Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 21:29
LE PRÉSIDENT JEAN PLISSON ENTOURÉS DE MEMBRES DE SON BUREAU, TOUS BIEN "MASQUÉS"

LE PRÉSIDENT JEAN PLISSON ENTOURÉS DE MEMBRES DE SON BUREAU, TOUS BIEN "MASQUÉS"

LES ADHÉRENTS DE LA PIRONNIÈRE EN LIBERTÉ TENAIENT LEUR ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

 

180 adhérents à jour de leurs cotisations après 12 ans d’existence c’est une belle performance pour cette association de quartier dont le Président Jean PLISSON a tenu à rappeler l’objet social

  • « Création et le maintien du lien social avec nos animations,
  • Contribution à la protection de notre cadre de vie,

Précisant qu’au sein des Comités Consultatifs de quartier CCQ notre association est représentée ».

Covid-19 a fortement perturbé l’activité de l’association obligeant celle-ci à reporter son Assemblée générale rituellement tenue en fin mars.

 

UNE ASSOCIATION QUI VEILLE AU RESPECT DU CADRE DE VIE DE SON QUARTIER

 

C’est ainsi qu’en 2019, les membres de l’association ont rejoint le collectif dans la lutte pour le maintien de la route littorale D 32 A et du parking du Puits d’Enfer. Elle continue à veiller au projet en cours et elle attire l'attention sur la nécessité de de protéger une circulation compatible avec l’activité du quartier.

Pour les projets, elle restera une force de proposition pour le projet qui va prendre en forme sur le littoral du secteur.

Elle adresse à la municipalité nouvelle un satisfecit pour le projet de création de centre médicaux ignorés par les précédents élus de Château d’Olonne. On est loin des Assemblées houleuses où ces élus venaient aux Assemblées Générales comme s’ils étaient en pays conquis et se refusaient au débat.

A l’actif de l'action conjuguée municipalité-adhérents, des nouveautés sont notées :

- La pose de bacs de fleurs sur la place de la République avec une convention ville-riverains pour l’entretien

- La sécurité renforcée avec la mise en place d’une caméra 360°

- La boîte à livres avec aussi l’aménagement du site.

 

Le dialogue apaisé avec la municipalité nouvelle ne manquera pas d’être alimenté :

  • Signalétique insuffisante et à revoir,
  • Plan de circulation à revoir avec prise en compte du déficit de places de stationnement surtout si le secteur de la Place de la République voit sa fréquentation augmenter,
  • Le projet d’«extension» de l’aérodrome,
  • Aménagement des places de stationnement,
  • Aires de jeux pour les enfants…

 

UNE ASSOCIATION QUI ANIME SON QUARTIER

 

Bien sûr, il y a l’activité boulistique qui se porte particulièrement bien.

Mais il y a aussi les sorties organisées : spectacles, déplacements conviviaux…

Cette importante activité est perturbée par Covid-19. Elle est en stand-by en attente de jours meilleurs.

 

UNE ASSOCIATION BIEN GÉRÉE

La trésorière a présenté des comptes équilibrés qui permettent, malgré l’incidence Covid 19, de préserver la « réserve » de fonctionnement à un niveau qui permettra le redémarrage de toutes les activités dès que les règles sanitaires le permettront.

 

LA GOUVERNANCE EST RECONDUITE DANS SES FONCTIONS

Le mandat de l’équipe dirigeante autour de son Président Jean PLISSON a été reconduit : signe incontesté du bon fonctionnement de la "Pironnière en Liberté" et de la satisfaction de ses adhérents.

 

UNE BONNE NOUVELLE : LE SITE INTERNET NOUVEAU VA FACILITER LE LIEN ENTRE ADHÉRENTS DIRIGEANTS ET TOUS LES INTÉRESSÉS

Une adresse à retenir

https://la-pironniere-en-liberte.hubside.fr

Un site agréable à regarder, d’accès simple...

 

Une Assemblée rendue sobre par Covid 19 mais réconfortante par sa teneur et par son esprit positif, sérieux, proposant.

Adhérents, dirigeants : qu’ils soient tous remerciés pour leur dévouement et leurs initiatives. Ils participent au renforcement du lien social qui fait un des charmes de la vie à la Pironnière.

 

L'ADRESSE DU SITE DE L'ASSOCIATION TRÔNE AU-DESSUS DE LA TÊTE DU PRÉSIDENT

L'ADRESSE DU SITE DE L'ASSOCIATION TRÔNE AU-DESSUS DE LA TÊTE DU PRÉSIDENT

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2020 2 15 /09 /septembre /2020 21:03
D'UN CÔTÉ UN PRÉSIDENT OMNIPOTENT DE L'AUTRE DES ÉLUS LOCAUX : UN PACTE POSSIBLE POUR UNE VRAIE DÉCENTRALISATION APRÈS L'ÉPREUVE DE LA CRISE SANITAIRED'UN CÔTÉ UN PRÉSIDENT OMNIPOTENT DE L'AUTRE DES ÉLUS LOCAUX : UN PACTE POSSIBLE POUR UNE VRAIE DÉCENTRALISATION APRÈS L'ÉPREUVE DE LA CRISE SANITAIRE

D'UN CÔTÉ UN PRÉSIDENT OMNIPOTENT DE L'AUTRE DES ÉLUS LOCAUX : UN PACTE POSSIBLE POUR UNE VRAIE DÉCENTRALISATION APRÈS L'ÉPREUVE DE LA CRISE SANITAIRE

UN TOURNANT DANS L’EXERCICE DU POUVOIR : LA RECONNAISSANCE DU POUVOIR LOCAL ?

 

L’ÉTAT IMPUISSANT ET LE NOUVEAU « POUVOIR LOCAL »

 

L’ÉTAT avec n’a-t-il pas été comme la grenouille de La Fontaine qui a voulu se faire plus grosse que le bœuf ?

 

Il a été pris d’une longue crise de boulimie et est sorti de ses compétences régaliennes (éducation, santé, sécurité, défense, justice…) pour tenter de tout régenter.

 

Le résultat est qu’il est considéré comme mauvais partout y compris dans ses fonctions régaliennes :

 

  • Les juges ne peuvent plus juger avec la sérénité que leur fonction impose,
  • Les policiers ne peuvent plus exercer leurs fonctions et être respectés et l’insécurité devient le souci principal des français,
  • Le système français de la santé est malade lui aussi,
  • L’éducation ne remplit plus sa fonction et sa renommée s’estompe, les enseignants eux-mêmes ne peuvent plus remplir leur fonction : enseigner,
  • Les trains (quand il y en a ! ) ne peuvent plus arriver à l’heure

Voilà brutalement décrite la cruelle vision pessimiste de la France d’aujourd’hui.

 

Ceux qui espéraient ont perdu espoir avec l’immense cafouillage de la crise sanitaire.

 

LA NATURE A HORREUR DU VIDE : LE POUVOIR LOCAL POURRAIT OU DEVRAIT PRENDRE LE RELAI

 

L’espoir MACRON s’est vite évanoui.

Ceux qui espéraient ont perdu espoir avec l’immense cafouillage de la crise sanitaire

Il a fallu les Gilets Jaunes puis Covid-19 pour faire perdre la crédibilité citoyenne qui l’avait porté à la tête de l’État. Son programme pouvait redonner le moral aux français…mais il n’a pu le mettre en route : pas de réforme de l’État, pas de diminution de la dette, pas de sécurité et pire, extension des zones de non-droits, pas de réforme des retraites ni du code du travail…le positif réalisé est écrasé par la perception populaire d’une gouvernance qui ne sait plus où son Président, en marche avant et marche arrière, les emmène.

D’où le pire ennemi de l’homme public s’est installé : la perte de confiance de ses concitoyens.

Alors, le Président des français cherche des appuis politiques côté vert, côté MODEM ou plus exactement un homme François BAYROU.

Cela ne modifiera pas la perte de confiance et le pouvoir reste sans crédibilité et donc sans pouvoir.

Mais la nature a horreur du vide comme l’a prouvé la gestion de la crise sanitaire depuis ce début de l’an 2020.

 

LES MAIRES, LES CONSEILS DÉPARTEMENTAUX ET RÉGIONAUX ONT REPRIS UN PART DU POUVOIR. IL LEUR APPARTIENT DE LÉGITIMER CELUI-CI POUR LE FAIRE INSCRIRE DANS LES TEXTES ET DANS LES FAITS.

 

Les Conseils Régionaux ont passé commande de masques et procédé à leur distribution apparemment sans trop respecter les règles « barrières » de la législation.

Mais l’essentiel était d’approvisionner la population et les professionnels de la santé face à l’inertie de l’appareil étatique impuissant.

Puis, sont intervenues les règles « locales » concernant la circulation, le port du masque, l’accès aux lieux ouverts au public…règles parfois contestées mollement voire négociées entre le Préfet les élus.

Ce qui était impossible devient possible : nécessité fait loi ! En avril 2020, le Président de la République consacre le pouvoir des maires pour la distribution des masques et l’adaptation des règles pour le déconfinement !

Ainsi, un Président de la République qui n’a jamais été un élu local, qui a même marqué son mépris pour les maires et globalement pour les élus locaux leur rend hommage et loue leurs services pour adapter les modalités de distribution des masques et organiser localement le déconfinement.

Un précédent qui fera, espérons-le, jurisprudence…aux élus locaux, aussi il appartient désormais, de réinstaller leurs pouvoirs et sa légitimité. Cela ne se fera aussi pas sans la participation active des citoyens, de tous les citoyens pour soutenir leurs élus locaux et participer au « pouvoir local »

Partager cet article

Repost0
8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 21:33
AUX SABLES D’OLONNE LES MESURES SANITAIRES NOUVELLES S’ADAPTENT AUX ÉVÉNEMENTS : À VOS MASQUES !

 

 

MASQUES, CIRCULATION DES RÈGLES NOUVELLES AUX SABLES D’OLONNE

 

L'arrêté préfectoral du « masque obligatoire » dans les rues du Centre-Ville, sur le Remblai, sur les quais de la Chaume, du port de pêche et de Port Olona est toujours en vigueur.

 

Un nouvel arrêté vient d'être pris !

 

Mais en ville le masque sera obligatoire seulement les week-ends mais dès ce week-end donc à partir de ce vendredi soir 11 septembre 2020 jusqu’au 15 novembre 2020.

 

Cette mesure va dans les deux sens :

 

  • Moins de contraintes en limitant le port du masque obligatoire au Centre-Ville seulement durant les week-ends

 

  • Mais une qui reste large et surtout une période longue…jusqu’au 15 novembre 2020.

 

Ceci s’explique par l’affluence espérée et attendue par tant de sablais avec le VENDÉE GLOBE et la configuration du Centre-Ville.

 

Mais cela devient compliqué.

 

 

 

MAIS EN PLUS CIRCULATION RÉGLEMENTÉE SUR LE REMBLAI DÈS LE JEUDI 10 SEPTEMBRE 2020 DE 11H30 À 22H

 

Pour les véhicules à moteur circulation et stationnement interdit TOUS LES JOURS de 11h30 à 22 h.

 

Pour les piétons circulation réglementée à sens unique TOUS LES JOURS

 

Pour les cyclistes, limitation de vitesse à 20 km/heure…ce n’est qu’un rappel…TOUS LES JOURS

 

 

QUELQUES REMARQUES

 

  • Il doit être fait appel au bon sens et au civisme,
  • La présence des polices municipale et nationale sera nécessaire pour faire respecter les règles de circulations de tous,
  • Il faudra que la municipalité et les citoyens, commerçants compris, fassent un bilan de cette opération et que le public puisse en avoir connaissance.

 

VOIR CI-DESSOUS LES RUES CONCERNÉES DANS L’ARRÊTÉ PRÉFECTORAL

 

 

 

 

AUX SABLES D’OLONNE LES MESURES SANITAIRES NOUVELLES S’ADAPTENT AUX ÉVÉNEMENTS : À VOS MASQUES !
AUX SABLES D’OLONNE LES MESURES SANITAIRES NOUVELLES S’ADAPTENT AUX ÉVÉNEMENTS : À VOS MASQUES !
AUX SABLES D’OLONNE LES MESURES SANITAIRES NOUVELLES S’ADAPTENT AUX ÉVÉNEMENTS : À VOS MASQUES !

Partager cet article

Repost0
27 août 2020 4 27 /08 /août /2020 20:27
VIVRE AVEC LE VIRUS ET AVEC UN COMPORTEMENT CITOYEN RESPONSABLE

 

CONTRE LA PANDÉMIE : PAS DE REMÈDE MIRACLE MAIS PLUS DE CIVISME EST NÉCESSAIRE POUR ÉVITER LE PIRE QUI EST TOUJOURS POSSIBLE

 

Notre étonnement va croissant tous les jours face à l'incivisme :

- en ville, sur les sites délimités où le port du masque est obligatoire nous croisons trop de citoyens sans masques,

- sur la route, le respect des limitations de vitesse passe de plus en plus aux oubliettes,

- des masques sont "oubliés" sur nos trottoirs,

- des cyclistes en nombre et en famille parfois empruntent les voies qui leur sont réservées...

 

mais, il y a partout du positif, beaucoup de positif, de l'espoir, ainsi :

- dans les grandes surfaces, des clients masqués s’effacent pour respecter la distanciation quand ils croisent d'autres clients, l'occasion de dire merci et d'esquisser un bonjour avec le sourire masqué,

- à l'entrée de la boulangerie, on fait la queue en respectant la distanciation,

- des familles entières masquées, jeunes enfants compris, sur le bord de mer,

- des voitures s'arrêtent pour laisser passer des piétons prêts à s'engager sur un passage protégé...

alors...

Franchement, quel intérêt de ne pas respecter les gestes barrières, de ne pas respecter le code de la route...

Pourquoi risquer le pire ?

Pourquoi accepter de se faire vecteur et complice du virus ?

Pourquoi risquer sa vie et celles des autres innocents en ne respectant pas le code de la route ?

Le masque et les petits gestes qui l'accompagnent sont une petite gêne mais un vrai moyen de freiner la pandémie...à défaut de vaccin ou de remèdes miracle.

Pourquoi se priver de mettre son masque alors qu'en le mettant on met à l'abri de la propagation du virus soi-même, les siens et tous les gens que l'on croise ?

METTRE UN MASQUE, C'EST UN GESTE DE SOLIDARITÉ : C'EST PRENDRE SA PART À LA LUTTE CONTRE LA PANDÉMIE.

 

Partager cet article

Repost0
25 août 2020 2 25 /08 /août /2020 20:08

 

 

JOUONS LA SOLIDARITÉ ET LA PRÉCAUTION : N'OUBLIONS PAS LE PORT DU MASQUE

LE CENTRE DE VILLE DES SABLES D'OLONNE, C'EST AGRÉABLE. MAIS N'OUBLIEZ PAS QUE L'EFFORT CITOYEN ET LA SOLIDARITÉ VOUS IMPOSENT LE PORT DU MASQUE.

LE CENTRE DE VILLE DES SABLES D'OLONNE, C'EST AGRÉABLE. MAIS N'OUBLIEZ PAS QUE L'EFFORT CITOYEN ET LA SOLIDARITÉ VOUS IMPOSENT LE PORT DU MASQUE.

Partager cet article

Repost0
14 août 2020 5 14 /08 /août /2020 17:22
COVID-19 RESTONS VIGILANTS ...DÉPISTAGE Suite
COVID-19 RESTONS VIGILANTS ...DÉPISTAGE Suite

 

 

 

 

AUX SABLES D’OLONNE, LA CAMPAGNE DE D֤ÉPISTAGE EST PROROGÉE D’UNE JOURNÉE LE 15 AOÛT

 

Facebook de Yannick MOREAU, Maire des Sables d’Olonne

 

« Campagne de dépistage #COVID prolongée d’une journée demain samedi 15 août de 10H à 16H place du tribunal.

 

Résultat partiel des 3 premières journées : 10 cas positifs sur 2.450 personnes testées.

100% des cas positifs sont des personnes jeunes, entre 16 et 40 ans.

 

 

C’est un bon résultat qui doit nous conduire à une plus grande vigilance et à nous protéger les uns les autres. »

Partager cet article

Repost0
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 17:57
CELA EXISTE ENCORE !
CELA EXISTE ENCORE !

CELA EXISTE ENCORE !

 

 

STOP À LA MALADIE DITE CALAMITOCRATIE. DEVENONS DES CITOYENS CONSOMMATEURS RESPONSABLES ET RATIONNELS.

 

 

TOUT POUR FAIRE PEUR

 

Ne nous laissons pas impressionner : les médias et les lobbys s’en donnent à cœur joie avec des fausses et incomplètes nouvelles : sécheresse, calamité agricole…la canicule, autre calamité, coronavirus encore une !

 

Cherchons et appliquons les solutions qui existent. Ne restons pas sur nos peurs car c’est cela que des gens mal-intentionnés veulent obtenir.

 

Ce 13 août, c’est à la FNSEA de monter au créneau. FNSEA, syndicat des…  « exploitants agricoles »…qui ne sont, depuis longtemps, plus des agriculteurs ! comme leur nom l’indique : exploitants agricoles. Ce « syndicat » lobby et conservateur allergique à toute remise en cause va encore monter au créneau pour réclamer des subventions encore et toujours des subventions. Nous voyons les petits exploitants qui ont tant de mal souffrir alors que céréaliers, betteraviers…s’enrichissent et tuent la terre nourricière.

 

Trop c’est trop, c’est indécent ! Redemander plus de pesticides, plus d’agriculture chimique, plus de subventions, plus de dérogation pour la surconsommation d’eau et de gasoil est scandaleux.

 

Nous répondons ici avec l’exaspération du désespoir à ce pseudo syndicat professionnel, super lobby, hyper bien géré à ce titre et qui écume les subventions tout en étant le pollueur le plus important, le plus gros consommateur d’eau et son plus gros pollueur aussi.

 

Soyons logiques et cohérents : appliquons aux responsables « syndicaux » et à leurs institutions satellites la loi du pollueur payeur, interdisons les manifestations agricoles à base de tracteurs hyper polluants au service d’une agriculture destructrice de l’environnement et nuisible à la santé publique…réagissons et ne croyons plus aux boni…menteurs.

 

 

BOYCOTT DES PRODUITS ISSUS DE L’INDUSTRIE AGRO-ALIMENTAIRE ET PRIVLÉGIONS LES VRAIS ET COURAGEUX PRODUCTEURS INDÉPENDANTS

 

Citoyens, mobilisons-nous, boycottons les produits de trusts qui ne soucient pas des dégâts qu’ils causent à la terre et aux hommes. Les équipes de propagande des industriels de l’agro-alimentaire et la FNSEA doivent savoir que le consommateur n’est pas soumis à leurs productions et que s’ils veulent continuer à exister c’est à eux à changer et pas aux consommateurs.

 

Souvenons-nous que la pandémie nous a rappelé qu’il existe une multitude de petits et moyens producteurs honnêtes que nous avons retrouvés ou découverts à nos portes quand Covid-19 voulait nous en priver ! Ils peuvent être fiers de leurs produits et nous devons en consommateurs avisés les soutenir en les privilégiant dans nos achats

 

 

LE RÔLE MALSAIN DE LA FNSEA

 

La FNSEA, dit à tort « syndicat agricole » a pour objectif depuis des années la mainmise sur les terres agricoles pour ses adhérents, le blocage de vraies réformes de l’agriculture. Ce blocage permet à l’industrie agro-alimentaire de se développer aux frais des citoyens et des contribuables et au détriment de la santé publique et de l’environnement et de l’économie nationale et de la santé publique.

                                                                                                                                     

Ce syndicat a ruiné les petits producteurs, il les accule au suicide…et tout à coup la Pandémie fait découvrir aux français qu’il existe une agriculture propre, saine, soucieuse de la préservation de l’environnement que la FNSEA fait disparaitre.

 

Manger moins, manger mieux et avec plaisir, c’est possible avec le même budget ! mais pas avec les produits de l'agriculture chimique.

 

RÉAGISSONS EN CITOYENS RESPONSABLES !

Partager cet article

Repost0
13 août 2020 4 13 /08 /août /2020 14:44
LES MESURES POUR NOUS ÉPARGNER L'ÉPIDÉMIE QUI SÉVIT TOUJOURS

LES MESURES POUR NOUS ÉPARGNER L'ÉPIDÉMIE QUI SÉVIT TOUJOURS

 
LA LUTTE CONTRE COVID-19 ET LA PROTECTION DE TOUS CONTINUE AUX SABLES D'OLONNE
 
PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE SUR LE REMBLAI À PARTIR DU 15 AOÛT
 
&
 
NOUVEAUX CRÉNEAUX DE FERMETURE DES PLAGES URBAINES DU 18 AU 23 POUR LES GRANDES MARÉES DU MOIS D’AOÛT
 
 
 
COMMUNIQUÉ DE PRESSE DE YANNICK MOREAU MAIRE DES SABLES d'OLONNE
 
 
 
« Après concertation avec les services de l'État, des différents acteurs professionnels publics et privés intervenants sur nos plages urbaines, j'ai décidé de procéder de nouveau à des créneaux de fermeture des plages urbaines lors des prochaines grandes marées intervenant l’après-midi lors de pics d'affluence estimés.
La situation de la COVID19 évoluant défavorablement dans notre pays, il n'est pas envisageable d'augmenter inutilement le risque de circulation du virus sur les plages urbaines sablaises particulièrement réduites par les grandes marées du mois d’août.
 
Les jours et heures impactés par cette mesure sont :
‪Mardi 18 août de 15h à 19h (pleine mer à 17h16, coefficient de marée 84)‬
‪Mercredi 19 août de 16h à 20h (pleine mer à 17h55, coefficient de marée 94)‬
‪Jeudi 20 août de 16h30 à 20h30 (pleine mer à 18h36, coefficient de marée 101)‬
‪Vendredi 21 août de 17h à 21h (pleine mer à 19h18, coefficient de marée 104)‬
‪Samedi 22 août de 18h à 22h (pleine mer à 20h01, coefficient de marée 100)‬
‪Dimanche 23 août de 18h30 à 22h30 (pleine mer à 20h46, coefficient de marée 91)‬
 
 
En parallèle de cette décision temporaire de fermeture des plages urbaines, le Préfet de la Vendée a décidé de prolonger l'arrêté rendant le port du masque obligatoire dans les rues du centre-ville des Sables d'Olonne, et ce ‪jusqu'au 30 août‬ prochain : le périmètre de cet arrêté intégrera désormais le « remblai » et ce dès ‪le samedi 15 août‬.
 
L'ensemble de ces mesures, auxquelles s'ajoute la campagne de dépistage "COVID" se déroulant ‪jusqu'au‬ ‪vendredi 14 août‬ (place du tribunal et salle du Havre d'Olonne), doit nous permettre de lutter le plus efficacement possible contre la propagation du virus.
 
Il est de notre responsabilité collective d'adopter les bons gestes de protection sanitaire et de tout faire pour éviter un nouveau confinement qui aurait des conséquences dramatiques pour chacune et chacun d'entre nous. »

Partager cet article

Repost0