Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

9 mai 2019 4 09 /05 /mai /2019 17:01
SOUVENONS-NOUS DE CETTE FILE DE PANNEAUX EN 2014 ! EN 2020 IL Y EN AURA ENCORE PLUS !

SOUVENONS-NOUS DE CETTE FILE DE PANNEAUX EN 2014 ! EN 2020 IL Y EN AURA ENCORE PLUS !

LE VOTE POUR LES EUROPÉENNES : VOTER C'EST CHOISIR, VOTER C'EST LE DROIT DE DEMANDER DES COMPTES À CEUX QUI ONT REÇU LE MANDAT DES ÉLECTEURS

 

En 2019, au moins vous aurez le choix : 33 listes !

 

Nouveautés :

- les listes sont nationales, 

- vote à la proportionnelle.

 

Toutes informations sur :

https://programme-candidats.interieur.gouv.fr/

 

L’arrêté fixant les listes candidates aux élections européennes du 26 mai 2019 a été publié au Journal officiel du 4 mai, la date limite pour déposer sa candidature ayant été fixée au 3 mai 18 heures.

Aux dernières élections, en 2014, 193 listes avaient été déposées dans les huit circonscriptions que comptait la France, soit une moyenne de 24 listes par circonscription. En 2019, les règles de l’élection ont été modifiées et il n’y a plus qu’une seule circonscription pour tout le pays.

Le mode de scrutin est la représentation proportionnelle — principe commun à tous les États membres de l’Union —, au scrutin de liste à la plus forte moyenne.

Les électeurs vont donc voter en France, dimanche 26 mai 2019, pour une liste nationale de 79 candidats mais dans l’hypothèse où le Royaume-Uni resterait au sein de l’Union européenne, seuls 74 eurodéputés sur les 79 élus iront siéger à Strasbourg. Les cinq derniers candidats, élus de la 75e à la 79e place, n’ont vocation à entrer en fonction qu’à la date de l’éventuel retrait effectif du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit).

Les programmes des 33 listes et les professions de foi seront disponibles en ligne  à partir du lundi 13 mai.

 

Partager cet article

Repost0
18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 08:07
L'EUROPE : il y a du bon et il faut le souligner

Suite de EUROPE : élections...

http://www.olonnes.com/2014/05/europe-elections-enjeux-importants.html

 

Les critiques pleuvent sur l'EUROPE, ses technocrates, le panier percé pour l'immigration sauvage, la surréglementation, les quotas, le chômage, les inégalités ...

 

Derrière ces critiques il y a autre chose de plus profond, de plus positif à ne pas oublier et que nous vivons  au quotidien : la paix en EUROPE, 28 Etats passés dans le camp de la démocratie, et un lien qui se forge entre européens au fil des années... C'est ce qu'on appelle l'appartenance qui sera la solidarité de demain et peut-être fera la "nation européenne"

 

L'appartenance est  particulièrement bien illustrée par le programme ERASMUS

 

C'est une idée de1985 à laquelle Jacques DELORS a donné une impulsion décisive.

ERASMUS devait permettre à des étudiants d'aller suivre et faire valider une partie de leurs études dans un établissement universitaire d'un autre Etat membre.

 

"Résultat, depuis 1987, 3 millions d'étudiants "Erasmus" ont pu suivre une partie de leurs études dans un autre pays européen et près de 50.000 professeurs et personnels administratifs de l'enseignement supérieur ont pu enseigner ou se former dans un autre pays, donnant à chacun l'occasion de connaître des traditions, des langues différentes.

Chaque année, ils sont plus de 200 000 étudiants à partir en études "ERASMUS" et parmi eux 30 000 jeunes français et françaises." (Pascal LAMY "Qand la France s'éveillera")

 

Il en est de même à une moindre échelle au niveau de la recherche avec les bourses Marie-Curie et aussi en matière de recherche avec le programme EUREKA qui a permis de multiplier pas 12 le budget de la recherche en vingt ans pour atteindre 8 milliards d'euros.

 

C'est cela aussi l'EUROPE.

Partager cet article

Repost0
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 08:45
EUROPEENNES : une réunion au Pays d'Olonne

EUROPEENNES : une réunion de  campagne électorale organisée par les Verts au Pays d'Olonne !

Dans une campagne électorale atone où l'on parle plus de record d'abstentions que d'économie, d'harmonisation sociale et fiscale, de défense commune, de gouvernance...c'est une bonne nouvelle !

 

Notez bien : mercredi 21 mai 2014 à 19 heures dans l'ensemble OlonnEspace (à Olonne sur Mer Avenue Charles de Gaulle sur le site de l'ancien ESPADON).

Partager cet article

Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 08:57
EUROPE : élections, enjeux importants

ESSAYONS DE VOIR L'EUROPE COMME ELLE EST, COMMENT ELLE FONCTIONNE, LA PLACE DE LA FRANCE

 

Nous vous livrons quelques extraits du livret de Pascal LAMY intitulé  "Quand la France s'éveillera". Pascal Lamy a exercé deux mandats comme Président de l'Organisation Mondiale du Commerce et à travers ce petit ouvrage il met les points sur les i sur la France et les français, l'Europe, la mondialisation et livre aussi un message d'espoir : "le monde regarde l'Europe et nous regarde".

On voit apparaître près des bureaux de vote une kyrielle de panneaux encore vierges...mais qui ira voter ce 25 mai et pourquoi aller voter ?

 

La crise en France : la faute à qui ?

Pascal LAMY nous livre son analyse :

"Dénoncer les pays émergents comme les responsables des difficultés françaises relève soit de l'ignorance, soit de la mauvaise foi populiste. Et cela est d'autant plus contreproductif que les sources de la croissance de demain se trouvent précisément dans ces pays. S'éloigner d'eux, c'est donc non le risque, mais la certitude de se priver du dynamisme mondial."

"L'Europe dégageant un excédent important (en matière de commerce international ) ne s'en tire pas trop mal. Au contraire, mais ce qui est vrai pour l'Europe dans son ensemble ne l'est pas, dans le cas particulier, de la France"...

" Tout d'abord, c'est dans la zone euro que la France enregistre son plus important déficit des échanges commerciaux : 40,9 milliards sur 67 milliards d'euros de déficit en 2012

Autrement dit, elle enregistre son plus important déficit avec des pays - Allemagne, Belgique, Italie...- qui ont la même monnaie, qui ont peu ou prou les mêmes conditions sociales de production (salaires, conditions de travail...) et les mêmes normes environnementales décidées à Bruxelles ou à Strasbourg.

Hors importations énergétiques, la France, en déficit avec ses pays voisins de la zone euro, dégage un excédent avec le reste du monde."

 

Donc, si ce n'est pas la faute aux autres, si nos exportations et notre industrie périclitent, cela ne peut plus être que la faute à la France elle-même et à son "modèle"!

 

Cessons d'accuser l'Europe, la mondialisation mais regardons-nous dans la glace et agissons !

 

C'est aussi pour cela que les élections européennes du 25 mai prochain méritent de vrais débats.

Il faut que la France envoie des députés qui rendront au pays la place prééminente perdue : rappelons-nous les couples franco allemands : de Gaulle Adenauer, Giscard d'Estaing Schmidt, Mitterand-Kohl, Chirac Schroeder, Sarkozy Merkel...chaque couple a marqué l'histoire des avancées positives de l'EUROPE .

 

Le Parlement européeen n'est pas une simple chambre d'enregistrement : il peut censurer tous les textes, il peut censurer un membre de la commission...à la différence du fonctionnement des institutions françaises le travail des députés européens ne se fait pas comme au sein du Parlement français...dans le bruit, la cacophonie. En effet les textes proposés aux députés résultent d'un consensus obtenu en commission et le débat au Parlement clot "les négociations" qui ,ont eu lieu avant le débat.

 

L'histoire de l'EUROPE ce n'est pas que les malheureux quota de pêche, que les normes contraignantes mais unificatrices, que la PAC : Politique Agricole Commune...c'est un groupe de Pays unis par la géographie, l'histoire. Le Parlement européen n'est pas un truc abandonné aux technocrates.

 

L'EUROPE, son Coneil des Ministres, sa Commission  c'est  une forme d'exercice de la démocratie. L'Europe c'est le contre-pouvoir à l'hégémonisme naissant des puissances qui émergent.

 

Ne rabaissons pas l'EUROPE !

 

En effet, n'oublions pas que l'Europe ce n'est que 7 % de la population mondiale mais 25 % de la production mondiale et 50 % de prestations de sécurité sociale dispensées dans le monde.(cité par Pascal LAMY reprenant les propos d'Angela MERKEL).

 

Comme certains le disent : sans l'EUROPE il n'y aurait plus de France !

Les jeunes l'ont bien compris. Le programme d'échanges internationaux ERASMUS concrétise à sa manière concrète leur adhésion à une EUROPE ...

Le fonctionnement de l'EUROPE est perfectible, l'EUROPE est en marche et nous en avons tous besoin.

 

 

A suivre

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 22:36
14 mai 2014 beaucoup de panneaux vides !

14 mai 2014 beaucoup de panneaux vides !

 

 

L'enthousiasme et la confiance dans l'Europe ont disparu en France.

Selon un sondage, seuls 51% des Français sont favorables à l'appartenance du pays à l'Union. 

Une proportion en nette recul par rapport à 2004 (67%).

 

RAPPEL

Le 5 mai 2014, le ministère de l’Intérieur a publié sur son site Internet les listes candidates aux élections européennes des 24 et 25 mai 2014.

La date limite pour déposer sa candidature avait été fixée au 2 mai.

La France a droit à un "quota" de 74 députés au Parlement européen.

 

INFLATION DE LISTES

 

Les sièges à pourvoir sont répartis entre huit circonscriptions électorales. Le ministère publie les listes candidates dans chaque circonscription :

22 listes dans la circonscription Nord Ouest,

23 dans les circonscriptions Est et Sud-Est,

25 listes dans les circonscriptions Ouest, Massif Central Centre et Sud-Ouest,

31 dans la circonscription Ile-de-France,

19 dans la circonscription Outre-mer .

 

Reprenons ce qu'exprime Pascal LAMY dans son livre "Quand la France s'éveillera"

 

"Ces élections au Parlement, qui devraient être un temps fort de la démocratie européenne et permettre aux citoyens de s'exprimer sur les choix et les orientations des politiques européennes, demeurent, en outre, dominées par des questions nationales et interprétées par les médias  comme un test grandeur nature des préférences partisanes nationales des électeurs. Test peu convaincant dans la mesure où ces élections à la proportionnelle, considérées sans enjeu national immédiat, donnent une "prime" aux petits partis et aux partis de type protestataire.

Des enjeux européens, il n'est finalement guère question."

 

Maugréer contre l'EUROPE, s'abstenir de voter ne fera  pas avancer les choses, Si la France a quasiment disparu au classement des Grands Pays elle n'en demeure pas moins une voix écoutée au sein de l'EUROPE et donc dans le monde.

Elle peut continuer à exister par et avec l'EUROPE.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 mai 2014 5 09 /05 /mai /2014 18:26
L'EUROPE et les élections européennes du 25 mai 2014 : quelques pistes de réflexion

 

Quelques pistes à méditer pour le vote aux prochaines européennes.

 

JOURNEE EUROPE : 9 mai

 

Le 9 mai on commémore la déclaration de Robert Schumann marquant le début de la construction communautaire. Cette journée est l'occasion de familiariser les citoyens avec l'Europe.

 

Reprenons la phrase de ce père de l'Europe, Robert Schumann, dans sa déclaration annonçant la création de la Communauté Européenne du Charbon et de l'Acier le 9 mai 1950.

"L'Europe ne se fera pas d'un coup ni dans une contruction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait"

 

"Par une intégration économique menée graduellement la construction européenne conduirait presque mécaniquement à l'intégration politique" écrit dans son opuscule "Quand la France s'éveillera" Pascal LAMY qui fut Président de l'Organisation Mondiale du Commerce.

 

Complétons ces citations par des extraits des méditations et confidences au Point de l'ancien Président de la République Valéry Giscard d'Estaing :

 

"Aux élections européennes, les Français vont se défouler : contre le fonctionnement de l'EUROPE et sur des questions de politique intérieure. Mais les Français sont très attachés à l'EUROPE. Quoi  qu'on dise les deux tiers des Français sont partisans de l'euro. Les souverainistes ont beau s'époumoner, les Français ne souhaitent pas moins d'EUROPE, mais une EUROPE plus forte, plus proche et plus efficace.

L'EUROPE à 28 va évoluer pour devenir une sorte d'ONU régionale à vocation commerciale. En son coeur doit émerger une EUROPE intégrée, plus réduite qui sait exactement ce qu'elle veut. C'est-à-dire devenir une puissance économique mondiale du XXI ème siècle.

Notre problème c'est le manque de leadership en FRANCE pour mener à bien ce projet. Les allemands ont Angela MERKEL. Nous n'avons personne, alors qu'il serait urgent de renforcer l'EUROPE des fondateurs ; l'EUROPE de CHARLEMAGNE, avec la POLOGNE en plus.

Avec Helmut SCHMIDT, nous travaillons sur un livre pour bâtir le scénario de la construction de cette EUROPE intégrée qui devra rapprocher les régimes sociaux et unifier les systèmes fiscaux"

 

Plus d'EUROPE? Moins d'EUROPE? Une autre EUROPE...? Un choix pour les électeurs du 25 mai 2014. 

 

 

Partager cet article

Repost0