Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 22:54
UN MINISTRE EN ABUS DE POUVOIRS ?

UN MINISTRE EN ABUS DE POUVOIRS ?

 

UNE DÉCISION CHOQUANTE TANT SUR LE PLAN HUMAIN ET LÉGAL QUE SUR LE PLAN DE L'EFFICACITÉ : LE MINISTRE DE L'INTÉRIEUR VEUT INTERDIRE AUX MAIRES DE DÉCIDER DU PORT OBLIGATOIRE DU MASQUE

 

Nous vous avons fait part des initiatives des maires concernant  les mesures de sécurité qu'ils peuvent ou doivent prendre dans le cadre de la lutte contre CORONAVIRUS :

http://www.olonnes.com/2020/03/coronavirus-les-communes-prennent-le-relai.html

Certains maires prenaient leurs responsabilités dans le cadre de leur pouvoir de police conformément aux stipulations du Code Général des Collectivités Territoriales CGCT .

Ce jeudi 9 avril 2020, le Ministre de l'Intérieur, Christophe CASTANER, a annoncé officiellement qu'il demandait à ses préfets qu'ils prennent contact avec les maires qui avaient des velléités de prendre des arrêtés municipaux qui imposeraient le port du masque pour lutter contre la propagation du virus.

Le Ministre demande donc à ses préfets qu'ils enjoignent aux maires concernés l'ordre de retirer leurs arrêtés !

 

LE MAIRE EST RESPONSABLE DE LA SANTÉ DE SES CONCITOYENS MAIS ALORS QUE CHERCHE LE MINISTRE DE L'INTÉRIEUR?

D'abord le dernier texte (ordonnance) qui stipule explicitement le rôle des Associations dans la lutte contre la pandémie. Les associations sont en lien avec leurs maires.

"Pour agir face au Coronavirus, le Président de la République a demandé au Gouvernement de travailler avec les partenaires sociaux et avec les associations pour valoriser les actions qui existent sur le terrain et les renforcer. "

Le maire ne serait-il pas un partenaire de l'État ?

Rappelons les pouvoirs du maire dont le fameux pouvoir de police qui  comprend :

"la prévention et la cessation des accidents, fléaux calamiteux, pollutions de toute nature (incendies, inondations, ruptures de digues, éboulements, avalanches, maladies épidémiques ou contagieuses, épizooties...) par la distribution des secours nécessaires, mesures qui, en cas de danger grave et imminent, doivent être portées d'urgence, selon l'article L. 2212-4 du CGCT, à la connaissance du représentant de l'Etat dans le département."

La loi Engagement et Proximité permet de revaloriser le rôle des élus locaux. Les dispositions de la loi renforcent les pouvoirs du maire, notamment leurs pouvoirs de police administrative.

N'oublions pas que dans le dossier XYNTHIA la maire a été condamnée entre autres motifs pour sdans son obligation de protéger ses concitoyens.

Donc, les maires sont bien dans leurs rôles, leurs droits et devoirs quand ils envisagent le port obligatoire du masque dans leur commune.

Pourquoi donc le Ministre de L'Intérieur prend-il une position qu'il tente de justifier ainsi : " ces mesures sont, selon lui, inégalitaires. En effet, certaines communes « peuvent avoir les moyens d’équiper l’ensemble de leur population en masques, quand d’autres ne l’auraient pas ». Celui qui est également le président du parti La République En Marche ajoute également que l’utilité sanitaire du port du masque « n’est pas médicalement démontrée ».

Le Ministre serait-il aussi Ministre de la santé ?

Dans les moments difficiles que les français subissent ce type de déclaration est donc particulièrement choquant dans son fond comme dans sa forme.

 

LE PRÉFET A LE POUVOIR DE DEMANDER AUX TRIBUNAUX ADMINISTRATIFS L'ANNULATION DE LA DÉCISION DU MAIRE.

Envoyer les préfets faire la leçon à des maires qui sont dans leurs droits pour tenter de les faire revenir sur leurs décisions est vraiment malvenu.

Les pouvoirs des maires sont définis par la loi. Le Ministre de l'Intérieur, Ministre des "collectivités locales", va-t-il partir en guerre contre ses maires ? Les Préfets vont-ils faire du zèle et demander par voie judiciaire l'annulation de décisions des maires concernés ?

Tout cela est particulièrement grotesque (le mot est faible !) au moment où se prêche l'union contre l'ennemi CORONAVIRUS.

Les maires agissent légalement et en leur âme et conscience : ce n'est pas le moment de les menacer et en prime, d'attenter à leurs pouvoirs.

 

Partager cet article

Repost0
17 mars 2020 2 17 /03 /mars /2020 23:44
ELECTIONS MUNICIPALES AUX SABLES D'OLONNE RAPPEL DES RÉSULTATS DE 2014

 

 

DEUX ÉLECTIONS MUNICIPALES SUCCESSIVES CELLES DE 2014 ET 2020 DONT LES DÉROULEMENTS FURENT TOTALEMENT DIFFÉRENTS

 

Suite de

http://www.olonnes.com/2020/03/elections-municipales-aux-sables-d-olonne-ville-nouvelle-aux-40-000-electeurs-sablais.html

 

Résultats du 1er tour de 2014

 

C'est à titre d’information que nous rappelons ces chiffres mais toute comparaison entre les résultats de 2014 et ceux de 2020 est malaisée suite à un cumul de différences entre les deux votes :

 

- l’abstention en 2020 liée à une cause externe au vote : CORONAVIRUS,

- suite à la fusion, bien sûr ,

- mais encore suite à un autre phénomène imprévisible et spécifique à cette période 2019 2020 : les inscriptions nouvelles furent très nombreuses sur les listes électorales aux Sables d’Olonne devenue 1ère ville de Vendée en nombre d’électeurs ! et à leur répartition dans les 33 bureaux de votes de la nouvelle commune. En 2014 pour les 3 communes : 36235 inscrits, en 2020 la commune nouvelle des Sables d'Olonne : 39 670 inscrits soit + 10 % par rapport à 2014.

 

 

Résultats 1er tour de 2014

 

LES SABLES D’OLONNE : RAPPEL RÉSULTATS 2014 DES 3 COMMUNES QUI ONT FUSIONNÉ AU 1er Janvier 2019

 

 

Résultats du 1er tour des municipales 2014 à Château-d'Olonne (85180)

 

Têtes de liste

 

Joël MERCIER

Union de la Droite

" Le Chateau D'Olonne Passionnement"

44.21 % 3110 votes

 

Jean-Pierre CHAPALAIN

Divers droite

"ensemble, Agir Pour Le Changement"

33.55 % 2360 votes

 

Anthony PITALIER

Union de la Gauche

Construire L'avenir Ensemble

22.23 % 1564 votes

 

 

Résultats du 1er tour des municipales 2014 à Olonne-sur-Mer (85340)

 

Têtes de liste

 

 

Yannick MOREAU

Union de la Droite

Yannick Moreau, A Vos Côtes, Pour Construire L'avenir !

67.04 % 4481 votes

 

Régis BERNARD

Union de la Gauche

Ensemble Pour Olonne

19.18 % 1282 votes

 

Nicole LANDRIEAU

Front de Gauche

L'humain D'abord A Olonne

13.77 % 921 votes

 

 

Résultats du 1er tour des municipales 2014 aux Sables-d'Olonne (85100)

 

Têtes de liste

 

Yves ROUCHER

Union pour un Mouvement Populaire

Les Sables La Chaume A Pleine Vie

32.14 % 2539 votes

 

Didier GALLOT

Divers droite

La Chaume, Les Sables, L'avenir Pour Tous

22.23 % 1756 votes

 

Brigitte TESSON

Divers droite

Penser Au Large Agir Au Pres

16.49 % 1303 votes

Partager cet article

Repost0
16 mars 2020 1 16 /03 /mars /2020 23:46
8 LISTES EN PISTE SOIT 376 CANDIDATS ! POUR 45 000 HABITANTS ET 39 670 INSCRITS

8 LISTES EN PISTE SOIT 376 CANDIDATS ! POUR 45 000 HABITANTS ET 39 670 INSCRITS

 

LE POINT  AUX SABLES D'OLONNE APRÈS CE VOTE SINGULIER DU PREMIER TOUR DES MUNICIPALES 2020 AUX SABLES D'OLONNE

Revoir le résultat du vote :

http://www.olonnes.com/2020/03/elections-municipales-du-15-mars-2020-3.html

 

 

UN RECORD D'ABSTENTIONNISTES AUX SABLES D'OLONNE MALGRÉ LE CHOIX OFFERT À L'ÉLECTEUR AVEC LA PRÉSENCE DE 8 LISTES

 Une abstention record dont "citoyennement" on se serait bien passée. Il est inutile d'engager une polémique sur les causes de cette abstention liées très certainement pour beaucoup à CORONAVIRUS.

Les suffrages exprimés (15 149) ne représentent que 38,97 % du nombre des électeurs inscrits sur les listes : globalement seulement un électeur sur deux ne s'est pas déplacé ...alors qu'aux élections municipales au Pays des Olonnes le taux était de presque 2 électeurs votants sur 3 inscrits !

À noter que les votes blancs et nuls représentent 512 votants...les bulletins nuls ont très souvent comme cause une confusion de l'électeur qui a mis dans son enveloppe la profession de foi reçue par courrier d'une liste au lieu du bulletin de vote : on  vote avec un bulletin de vote et non en glissant dans l'enveloppe une profession de foi !

Ce taux d'abstention fausse dans une certaine mesure le résultat du vote qui s'en trouve moins représentatif qu'il aurait pu l'être avec un taux de participation de 60 %. (taux de participation 2014).

Ce taux d'abstention sablais est d'ailleurs plus élevé que le taux national officiel de 54,5%.

 

TOUTE COMPARAISON AVEC LES RÉSULTATS DE LA PRÉCÉDENTE MUNICIPALE DE 2014 EST QUASIMENT IMPOSSIBLE

En effet, fusion des commues, évolution importante du nombre d'inscrits sur les listes, effet de CORONAVIRUS, répartition des bureaux de votes, alliances...nous invitent à ne pas pouvoir faire de comparaisons entre les résultats des deux élections municipales celles de 2014 et celles 2020.

 

LE RÉSULTAT DE CE PREMIER TOUR ET LE DEUXIÈME TOUR AVEC ÉVENTUELLEMENT 4 LISTES

Le résultat global de ces élections tronquées, un peu contestables est simplement qu'un candidat se détache le maire sortant Yannick MOREAU avec un score par rapport aux suffrages exprimés de 42,86 % et avec 27 points d'avance sur la liste arrivée au second rang celle de Brigitte TESSON qui fait un score de 15,84 %.

La liste "Les Sables c'est vous" de Claire LEGRAND arrivée en troisième position fait un score de 13,38 % et la liste "Bien Vivre Ensemble" en quatrième position (Liste de gauche EELV...) atteint 10,54 %.

Il reste donc pour le deuxième tour au maximum 4 listes qui ont obtenu plus de 10 % des suffrages exprimés.

Quand le deuxième tour se déroulera (juin 2020 ?), il pourra donc y avoir 4 listes voire moins s'il y a alliance avec fusion de listes ou abandon.

Pour être complet, il faut ajouter que les deux listes qui ont obtenu plus de 5% des suffrages exprimés (liste Anthony BOURGET)  et liste François- Charles BRION (Front National, Rassemblement Vendéen Sablais ) peuvent fusionner avec une des 4 listes admise au deuxième tour.

 

SITUATION IMPRÉVISIBLE : UNE PÉRIODE TRANSITOIRE DE 3 MOIS

Donc, pour  les Sables d'Olonne Agglomération comme pour le  Conseil Municipal des Sables d'Olonne il y aura une période transitoire minimale d’environ 3 mois selon les informations de ce jour avant le vote du deuxième tour prévue dans les déclarations officielles de ce jour pour fin juin 2020.

 

À 8 HEURES, CE DIMANCHE 15 MARS 2020, C'ETAIT L'OUVERTURE D'UN SCRUTION QUI SE DÉROULERA SOUS LE SIGNE ET LA PRESSION DES MESURES DE SÉCURITÉSANITAIRE IMPOSÉES PAR CORONAVIRUS

À 8 HEURES, CE DIMANCHE 15 MARS 2020, C'ETAIT L'OUVERTURE D'UN SCRUTION QUI SE DÉROULERA SOUS LE SIGNE ET LA PRESSION DES MESURES DE SÉCURITÉSANITAIRE IMPOSÉES PAR CORONAVIRUS

Partager cet article

Repost0
8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 19:29
LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE S'EST PENCHÉ SUR LA PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE S'EST PENCHÉ SUR LA PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES

LES SABLES D'OLONNE À LA RECHERCHE DE SOURCES D'ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR RÉPONDRE AUX OBLIGATIONS LÉGALES ET À LA NÉCESSITÉ D'IMPLANTER DES DISPOSITIFS LOCAUX DE PRODUCTION D'ÉNERGIE RENOUVELABLES ET PROPRES

suite de notre article précédent ...Les Sables d'Olonne Agglomération : conseil communautaire...

http://www.olonnes.com/2020/03/les-sables-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-6-mars-2020.html

Le Pays des Olonnes n'a pas de pétrole, il n'a pas non plus de charbon, ni de possibilités d'installations de centrales hydroélectriques. Il aurait bien l'énergie parfois considérable développée par les marées dite énergie hydrolienne.

En effet, il existe déjà des  hydroliennes qui convertissent l’énergie cinétique des courants marins (courants océaniques et courants de marée) en électricité. Mais on en est à la phase expérimentale en Normandie et en Angleterre.

Il y a bien d'autres sources d'énergies comme celles qui peuvent résulter du traitement des déchets (à manipuler avec précautions!), l'exploitation des forêts...

Mais les sources essentielles d'énergies exploitables dans de bonnes conditions aux Sables d'Olonne sont naturellement le vent et le soleil.

Pour le vent et les éoliennes, le Pays des Olonnes est déjà équipé et les sites possibles nouveaux sont limités.

Donc, c'est tout naturellement que pour entamer le processus de recherches locales de possibilités de productions d'énergie, l'Agglomération a priorisé d'opter pour des projets de centrales photovoltaïques.

 

LE CADRE LÉGISLATIF : UNE OBLIGATION LÉGALE SUR UN TERRITOIRE QUI N'A PAS BEAUCOUP DE SOURCES D'ÉNERGIE !

Attention aux sigles à encore apprendre à déchiffrer et utiliser !

Rappelons que la Loi sur la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV ) impose aux intercommunalités d'établir un Plan Air Énergie Territorial (PCAET) dont la procédure a été initiée pour l'Agglomération Les Sables d'Olonne en fin 2017 et présenté au Conseil Communautaire en fin 2019 (fin de la phase diagnostic).

Il faut maintenant passer à la phase "actions" dont le programme sera fixé lors de la prochaine mandature.

Aujourd'hui, la production d'énergie renouvelable EnR sur le Territoire de l'Agglomération est très faible et correspond à 2 millions d'euros pour une consommation estimée à 84 millions d'euros.

Or, en 2030, la production locale d'énergie renouvelable devra couvrir  32 % des besoins d'énergie ! On sera encore loin du plan PCAET avec l'objectif ambitieux d'un territoire autonome. La route pour atteindre l'autonomie en matière d'énergie sera longue, certainement coûteuse et nécessitera de la volonté.

Mais la loi aussi a ouvert de larges possibilités de collaboration de l'Agglomération avec des Sociétés dont l'objet social est la production d'énergies renouvelables.

 

UN PROJET PRÉSENTÉ LORS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU VENDREDI 6 MARS 2020

Partant du constat ci-dessus l'Agglomération s'est rapprochée de VENDÉE ÉNERGIE, filiale du SyDev "syndicat départemental "qui a déjà une expertise acquise dans ce domaine des énergies renouvelables.

Un projet de protocole d'accord a été présenté aux élus de l'Agglomération.

L'Agglomération apportera du foncier pour des projets d'implantation de "centrales photovoltaïques" et facilitera les démarches administratives. Quelques sites ont été  identifiés, parking de la piscine Aqualonne, sur la base logistique de déchets, sur les parking de l'Hôpital, Numérimer, Piscine des Chirons, une centrale au sol sur l'aérodrome, une autre aux Chais des Marins et sur d'autres bâtiments publics et sur les sites des anciens centres d’enfouissement...

Les deux partenaires vont créer une société de projets et cette phase préparatoire devrait être achevée avant la fin 2020.

Nous aurions aimé et nous nous permettons de suggérer que les terrains de ce qui reste du Vendéopôle (devenue zone d'activités ) qui a coûté si cher à l'achat et en procédures soient éligibles à ce type d'opérations...au moins cet achat de terrains dont une part importante est inconstructible et inexploitable se verrait utilisé pour une bonne fin !

La décision des élus ce soir du vendredi 6 mars 2020 consacre un nouveau projet pour la future mandature.

Il reste à connaître et veiller à la rentabilité d'un tel projet, à son financement et le planning.

En fin de compte, voilà un bel exemple qui constitue une réponse aux journalistes qui se hasardent à tirer des conclusions hâtives d'une démographie qui est ce qu'elle est  pour la ville des Sables d'Olonne et son agglomération. Ce territoire possède une dynamique forte et des atouts indéniables qui sont encore à développer.

 

De plus, disons qu': "il vaut mieux un taiseux, grand faiseux qu'un diseux, petit faiseux" : c'est ce que les élus ont exprimé et démontré dans leurs votes à l'Agglomération ce vendredi 6 mars 2020 et lors des propos sur cette fin de ce court mandat (3 ans : 2017/2020).

L'Agglomération : c'est désormais une structure en ordre de marche qui ouvrira sa deuxième mandature avec de beaux projets d'intérêt général à réaliser et qui nécessiteront une gestion exemplaire et beaucoup d'investissement des élus et de la structure administrative...et aussi...la participation citoyenne.

LE PCAET...LE PLAN CLIMAT AIR ÉNERGIE TERRITORIAL SE MET EN PLACE

LE PCAET...LE PLAN CLIMAT AIR ÉNERGIE TERRITORIAL SE MET EN PLACE

Partager cet article

Repost0
1 mars 2020 7 01 /03 /mars /2020 22:40
LE MAIRE SORTANT ET SON ÉQUIPE AUX FOULARDS BLEUS CANDIDATE POUR LE MANDAT 2020 2026

LE MAIRE SORTANT ET SON ÉQUIPE AUX FOULARDS BLEUS CANDIDATE POUR LE MANDAT 2020 2026

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020 AUX SABLES D'OLONNE : LE MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU PRÉSENTE UN PROGRAMME DANS LA CONTINUITÉ ET QUELQUES SURPRISES...

 

suite de notre article du samedi 29 février 2020

CARACTÈRE PARTICULIER DE CES ÉLECTIONS AUX SABLES D'OLONNE

Ces élections elles-mêmes ont un caractère particulier car elles suivent la fusion des 3 communes effective le 1er janvier 2019.

Le 2 janvier 2019, les 99 élus des 3 commues fusionnées se réunissaient pour élire leur nouveau maire. C'est le maire d'Olonne sur Mer Yannick MOREAU qui a été élus par ses collègues avec une large majorité.

C'est lui qui aujourd'hui se représente en 2020 à la tête tête d'une liste composée principalement des élus du 2 janvier 2019 mais un peu réduite puisque la loi fixe le nombre de conseillers municipaux pour la strate de population de la Ville des Sables d'Olonne à 45 conseillers municipaux et deux suppléants...et non plus les 99 élus de 2019 !

C'est donc ainsi la première élection municipale au suffrage universel de la ville nouvelle LES SABLES D'OLONNE issue de la fusion des communes des SABLES D'OLONNE, D'OLONNE SUR MER ET DE CHÂTEAU D'OLONNE.

 

YANNICK MOREAU PRÉSENTE UN PROJET DE MANDATURE ESQUISSÉ DANS SON ACTION DE MAIRE "INTÉRIMAIRE" EN 2019 MAIS AVEC DES NOVATIONS FORTES

Le programme est articulé autour de 4 idées forces :

- une ville protectrice : continuer la sécurisation avec une police municipale renforcée et un la poursuite de l'implantation des caméras de vidéo-protection. La protection des citoyens s'entend aussi avec l'amélioration des transports publics et avec le fameux plan forêt horizon 2050 pour la qualité de la vie et pour répondre au souhait du nécessaire sauvetage de notre planète.

- une ville plus fraternelle :  les bonnes nouvelles se confirment mais elles doivent s’inscrire dans la continuité d'une politique SANTÉ...les internes en médecine générale et en spécialités apprécient les Sables d'Olonne mais formation achevée ils quittent la ville. Le candidat propose une procédure d'accueil (avec entre autre 5 résidences)  et des moyens pour qu'ils restent pour une installation définitive. Cela commence à se réaliser. Le chômage baisse dans le bassin d'emploi , le candidat veut poursuivre les efforts entrepris pour accueillir les jeunes, pour les former en implantant des formations (1000 étudiants à l'horizon 2026). Le maire compte aider et solliciter le monde associatif dans leurs misions ; visites des personnes âgées, isolées, chantiers d'insertion, maisons d’assistantes maternelles. Surtout, il insiste sur la poursuite d'actions qui faciliteront l’accès au logement et à la propriété dans tous les quartiers et pour tous les âges.

- une ville plus dynamique : le maire ne pouvait ne pas parler du nouveau complexe sportif à la Vannerie qui pourra accueillir des manifestations avec 2000 places et la réalisation d'une grande halle polyvalente et modulable pour faciliter l'organisation des grands événements associatifs. Il a rappelé aussi le projet qui a démarré de revivification du Centre d'Olonne sur Mer et le projet Villa Chailley (ancienne sous-préfecture à La Chaume)  la Villa Médicis de la Mer avec l'accueil d'artistes de renom. Et une nouveauté : Les Sables d'Olonne sera la première ville "hydrogène"de Vendée avec sa station service ouverte au grand public et bien sûr aux transports publics qui passeront de l'électrique à l'hydrogène.

- une ville équilibrée ancrée dans une vie citoyenne participative : le maire rappelle qu'il ne faut pas condamner le tourisme, première activité du Pays des Olonnes,  pas condamner la croissance maîtrisée qui passe par l'accueil, la création de logements accessibles...tout est question d'équilibre. Pour obtenir cet équilibre il invitera en 2022 et 2024 toute la population à une consultation sur les grands projets de la ville comme elle l'a été en juin 2019 pour décider de maintenir à son emplacement actuel la route littorale au niveau de Château d'Olonne.

 

La salle a applaudi ce qui semble être son candidat et l'équipe qu'il a constituée. Nous n'avons pas entendu la voix d'éventuels contradicteurs. C'était une réunion intéressante rondement menée satisfaisante pour les présents qui semblaient bien bien acquis aux projets de cette liste du maire sortant.

 

UNE ASSISTANCE TRÈS TRÈS IMPORTANTE SATISFAITE DE LA PRESTATION DE LEUR MAIRE CANDIDAT

UNE ASSISTANCE TRÈS TRÈS IMPORTANTE SATISFAITE DE LA PRESTATION DE LEUR MAIRE CANDIDAT

Partager cet article

Repost0
29 février 2020 6 29 /02 /février /2020 22:58
 ÉCHARPE BLEUE AUTOUR DU COU LES 47 MEMBRES DE LA LISTE DU MAIRE SORTANT FACE AUX SABLAIS

ÉCHARPE BLEUE AUTOUR DU COU LES 47 MEMBRES DE LA LISTE DU MAIRE SORTANT FACE AUX SABLAIS

 

ÉLECTIONS MUNICIPALES : LE MAIRE SORTANT YANNICK MOREAU ENTOURÉ DE SES 46 COLISTIERS DANS UNE SALLE AUDUBON COMBLE A PU DÉROULER L'EXPOSÉ DE SON PROGRAMME : DE LA CONTINUITÉ TEINTÉE DE PROJETS INNOVANTS

 

NOTES D'AMBIANCE ET INTRODUCTION

Il se disait  et s'écrivait ces jours-ci que les réunions publiques électorales style réunions préaux d'écoles d'antan, ne faisaient plus recette : il faut des exceptions pour confirmer une règle.

Malgré le temps qui n'incitait pas à sortir de chez soi, malgré le choix d'une heure peu favorable traditionnellement à ce type de réunion, malgré le fait que ce soit un samedi, malgré la psychose née du coronavirus...la salle AUDUBON des Sables d'Olonne affichait complet.

La tenue de cette réunion fut empreinte de dignité et s'est déroulée dans un climat de sereine convivialité : pas d'attaques contre les autres listes, pas d'incident, aucun mot violent...un candidat à la mairie des Sables d'Olonne face à une salle attentive, sage, certainement acquise à son maire.  Dans l’assistance, nombreux étaient ceux qui ont prenaient des notes. Ce public a écouté une heure durant leur maire candidat expliquer sommairement où il voulait mener les sablais pour la mandature 2020/2026.

Ce fut un face à face citoyen-maire sortant où ce dernier a certainement pris du plaisir à tenir son auditoire attentif. Tout fut clair, bien rythmé jusqu'à ce que la séance fut levée pour  prendre le verre de l'amitié : pas de questions, pas d'invectives, une leçon d'informations descendantes du maire à ses concitoyens.

Revenons un peu en arrière : après la présentation de tous les colistiers, il appartenait donc à Annie COMPARAT, deuxième sur la liste, de préparer l'entrée en scène de Yannick MOREAU, la tête de liste.

Ce fut fait dans la sobriété...quelques mots pour décrire l'homme ses 1 mètres 90, sa famille et ses animaux de compagnie et ses 44 ans. Plus sérieusement, pour définir le profil de Yannick MOREAU, elle a choisi quatre mots : 

- l'expérience, on ne s'improvise pas maire,

- un rassembleur qui a réussi, pour assoir le conseil municipal de la ville nouvelle issue de la fusion, le 1er janvier 2019, à fondre en une seule équipe les quasi 99 élus  hommes et femmes provenant de 6 équipes différentes élues en 2014 au niveau des 3 communes (Olonne-sur-Mer, Les Sables d'Olonne et Château d'Olonne),

- clarté : un homme de conviction qui s'affirme du Centre et de la Droite,

- solidité : c'est un chef à l'autorité naturelle, qui sait dire non, qui sait dire oui et qui sait écouter.

Après cette présentation, la parole est donnée au candidat qui visiblement apprécie la tournure que prend cette réunion aux Sables d'Olonne, il est chez lui.

 

A SUIVRE : UN PROGRAMME DANS LA CONTINUITÉ ET QUELQUES SURPRISES...

UN MAIRE CERTAINEMENT SATISFAIT DE LA TENUE DE CETTE RÉUNION

UN MAIRE CERTAINEMENT SATISFAIT DE LA TENUE DE CETTE RÉUNION

Partager cet article

Repost0
27 février 2020 4 27 /02 /février /2020 12:21
ENRICHISSONS LE DÉBAT

ENRICHISSONS LE DÉBAT

 

APPEL À PROJETS POUR LES LISTES DES CANDIDATS SABLAIS AUX PROCHAINES MUNICIPALES : DES PROJETS FOUS ET DES PROJETS PAS SI BÊTES

 

Il est bien dommage que les élections municipales se déroulent les dimanches de mars car si elles se déroulaient le 1er avril les projets ci-dessous auraient certainement plus de succès et seraient mieux compris.

 

LA QUALITÉ DE VIE : STOP GOÉLANDS AUX SABLES D’OLONNE ET DANS D'AUTRES VILLES !

 

Réglementer l’activité et les déplacements des goélands :

 

interdiction leur sera faite de crier après le coucher du soleil,

création d’une brigade de surveillants de ces volatiles protégés dont l’APNO pourrait être chargée par délégation de grand service rendu au public,

interdiction aux goélands de déféquer au-dessus de la ville et création de lieux appropriés et privatifs pour les dits oiseaux,

 

Ces édicules pourraient être compartimentés avec un compartiment goélands et un compartiment chiens donc seront à deux entrées.

 

Le nettoyage de ces sites et d’autres, si la collectivité le décide, serait confié aux citoyens volontaires et d’office à ceux qui sont condamnés à des peines de substitution : travail social encadré par les jeunes du service civil universel.

 

 

DÉPLACEMENTS EN VILLE, COHABITATION DES MOYENS DE DÉPLACEMENT, PRIORITÉ AUX LIAISONS DOUCES

 

Continuité des pistes cyclables : à chaque carrefour des passages sous-terrain et/ou des ponts pour les deux roues avec séparations pour vélos, trottinettes, vélomoteurs et motos,

 

Interdiction aux deux roues de se doubler et de stationner sur les trottoirs,

 

Création de péages urbains pour tous les usagers de la voie publique pour financer le service pousse-pousse

 

« LA CIRCULATION DOUCE POUR TOUS » : création d’un parc de pousse-pousse en location gratuite avec ou sans chauffeurs et interdiction totale des véhicules à moteur puisque les pousse-pousse permettront une circulation douce pour tous.

 

Obligation pour les piétons coureurs à pied, d’être dotés de grelots pour signaler leur présence et se faire ouvrir la voie sans avoir à zigzaguer, pratique qui, aux dires des autorités de santé, use prématurément les articulations et enfonce donc les comptes de la Sécurité Sociale.

 

MAIRIE DITE MAIRIE ANNEXE DE CHÂTEAU D’OLONNE

 

Diverses solutions :

La raser pour agrandir la place et faciliter la circulation en provenance de la route d’Olonne, agrandir le bassin du jet d’eau avec remise à jour du cours d’eau TANCHET pour la création d’un grand bassin, alevinage et création d’une école de pêche à la ligne.

 

Autre solution : Transformation du bâtiment en maison médicale et maison de quartier avec bureaux des permanences de la mairie des Sables d’Olonne et salles de sports.

 

 

SALLE GARGAMOELLE

 

Diverses solutions délicates car cette salle inutile est difficile à modifier :

 

  • loger l’école du cirque...il faudra agrandir la scène et créer des vestiaires,...
  •  
  • école de formation de spectateurs pour apprendre à applaudir dans les spectacles et à bien se conduire lors de spectacles et autres manifestations,
  •  
  • école d’escalade
  •  
  • centre médical spécialisée pour les maux du dos…

 

VIE CITOYENNE : MISE EN LIGNE ET DIFFUSION TV DES PROJETS DE DÉLIBÉRATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL ET DES DÉBATS : chacun face à ses responsabilités avec diffusion en boucle sur un nouveau service TV sablais dédié.

 

Les élus maires et adjoints tiendront obligatoirement des séances « face aux citoyens » sur la place de la mairie et sur la plage durant la saison pour expliquer leurs problématiques et l’avancement de chaque dossier. Un jury populaire collectera les notes attribuées par les citoyens lors de leurs entretiens avec les élus et diffusera les résultats de la notation.

 

Il sera demandé une modification du Code électoral pour que les bonnes notes et les mauvaises donnent ou retirent des voix aux élus qui se représenteront aux élections suivantes.

 

Concours du bonnet d’âne pour les élus dont les interventions sont jugées particulièrement mauvaises…et encore création à cet effet d’un autre jury populaire.

 

 

AUTRES IDÉES DE PROJET

 

Nous lançons un appel à tous les citoyens pour qu’ils viennent apporter leurs contributions à cette recherche de projets dont les listes actuelles sont trop pauvres.

Partager cet article

Repost0
25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 21:35
LE GRAND DÉBAT AUX SABLES D'OLONNE : DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE...MAIS QUE RESTE-T-IL DE CET ESPOIR ?

LE GRAND DÉBAT AUX SABLES D'OLONNE : DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE...MAIS QUE RESTE-T-IL DE CET ESPOIR ?

 

UNE PIQURE D'INJECTION D'OPTIMISME

 

LES SABLES D’OLONNE : LA REDYNAMISATION ET LA MISE EN VALEUR DU CENTRE VILLE D'OLONNE SUR MER ET LA PARTICIPATION CITOYENNE EFFECTIVE

Un beau projet avec la participation citoyenne...il faut, sur ce projet comme sur d'autres qui sont "lancés", poursuivre l'implication des citoyens dans le montage des projets structurants. On est plus intelligents à plusieurs que tout seul.

Ainsi le projet de redynamisation du centre bourg d'OLONNE SUR MER connait des évolutions positives suite à la prise en compte de remarques formulées lors de l'atelier participatif du 7 octobre dernier.

Il faut espérer que la participation citoyenne devienne une coutume et s'incruste dans les mentalités de tous les habitants...ce n'est pas à l'autre de participer...c'est à nous tous de participer.

Si le citoyen se sent écouté, il participera de plus en plus et c'est par ce biais que l'on sortira de la procédure dite de l'enquête publique que les citoyens boudaient à juste titre. En effet, cette procédure  donnait l'impression trop souvent d'une consultation bidon. Quand l'auteur d'un apport à l'enquête lisait le traitement fait à ses remarques déposées auprès de l'enquêteur il trouvait une réponse injustifiée de rejet de ses suggestions dans le rapport de celui-ci qui, trop souvent, était un ancien fonctionnaire et aux ordres du maire. De plus, n'ayant pas la formation adaptée à l'objet de l'enquête il est soumis au bon vouloir et dires des techniciens qui ont participé au projet.

À quand la réforme des "enquêtes publiques" simulacre de consultation et aussi la fin de la nomination des commissaires enquêteurs sur "proposition" du préfet ?

Mais il faut surtout réussir à incruster dans les mœurs citoyennes la démocratie participative au niveau local et consacrer ainsi la fin du potentat voire de la dictature de certains maires et autres élus.

C'est l'espoir porté pour ces futures élections municipales.

 

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Lu dans le magazine "indépendant", Environnement Magazine :

"Lors de sa visite au Salon de l’agriculture, Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a indiqué que près de 400 éleveurs laitiers étaient d’ores-et-déjà labellisés « bas-carbone ». La certification de ces exploitations est un marché donnant donnant puisque les exploitations concernées qui ont investi peuvent vendre leur efforts réalisés en matière de réduction des émissions de carbone. Elles peuvent vendre des crédits aux entreprises ou encore aux institutions qui souhaitent compenser leurs propres émissions."

 

L'ÉCONOMIE ENVIRONNEMENTALE

Nous condamnons une certaine dictature des écologistes qui voudraient imposer parfois par la force et la tromperie leurs idées et l'expression de leurs revendications et finissent par faire plus de mal que de bien à notre TERRE et agissent sous forme de diktat car ils s'imaginent qu'en la matière eux seuls détiennent la vérité !

C'est pour cela que nous saluons cette initiative savoyarde qui devrait pouvoir mettre de la Raison là où il n'y a souvent que trop de passion et de l'intuition et pas assez de rationnel et de consensuel.

"Un collectif de scientifiques et d’entreprises, soutenu par l’agglomération du Grand-Annecy, l’université de Savoie-Mont-Blanc et la Fondation université Savoie-Mont-Blanc, annonce lancer, ce lundi 24 février, la phase de préfiguration et de structuration de la chaire Économie environnementale.

« Inventer l’entreprise de demain. » Tel est l’objectif du projet de chaire Économie environnementale que lance, ce lundi 24 février, l’agglomération du Grand-Annecy, l’université de Savoie-Mont-Blanc et la Fondation université Savoie-Mont-Blanc."

 

 

Partager cet article

Repost0