Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 20:42


Lors du dernier Conseil Municipal de Château d'Olonne du 25 septembre a été évoqué le dossier  "Villeneuve Jardins du Château d'Olonne"et Monsieur le Maire a rappelé qu'il n'y a pas de zones inondables au Château d'Olonne et qu'il y a eu des études réalisées. 

Dont acte... mais problème : 

L'étude réalisée en 2000 à la demande du Cabinet GUILBAUDEAU qui  a en son sein comme collaborateur, Monsieur  GARANDEAU, maire adjoint chargé de l'Urbanisme, conclut "étant donné les importants problèmes hydrauliques recensés sur l' aval du site et surtout le caractère inondable du site il semble que le projet ne soit pas réalisable dans sa conception initiale".(voir copie du document ci-dessous). Et pourtant les deux première tranches du projet ont été réalisées sans modification du projet initial et pire...

Qui a voulu tromper, les élus, les citoyens, l'exploitant, la presse...?

Pour lever toutes ambiguités il serait bon que les élus qui ont favoriser ce projet et qui ,nous le savons, sont nos fidèles lecteurs nous fournissent des éléments qui nous permettraient d'avouer que nous nous sommes trompés : il n'y a pas de zones inondables à Château d'Olonne, la loi sur l'eau a été respectée...
Merci pour ces éclaircissements espérés.

villeneuve---tude-conclusion055.jpg


villeneuve---tude054.jpg

Repost 0
2 octobre 2007 2 02 /10 /octobre /2007 19:17



Vous, lecteurs attentifs de notre presse régionale, en fin de semaine, vous avez appris dans les articles concernant le dernier compte rendu du Conseil Municipal de Château d'Olonne qu'il n'y avait pas de zones inondables  http://www.olonnes.com/article-6773905.html et http://www.olonnes.com/article-12368499.html sur la Commune ...ainsi en a décidé la Municipalité...donc plus de vaines craintes...nos rus, ruisseaux et fleuves côtiers resteront sagement dans leurs lits et les bassins d'orage absorberont tout excédent de pluies vagabondes.

Pourtant des promeneurs castelolonnais et des études parlent de zones inondables...foutaises d'esprits chagrins. Même le très sérieux cabinet d'expert-géomètre attaché à la Municipalité dans une étude a trouvé une zone inondable. Ce doit être une erreur du rédacteur.

J'espère que parmi nos fidèles lecteurs il ne s'en trouvera pas un pour nous envoyer un mail pour nous dire qu'il a vu des zones inondées sur la Commune de Château d'Olonne...car il donnerait raison aux auteurs des études...et alors...il faudrait rouvrir la rubrique pour chercher d'autres
vérités à apporter aux citoyens. 

Qui n'aurait pas dit toute la vérité et pourquoi ? : des crues subites, cela se gère, non ?

Repost 0
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 15:45

               CHER CLAIR OBSCUR DANS UNE SALLE DE CINEMA 

Nous avions déjà abordé  ce sujet en posant des questions : 

OUI à une salle culturelle  (intercommunale) mais pour quoi faire ? 
Existe-t-il un cahier des charges précisant son mode de fonctionnement, ses utilisateurs éventuels? 
Salle de cinéma de  147  places comme il a été dit (bulletin municipal) ou salle polyvalente ?

http://www.olonnes.com/article-6894115.html


Au Conseil Municipal de ce mardi 25 septembre il a été demandé de voter une "rallonge" pour les travaux de la salle culturelle

1,2 million d'euros, 1,3....et le terrain en prime

Le contribuable castelolonnais appréciera...surtout si on ne peut lui dire clairement la destination de cet investissement à géométrie et destination variables. Est-ce qu'il y a une gène de la part d'élus ?

Ce n'était pas difficile de nous le dire ou de  l'afficher clairement....ce qui est rapporté à ce jour dans la presse ne lève pas le doute...des associations dans une salle de cinéma avec sièges fixes ??? pour quoi faire?

Précisions SVP chers élus, les citoyens apprécieraient et nous les transmettrons intégralement : promis
!

Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 08:25

Pôle de Santé

Pour mieux comprendre le fonctionnement de ce que sera notre " pôle de santé " il est nécessaire de lire l'article sur   "  paysdesolonnes85.com  "

www.paysdesolonnes85.com/article-12363357.html 

Repost 0
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 08:11

JOURNEES DU PATRIMOINE

Ce samedi et ce dimanche des centaines de visiteurs se sont succédés dans l'Abbaye pour écouter la belle histoire des 900 ans de l'Abbaye. La population olonnaise et les touristes ont écouté avec ferveur et attention les "guides" du service du Patrimoine de la Ville du Château d'Olonne et de l'Association l'ORBESTIER.
Ainsi la population a marqué son attachament à ses vieilles pierres et à son patrimoine et manifesté à moultes reprises le souhait de voir se poursuivre la restauration de l'Abbaye et de la rendre plus accessible pour des visites et des animations.

DSC06899.JPG

Repost 0
14 septembre 2007 5 14 /09 /septembre /2007 15:54
DSC06622.JPG

Le Ruisseau du Puy Rochais disparaît...mais où iront les habitants des mobile homes en cas d'inondation ?

VILLENEUVE ZONES INONDABLES

 

Nous vous avions fait part de nos craintes hélas ! justifiées sur ce dossier (http://www.olonnes.com/article-7025084.html ).

 

Une nouvelle étape vient d’être franchie : l’exploitant des Jardins d’Olonne (www.jardinsolonne.com/french/het-park.shtml)

attaque la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) devant le Tribunal Administratif  : manœuvre d’intimidation ?  Signification de la rupture des négociations ?

 

Les travaux sont bloqués et on ne voit pas quand et comment les erreurs, irrégularités…figurant au dossier pourront être rapidement « régularisées ».

 

Il faut que les élus responsables nous éclairent sur ces irrégularités officielles puisqu'il y a eu enquête publique. La Commune de Château d’Olonne puis la Communauté de Communes des Olonnes (CCO)ont-elles laissé construire sur des zones humides ?inondables ?

sans tenir compte des impératifs tels que :

- ceux de la loi sur l’eau,

- le risque d’inondation des zones habitées et des aires de tourisme (camping des Pirons),

- les règles de défense de l’environnement…

 

Pourquoi certains élus nous ont-ils entraînés dans une telle galère ? Il y a des lois qui, même si elles sont contraignantes, s’imposent à tous et à nos élus responsables en premier, car, souvent elles sont faites pour protéger le citoyen.

 

On attend un parler franc…mais surtout qu’on ne nous dise plus qu’il n’y a pas de zones inondables à Château d’Olonne.

 

A suivre…

Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 16:19

Pôle de santé du Pays des Olonnes

 

La nature a horreur du vide

 

 

Pour en savoir plus sur un « Pôle de santé » : voir l’article Un pôle de santé c’est quoi ?

http://www.paysdesolonnes85.com/article-10398303.html

 

Décision courageuse du Président de la Communauté de Communes des Olonnes (CCO) : la Société d’Économie Mixte Locale du Pôle de Santé des Olonnes est dissoute.

 

 

RAPPEL :

 

- la CCO donne son accord le 28 octobre 2005 pour la constitution d’une SEM (51 % du capital à la CCO, 49 % à la Clinique du Val d’Olonne) dont l’objet est défini ci-dessous,

- la CCO, après avoir fait les acquisitions foncières nécessaires au futur Pôle de Santé, décide le 18 janvier 2007 la dissolution anticipée de la SAEM du Pole de Santé des Olonnes. C’est le partenaire de la CCO (La Clinique du Val d’Olonne) qui aurait pris l’initiative de la demande de dissolution compte tenu de la lourdeur du dispositif face à l’impératif de construire le Pôle de Santé dans des délais raisonnables.

 

Cette SEM a donc eu une vie plus qu’éphémère. Or, son objet est essentiel dans le dispositif de Pôle de Santé. Pour s’en apercevoir, il suffit de lire son objet social :

 

 -  conception, réalisation, construction, entretien ou maintenance ainsi que le financement par tous moyens y compris crédit bail, d’équipements immobiliers, hospitaliers ou médico-sociaux pour les besoins d’un établissement de santé, et ce dans ce cadre, l’acquisition et la construction de tous immeubles destinés à la location ;

- la gestion sous quelque forme que ce soit des équipements immobiliers dont elle sera propriétaire ou qui lui seront confiés ;

- d’une manière générale, elle pourra accomplir toutes les opérations financières, commerciales, industrielles, civiles, immobilières ou mobilières qui sont compatibles avec cet objet, s’y rapportent et contribuent à sa réalisation.

 

QUID APRES LA DISSOLUTION DE LA SEM ?

On avait donc un dispositif où la Collectivité, bailleur de fond, acteur du Service Public de la Santé avait un rôle essentiel avec ses 51% du capital de la SEM.

 

Plus de SAEM…plus de pouvoir pour la CCO qui a cependant déjà acquis les terrains, participé aux études…Il appartient désormais à la CCO d’afficher son nouveau rôle de pilote du navire Pôle de santé du Pays des Olonnes : qui va exécuter les tâches essentielles qui incombaient à la Société d’Économie Mixte ? …La nature a horreur du vide.

 

La CCO se doit de rassurer les citoyens sur son nouveau rôle dans le dispositif et d’expliquer aux citoyens, en toute clarté, les causes qui ont conduit à la dissolution prématurée de la Société d’Économie Mixte et les atouts du nouveau dispositif.

 

Donc à bientôt pour en reparler…

 

Repost 0
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 19:55

TROIS COMMUNES, UNE COMMUNAUTE DE COMMUNES AU PAYS DES OLONNES

OU COMMENT ON PEUT FAIRE COMPLIQUE

 Schéma d'une prise de décison  dans un domaine ayant fait l’objet d’un transfert de compétences à la Communauté de Communes des Olonnes CCO (exemple : choix d’un logiciel de mise en réseau des bibliothèques)

 

 

 

 

 

1 - Généralement, la proposition part de la commission ad hoc d’une commune qui la transmet à la CCO

2 - avis de la commission des adjoints de la commune concernée 

3 - à réception CCO, transmission de la proposition au Bureau qui, après en avoir débattu, donne sa décision sur la suite éventuelle à donner 

4 - si accord du Bureau : transmission du dossier à la commission culture de la CCO qui statue sur le projet qui lui est présenté

5 - transmission également à une commission restreinte informatique, créée à cet effet, laquelle statue sur les aspects techniques de l’opération

6 -  une fois l’approbation donnée par les commissions précitées, transmission du dossier à la commission d’appel d’offres pour consultations des entreprises

7 - dépouillement des offres reçues par la commission et décision concernant le choix du fournisseur à proposer

8 - transmission du dossier à la commission des finances qui statue sur le coût financier de l’opération

9 - Avant le choix définitif, retour du dossier aux services et commissions des 3 communes pour validation opérationnelle du produit retenu

10 - si avis favorable de la commission des finances et de l’ensemble des commissions communales, transmission du dossier au Bureau pour approbation

11 -  adoption du projet en conseil communautaire et lancement de la phase opérationnelle impliquant à chaque fois les avis (souvent divergents) des services concernés des trois communes   

Ce document est versé à l'appréciation des élus et des citoyens qui pourront apprécier toutes les difficultés pour aboutir à une décision.au Pays des Olonnes..alors que s'il y avait une commune unique....

Repost 0