pas de devenir meilleur sur ce territoire. Certes, on a vu sortir des projets et des catastrophes : Vendéopôle, Village Entreprises Nautiques, nouvelle mairie, une piscine dans une zone industrielle, une médiathèque avortée, une voirie dégradée, des transports urbains qui ne rendent pas le service attendue, un pôle équestre qui n'en finit pas de mourir, un projet délirant littoral castelolonnais ...

Il ne faudra pas oublier les leçons de ce passé douloureux. Il appartient donc à l'équipe de Yannick MOREAU, avec la Ville Nouvelle et l'Agglo, d'une part, d'effacer les traces des erreurs passées et d'autre part, de faire ce projet équilibré "pour une cité bienheureuse et positive, une ville rêvée à la Mer" comme a conclu le Maire dans ce bref discours.

LES ADJOINTS ET DÉLÉGUÉS

Le Conseil Municipal avait à élire, après son maire, les autres membres de la "municipalité": 13 adjoints et délégués.

Pour les adjoints, le vote est clair: la majorité vote comme un bloc soudé et l’opposition s'abstient.

 

 

LES 13 ADJOINTS AU MAIRE

Armel PÉCHEUL : premier adjoint, délégué à la Chaume.

 

Annie COMPARAT : adjointe à la vie des quartiers.

 

Alain BLANCHARD : adjoint délégué à Olonne et à la vie associative

 

Corine GINO : adjointe à l’événementiel, aux relations extérieures et aux jumelages.

 

JEAN-FRANÇOIS DEJEAN : adjoint à la culture et à la formation supérieure.

Gérard HECHT : adjoint délégué au Château d’Olonne et aux sports.

 

Sophie LOPEZ : adjointe à l’éducation.

 

Michel BAUDUIN : adjoint à la sécurité et au domaine public.

 

Maryse LAINÉ : adjointe au logement, à la gestion de l’immobilier et du foncier.

 

Florence PINEAU : adjointe à la solidarité.

 

Christine DELPIERRE : adjointe à la jeunesse.

 

Jean -Eudes CASSES : adjoint au commerce.

 

Nicolas CHÉNÉCHAUD : adjoint à l’urbanisme et au développement de l’offre de soins.

 

 

LES 13 CONSEILLERS MUNICIPAUX DÉLÉGUÉS

Gérard MONGELLAZ  : élu délégué à la voirie

Didier JÉGU : élu délégué aux finances

Jean-Yves SIX : élu délégué au cadre de vie et au personnel municipal

Jean-Pierre CHAPALAIN : élu délégué au développement durable

Sophie LADERRIÈRE: au côté de l’adjoint à la culture, élue déléguée aux animations culturelles

Mauricette MAUREL : élue déléguée aux mobilités

Alexandre MEZIÈRE : élu délégué à la forêt, aux randonnées et au plan forêt climat 2050

Nadine ROUMANEIX  : au côté de l’adjointe à la solidarité, élue déléguée aux personnes vulnérables

Donatien CHÉREAU : élu délégué au littoral, aux marais et, auprès de l’adjoint aux sports, aux manifestations sportives

Lionel PARISET : élu délégué au Vendée Globe et à l’événementiel nautique

Nicolas LE FLOCH  : élu délégué au patrimoine et à la défense

Dominique MAESTRIPIERI : au côté du 1er adjoint, élue déléguée à la sécurité des bâtiments

Frédérique GUAY : au côté de l’adjoint à la vie associative, élue déléguée aux manifestations associatives

 

 

 

 

 

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

LE MAINT CEINT DE L'ÉCHARPE TRICOLORE PAR LE DOYEN DE LA SÉANCE

Partager cet article

Repost0
4 juillet 2020 6 04 /07 /juillet /2020 16:31
LA PLAGE OUVERTE, LE SOLEIL...CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LE SOLEIL AVAIT RENDEZ-VOUS AVEC LES PREMIERS VACANCIERS

LA PLAGE OUVERTE, LE SOLEIL...CE VENDREDI 3 JUILLET 2020 LE SOLEIL AVAIT RENDEZ-VOUS AVEC LES PREMIERS VACANCIERS

 

 

ILS ÉTAIENT NOMBREUX À ÊTRE TENTÉS PAR UNE PETITE BAIGNADE ET UNE PETITE SÉANCE DE BRONZETTE.

 

La plage et le remblai avaient vraiment un air d'ouverture de saison estivale

À noter que les mesures sanitaires  concernant les règles barrières et distanciation semblent respectées.

Partager cet article

Repost0
1 juillet 2020 3 01 /07 /juillet /2020 20:40
YANNICK MOREAU MAIRE SORTANT LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DE LA MANDATURE LE 8 JUIN 2020

YANNICK MOREAU MAIRE SORTANT LORS DU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DE LA MANDATURE LE 8 JUIN 2020

 

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 3 JUILLET 2020 : ÉLECTION DU MAIRE PAR LES CONSEILLERS MUNICIPAUX

Cette réunion comme la précédente aura lieu dans la salle des Cordulies à OLONNE SUR MER au Havre d'Olonne

à 11 heures

 

Voir ordre du jour ci-dessous.

 

Attention la séance sera "publique"...mais assistance limitée à 60 personnes.

 

Les textes en vigueur sur les mesures barrières et sur les réunions  limitent l’accès du public dans la salle à 60 personnes.

 

Le site officiel "Vie Publique" précise pour la tenue des conseils municipaux que : " le maire, le président d'une collectivité locale ou d'un EPCI à fiscalité propre peut dorénavant décider que la réunion du conseil municipal aura lieu sans présence de public ou avec un effectif limité et adapté à la salle et au respect des mesures barrières. Le caractère public de la réunion peut être assurée par sa retransmission en direct.".

LES SABLES D'OLONNE CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 3 JUILLET 2020

Partager cet article

Repost0
26 juin 2020 5 26 /06 /juin /2020 16:42
« LE TUEUR FOU DU PUITS D’ENFER » POLAR D’ACTUALITÉ SUR FOND DE MAGOUILLE POLITICO-FINANCIÈRE DANS… UNE STATION BALNÉAIRE DE LA CÔTE ATLANTIQUE

 

 

UN OUVRAGE POUR VOUS DÉTENDRE ET CERTAINEMENT DÉCOUVRIR...

 

 

Xavier ARMANGE auteur, éditeur, photographe, curieux par nature, a beaucoup voyagé et beaucoup écrit : romans, livres pour la jeunesse…

 

Il a percé les mystères de « La Malle sanglante du Puits d’Enfer », fait divers hors normes en 1949, qui a renforcé le côté emblématique et touristique du site. L’auteur a fait de ce fait divers un remarquable roman historique. Il récidive, mais cette fois dans un tout autre registre.

 

Nous avons rencontré Xavier ARMANGE et lui avons posé quelques questions pour découvrir ce que cette curiosité géologique lui avait encore inspiré.

 

UN LIEU MYTHIQUE

 

Q : Quand nous avons appris la parution de ce livre « Le Tueur fou du Puits d’Enfer », nous avons cru qu’il s’agissait d’une suite à « La Malle sanglante du Puits d’Enfer ». Nous avons été surpris : dès les premières pages de votre nouveau livre, vous nous emmenez dans une actualité d’une autre dimension.

Est-ce bien uniquement une fiction policière politico-financière à partager avec vos lecteurs ?

 

 

Xavier ARMANGE : Oui, « Le Tueur fou du Puits d’Enfer » est une fiction. C’est l’histoire d’une mairesse qui rêve de transformer sa ville en un lieu touristique semblable à Dubaï ou Acapulco. Des financiers, plutôt véreux, dans un montage opaque, avec la complicité des pouvoirs publics, préparent un port artificiel hors norme où rien n’est trop beau. La destruction de la côte rocheuse, le percement de la dune, et la construction d’un ensemble immobilier et commercial de très grand luxe sont au programme. Les investisseurs, le gratin de la région et des Hollandais, prévoient un rendement financier exceptionnel. Autour de ce projet s’agite une faune de personnages plus ou moins corrompus.

 

Q : Le Puits d’Enfer attire les drames entre légendes et faits divers : naufrages, suicides, accidents. Il est devenu au fil du temps un lieu mythique très fréquenté. Au début de votre roman, on y découvre des restes humains non identifiés.

 

XA : C’est exact, et il manque des morceaux de choix ; l’identification réservera bien des surprises. Et puis, comme souvent, la conclusion n’est pas conforme à la morale, les lampistes ont toujours tort, et quand ils sont Chaumois cela n’arrange rien.

 

UNE FICTION PEUT-ELLE CACHER UNE RÉALITÉ ?

 

Q : La fiction de ce roman dépasse-t-elle la réalité de ce que nous avons vécu au Château-d’Olonne ?

 

XA : Vous comprenez bien que tout cela n’a rien à voir avec la réalité mais relève de mon imaginaire, un peu dévoyé, j’en conviens…

 

Q : Troublant… J’insiste, ce livre n’aurait-il pas été inspiré par la politique locale ?

 

XA : C’est au lecteur d’en juger, elle a été assez riche en rebondissements ces dernières années. Il est vrai que les comportements de certains m’ont bien aidé pour écrire ce roman. Simple citoyen naïf, je me suis engagé avec un collectif et des associations pour préserver une route touristique littorale et une belle forêt encore à l’état de nature sans gaspiller d’argent public. Après des débats honnêtes et un vote démocratique, nous avons eu gain de cause. Faune et flore s’en réjouissent, les contribuables et les amoureux de notre littoral aussi.

Le plus souvent les citoyens lambda – dont je suis – s’intéressent à la politique locale au moment des élections. Ils votent et donnent ainsi un blanc-seing à ceux qu’ils ont élus. Puis ils ne participent plus à rien jusqu’aux élections suivantes. C’est souvent de leur faute même si les gens au pouvoir ne leur facilitent pas toujours la tâche. Je suis devenu un citoyen engagé face à des comportements démocratiques que je n’imaginais pas. C’est ainsi que j’ai découvert la toute-puissance des décisions de certains maires, de certains élus et leurs conséquences sur la vie de ceux qui les ont mis au pouvoir. Cela peut mener très loin… de quoi faire un roman !

À côtoyer des décideurs, je me suis trouvé propulsé dans un monde dont j’ignorais les approximations, le manque de rigueur, les intrigues voire les combats pour le pouvoir local. J’avais toujours pensé que l’intérêt général primait sur les intérêts particuliers.

 

Q : Et vous n’y croyez plus ?

 

XA : C’est vous qui le dites. Mais un doute légitime m’a parfois traversé… J’ai assisté à des conseils municipaux qui m’ont, pour le moins, surpris. Comme je suis curieux – c’est le propre des écrivains – je me suis documenté pour pouvoir ensuite romancer. J’avais déjà en tête un polar sanglant sur la démocratie locale et de ses dérives.

 

UN ROMAN A SUSPENSE PLEIN D'IMPRÉVUS

 

Q : Votre livre, qui rebondit à chaque chapitre, ménage suspense et humour. Il est ironique, caustique, décalé et assez vachard ?

 

XA : Ce n’est pas un règlement de compte. J’ai cherché d’abord à écrire un roman policier captivant avec beaucoup de personnages hauts en couleur, plein d’événements inattendus, et à cerner la psychologie parfois complexe des intervenants. Rien n’est blanc ou noir, en politique comme ailleurs. J’ai aussi voulu que le lecteur s’amuse en forçant souvent le trait pour un plaisir qui, je l’espère, est jubilatoire.

 

Q : Pouvez-vous rapidement, en conclusion, nous donner envie de lire « Le Tueur fou du Puits d’Enfer » ?

 

XA : En deux mots c’est difficile : dans une faille rocheuse de la côte atlantique, une macabre découverte met une ville en ébullition. Un projet pharaonique de construction d’un nouveau port artificiel de plaisance avec la destruction d’un littoral protégé dissimule la face cachée d’une magouille financière et immobilière aussi inutile que toxique : corruption, copinage, trahisons, règlements de comptes, décisions arbitraires de certains élus au mépris de leurs concitoyens… Une blogueuse, un collectif de défense, une partie des habitants se battent pour que ces intérêts particuliers couverts par des personnalités aux ambitions sans bornes ne l’emportent pas sur l’intérêt général. Malgré de multiples pressions, préserver le littoral d’une catastrophe écologique et d’une gabegie d’argent public sera un rude combat qui ne laissera pas la population indifférente. Beaucoup n’en sortiront pas indemnes.

 

Q : Où trouve-t-on votre roman ?

 

XA : La distribution en librairie a été perturbée par le confinement, mais, comme « La Malle sanglante », les livres sont maintenant disponibles (ou sur commande) dans toutes les bonnes librairies. Par internet on peut se les procurer sur le site de l’éditeur… www.dorbestier.com

 

XAVIER ARMANGE, AUTEUR DE CE "ROMAN", SON SOURIRE EST LUI-MÊME UN PEU MYSTÉRIEUX

XAVIER ARMANGE, AUTEUR DE CE "ROMAN", SON SOURIRE EST LUI-MÊME UN PEU MYSTÉRIEUX

Partager cet article

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 20:54
QUATRE LISTES EN PRÉSENCE

QUATRE LISTES EN PRÉSENCE

 

LA GESTION DE VOTRE VILLE, LA GESTION DE VOTRE AGGLOMÉRATION...LE DIMANCHE 28 JUIN : VOTEZ !

Un petit rappel de la Mairie

 

LE DÉROULEMENT DU SCRUTIN

 

Les bureaux de vote seront aménagés et équipés de façon à protéger les électeurs et les personnes participant au déroulement des opérations de vote.

 

Afin de protéger la santé de tous, et notamment des personnes les plus vulnérables, les recommandations du rapport du Conseil scientifique publié le 19 mai 2020, seront mises en œuvre. Ces dispositions permettront à tous d’exercer leur droit de vote dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire.

L’ensemble des 33 bureaux de vote de la commune seront aménagés avant leur ouverture à 8h le dimanche 28 juin de façon à lutter contre les risques de contamination.

Une désinfection totale avant et après le scrutin sera réalisée sur chacun des 33 sites d’affectation des bureaux de vote.efficacement

Un marquage au sol permettra le respect des distances physiques, d’au moins 1 mètre entre chaque électeur, et entre les électeurs et le personnel concourant aux opérations de vote. Ce marquage au sol sera présent tout au long du parcours des électeurs.

 

Des équipements de protection individuelle seront mis à disposition des électeurs comme des personnels de bureau de vote pour un respect renforcé des gestes barrières.

 

Pour voter dimanche 28 juin prochain, les électeurs seront invités à se munir de leur propre masque (grand public, chirurgical ou médical). Si l‘électeur ne dispose pas de masque individuel, un masque lui sera remis à son arrivée. De même, du gel hydro-alcoolique sera mis à disposition à l’entrée et à la sortie du bureau de vote. Les membres du bureau de vote (agents, assesseurs et président de bureau de vote) bénéficieront des mêmes équipements.

Pour les scrutateurs qui souhaiteraient participer aux opérations de dépouillement après la fermeture des bureaux de vote à 18h, ils disposeront également d’un masque, de gants et de gel hydroalcoolique.

Des stylos seront à la disposition des électeurs pour émarger, mais ces derniers sont invités à se munir de leur propre stylo (bleu ou noir).

Les surfaces de contact seront régulièrement désinfectées avec une solution désinfectante : table, isoloirs,...

Les services de l’état impose également la présence maximum de 3 électeurs simultanément dans un bureau de vote.

 

UN ACCÈS PRIORITAIRE POUR LES PERSONNES VULNÉRABLES

Les personnes les plus vulnérables sont invitées à se signaler : elles auront la priorité pour voter.
Dans la mesure du possible, évitez de venir accompagné·(e) sauf si vous avez besoin d’une assistance (art. L.64 du code électoral).
Les personnels de bureaux de vote (agents, assesseurs et président) seront équipés de masques et feront assurer le respect des gestes barrières.

 

LES CARTES ÉLECTORALES

Rappel : dans les communes de plus de 1 000 habitants, la présentation de la carte électorale n’est pas obligatoire pour voter. Un électeur peut ainsi participer au scrutin s’il figure sur la liste électorale et présente parallèlement une pièce d’identité valide.

De plus, les électeurs européens inscrits sur la liste électorale complémentaire municipale sont admis à voter pour le scrutin des élections municipales et communautaires. Ils disposent d’une carte électorale quasi identique sur laquelle est fait mention de leur qualité d’électeur européen.

 

NOUVEAUTÉS

La création de la commune nouvelle et le changement de strate démographique imposent de nouvelles obligations pour l’organisation du scrutin avec notamment le contrôle imposé de l’identité de l’électeur à l’entrée du bureau de vote afin de vérifier que la personne qui pénètre dans le bureau de vote est bien électeur de celui-ci. En effet, la réglementation impose cette vérification de la qualité d’électeur du bureau de vote à l’entrée de ce dernier. Les électeurs seront donc invités à présenter dès l’entrée du bureau de vote leur carte électorale et/ou leur pièce d’identité.

Ensuite, la procédure de vote se déroule de la manière suivante :

 

1 - L’électeur se présente devant la table de décharge, il prend une enveloppe électorale et au moins deux bulletins de vote (afin de préserver le secret du vote) sauf s’il souhaite utiliser ceux de la propagande électorale qu’il a reçu à son domicile (l’électeur peut donc ne prendre aucun bulletin de vote).

 

2 - Sans quitter la salle de vote, l’électeur se rend ensuite seul dans l’isoloir.

 

3 - Il se présente devant la table de vote où le président du bureau de vote ou son suppléant vérifie son identité en lisant à voix haute l’identité de l’électeur. Son identité est vérifiée par la présentation d’une pièce d’identité. L’électeur fait constater par le président ou son suppléant qu’il n’a qu’une seule enveloppe.

 

4 - L’électeur procède ensuite au vote en introduisant lui-même le bulletin dans l’urne. Le président ou son suppléant ne doit en aucun cas toucher l’enveloppe. 

 

5 - L’électeur appose ensuite sa signature sur la liste d’émargement en face de son nom et pour le tour de scrutin concerné.

 

PROCLAMATION DES RÉSULTATS

 

Le jour même de l’élection aucun résultat du scrutin, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par quelque moyen que ce soit avant la fermeture du dernier bureau de vote : les résultats du scrutin seront affichés via un écran à l’hôtel de ville visible de l’extérieur sur le parvis de la mairie.

 

N'oubliez pas votre masque ! Merci et VOTEZ !

Partager cet article

Repost0
19 mai 2020 2 19 /05 /mai /2020 21:40
LES FORTS COEFFICIENTS DE MARÉE C'EST BEAU MAIS CELA "MANGE" LES PLAGES

LES FORTS COEFFICIENTS DE MARÉE C'EST BEAU MAIS CELA "MANGE" LES PLAGES

 

DU JEUDI DE L'ASCENSION AU DIMANCHE 24 MAI FERMETURE NÉCESSAIRE DE LA PLAGE

En effet, la marée a décidé de rendre impossible et ingérable l'exigence de distanciation, règle que nous impose encore CORONAVIRUS.

En effet, avec un horaire de haute mer entre 17 et 18h30 durant ce pont de l'Ascension et un coefficient de marée d'environ 80 et compte tenu de l'affluence envisagée il ne sera pas possible de respecter et faire respecter les normes de distanciation donc...

La mairie des Sables d'Olonne s'est vue contrainte d'interdire  l’accès des plages urbaines (Grande plage, Présidents et Tanchet) les après-midis de ce Pont.

Voir ci-dessous

...

ACCÈS À LA PLAGE AUX SABLES D'OLONNE POUR LE PONT DE L'ASCENSION : LE COEFFICIENT DE MARÉE DICTE AUSSI SA LOI
ACCÈS À LA PLAGE AUX SABLES D'OLONNE POUR LE PONT DE L'ASCENSION : LE COEFFICIENT DE MARÉE DICTE AUSSI SA LOI

Partager cet article

Repost0