Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 23:19




La première question à l'ordre du jour de ce conseil municipal était "Délégation du droit de préemption de la ZAD à la Communauté de Communes des Olonnes"

L'opposition s'est abstenu sur ce point et ainsi expicité sa position : un projet porteur oui ; mais respectons les habitants du site et leurs droits...si le maire refile le" bébé" à la Communauté de Communes des Olonnes qui défendra les justes droits des propriétaires expropriés, des habitants dont les conditions de vie seront modifiées...


"

1 – Secteur de la Vannerie - Délégation du droit de préemption de la ZAD à la CCO

 

Pour nous le projet économique « secteur de la Vannerie »  est une priorité.

 

Nous avions déjà attiré l’attention des élus de Château d’Olonne et de la CCO sur la notion de projet global comme cela a été élaboré dans OLONNES 2020 en 2006 repris dans la Charte de Territoire (avril 2007) et sur le respect des droits des propriétaires occupants et exploitants des terrains et constructions situés dans le périmètre de la ZAD.

 

Il a fallu la réunion du 22 octobre dernier à la CCO (communauté de communes des Olonnes) pour qu’éclate au grand jour le mécontentement de ces propriétaires. Monsieur le Maire, vous avez, au cours de cette réunion, vous-même fait amende honorable en reconnaissant le déficit de communication qui a abouti à cette situation de crispation. La communication ne se fait pas par dépôt de tracts dans les boîtes aux lettres dont la distribution laisse à désirer. Nous aurions aimé entendre cette déclaration sur la mauvaise distribution concernant les réunions sur l’étude KPMG et sur le tract pour l’enquête publique sur le projet TMB du TAFFENEAU !

 

En fin de cette réunion, les maires ont pris des engagements concernant les modalités du dialogue entre les élus, la CCO et les habitants et la recherche de compromis en étudiant les modalités de cessions de terrains ou le maintien sur place des habitants au cas par cas. Ceci est humainement bien tardif.

 

Alors que tout le monde reconnaît la nécessité de voir ce projet « Pôle économique de la Vannerie » aboutir, nous regrettons qu’il ait fallu en arriver à ce niveau d’incompréhension entre élus et personnes concernées sur le site.

 

Avant de voter cette délégation du droit de préemption de la ZAD il faut donc régler les problèmes humains sur le site.

 

Les castelolonnais concernés ne comprendront pas la décision de ce jour tant qu’ils n’auront pas les garanties qu’ils seront écoutés et que leurs justes droits seront respectés. Ils auront l’impression que les élus castelolonnais les abandonnent !

 

En adoptant, ce soir, ce projet de délibération, vous mettez la charrue avant les bœufs. vis à vis des habitants concernés

 

VOTE : ABSTENTION

Partager cet article

Repost0

commentaires