Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 19:46
Quand cette institution aura-elle perdu ses 5 millions de clients ?

Quand cette institution aura-elle perdu ses 5 millions de clients ?

LE CHÔMAGE EST L'ENNEMI PUBLIC N° 1 : il peut blesser, il peut même tuer. C'est un fléau hyper traumatisant. C'est pour cela qu'il faut le combattre avec de vrais remèdes, pas avec des médicaments à effet placebo.

 

L'ENVIRONNEMENT LEGISLATIF ACTUEL TUE L'EMPLOI CAR  IL TUE L'ENVIE D'ENTREPRENDRE ET IL TUE LES ENTREPRISES EXISTANTES

 

Un entrepreneur ne créera pas d’emploi s’il n’a pas au moins trois quasi certitudes :  

- Avoir des marchés…c’est son métier d’aller les chercher,

- Être maître de ses dépenses et en particulier de ses charges sociales,

- Pouvoir adapter ses effectifs aux variations et à la conjoncture

 

 Or, en France, l’entrepreneur :

 

1) n’a plus ni maîtrise ni perspective sur ses charges de personnel : depuis des années (le gouvernement actuel et son énarchie n’ont fait  qu’accélérer la fuite en avant des prélèvements sociaux). Il faut savoir que, dans le prix de fabrication de produits, les frais de personnel sont souvent proches de 50% du prix de revient ! Renchérir sans cesse le coût du travail tue le travail.

 

2)  n'a aucune visibilité sur des éléments fondamentaux de son outil de travail : les lois, les normes nouvelles lui tombent dessus sans cesse déséquilibrant ses prix de revient, bousculant ses process de production : là aussi disons "intolérable".

 

3) subit un Code du travail donc le cumul des lois et règlements qui a tant rigidifié les relations sociales que toute adaptation de l'entreprise devient impossible. Une entreprise qui ne peut plus évoluer est condamnée et l'emploi avec, bien sûr.

 

Dans ces conditions comment entreprendre...le salut des entreprises est dans le fuite à l'étranger ! C'est la DELOCALISATION chaque fois qu'elle est possible.

 

Les entreprises qui ne peuvent s'externaliser comme celles du bâtiment ont vu, avec les incessantes nouvelles normes et contraintes, augmenter de 20% leurs coûts ! Comment faire un devis sérieux dans de telles conditions ? Comment gérer ?

 

Cela, nos énarques, nos politiques, une frange d'écologistes irresponsables ne veulent pas le comprendre. Ils sont les pourvoyeurs en clients de POLE EMPLOI, responsables de ce malheur nommé CHÔMAGE.

Ce n'est pas la faute "à la mondialisation". Il ne faut pas inverser les rôles et causes. La mondialisation et les délocalisations sont le résultat de l'action de ces politiques des 30 dernières années.

De plus, la mondialisation n'a pas que des effets négatifs...loin de là !

 

DES SOLUTIONS EXISTENT...

A SUIVRE...

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 18:40
Le rêve : une institution à fermer

Le rêve : une institution à fermer

CHÔMAGE : intolérable : 3 700 000 chômeurs et 5 400 000 inscrits à POLE EMPLOI

Nous n’avons pas la prétention dans cet article de proposer des solutions miracles mais...pourquoi pas ?

Nous avons au moins le « privilège » de parler du chômage pour l’avoir vécu, de parler de ce qu’on a connu.

Le chômage ce ne sont pas des chiffres : ce sont des hommes, des femmes, des familles en souffrance.

 

QUELQUES VERITES BONNES À DIRE ET A ENTENDRE.

 

CEUX QUI PARLENT DU CHÔMAGE, CEUX QUI  SE SONT ENGAGES DEVANT LES FRANÇAIS A TROUVER LES REMÈDES A CE MAL QUI FAIT TRES MAL…ONT-ILS ÉTÉ CHÔMEURS ? Que connaissent-ils du sujet concrètement ? Un médecin peut-il soigner une maladie dont il ignore tout ?

 

- Les "politiques" qui se sont engagés devant la France à lutter contre le chômage sont des professionnels aisés qui vivent dans un cocon et sont entourés de super garanties (voir les retraites et autres avantages des députés et sénateurs, présidents de Régions, de Conseils Généraux, de Communautés de Communes... : une honte dans une France qui souffre),

- Les leaders syndicaux salariés ne connaissent pas le chômage : il existe pour eux des « emplois réservés » type responsables dans des organismes paritaires, encore mieux être nommés au conseil économique, social et environnemental. Quelle expérience ont-ils de la vie des PME, PMI et TPE ?

Ceux-là et tous les énarques protégés à vie dans des emplois publics sont-ils habilités et capables de résoudre le problème qu'ils ne connaissent pas ? On peut parfois en douter à les entendre.

 

DES SOLUTIONS QUI N’EN SONT PAS

 

- CRÉER DES EMPLOIS PUBLICS :

Entendre une responsable politique dire : « nous avons créé 450 000 emplois dans le secteur public » est une bêtise d’une profondeur incommensurable !

En effet, ces "emplois" ne sont en général que précaires et sous-payés,

Ces "emplois" ne sont pas productifs et donc ne génèrent pas de valeur ajoutée,

Ces "emplois" pompent l’économie des forces vives : car ils coûtent à la collectivité (soit par prélèvement sur les entreprises du secteur marchand, soit par l’impôt),

 

- PÔLE EMPLOI : ce n’est pas une solution… le demandeur d’emploi motivé qui cherche avec hargne un emploi quand il sort de l’Agence trop souvent se demande à quoi elle sert !

 

- STAGES PARKINGS :

Les stages trop souvent inadaptés, ne collant pas aux besoins…quand ce ne sont pas des stages parkings obligatoires pour le maintien des "droits" aux indemnités. Imaginez la motivation de tels ,"stagiaires " qui savent que le stage ne débouchera sur aucun emploi répondant à leur recherche. Imaginez aussi la motivation des "enseignants" face à ces stagiaires présents par obligation !
.

De plus, la dernière réforme sur la  formation et les 24 milliards d'euros qui y sont "investis" , dépensés, dépensés par l'Etat et les entreprises ont démontré leur inefficacité (on reviendra sur ce sujet) . Que de scandales et de désappointements pour les demandeurs d'emploi !

 

LA SEULE SOLUTION POUR INVERSER LA COURBE DU CHÔMAGE : CRÉER DES EMPLOIS DURABLES ET PRODUCTIFS et c'est possible !

 

A SUIVRE...

 

 

 

Nos parutions vous intéressent

Blog : www.olonnes.com ABONNEZ-VOUS …pour être avisés de chaque nouvel article mis en ligne

ABONNEZ-VOUS…

pour ce faire (dans le cas où vous ne l'êtes pas encore) : Inscrivez-vous à la NEWSLETTER : vous recevrez une « alerte » qui vous permettra par un simple clic d’accéder à tout nouvel article dès sa parution.

C’est gratuit, confidentiel, sans engagement et un simple « clic » aussi vous permet de vous désabonner

Merci de votre confiance : toutes remarques suggestions, critiques sur nos parutions sont les bienvenues.

Mode d’emploi

1) Allez sur la page d’accueil du blog en cliquant (clic +CTRL) sur www.olonnes.com

2) Puis allez dans la case NEWSLETTER (à droite en dessous des rubriques « ARTICLES RECENTS » et « PAGES ») : indiquer votre adresse mail et cliquer sur « abonner »…

Partager cet article

Repost0