Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 16:52

  059

 photo de l'auteur du témoignage 

 

Intéressant ce témoignage car il n'a pas la même "sensibilité "que celle  que, hier soir, les diverses télévisions nous ont assénée. A vous de juger!

 

 "La composition des manifestants n'était pas du tout la même que pour la manifestation du 13 janvier.

À notre descente du car nous fûmes pris en charge par un service d'ordre organisé par une foule de jeunes lycéens, étudiants, jeunes adultes. La police était présente partout en force, à chaque carrefour, chaque coin de rue, chaque passage difficile. Son efficacité, sa compréhension sa disponibilité fût remarquée par la plus part d'entre nous. Beaucoup eurent besoin de leur conseil pour retrouver leur moyen de transport.

 Inlassablement les organisateurs nous ont mis en garde contre certains petits groupes qui ont essayé de nous infiltrer.

 Ces groupes étaient leur hantise. En aucun cas nous ne devions répondre. Un timide rayon de soleil s'est levé au départ du défilé. Celui-ci n'a pas pu aller plus loin que les Champs Élysée. Au-dessus des têtes une multitude de pancartes slogans, banderoles, de couleur: bleu, blanc, rose. Certaines interpelaient : "Jospin reviens, ils sont devenus fous, François marie-toi."

A un certain moment la foule a chanté la marseillaise, puis scandé: les Champs Élysée qui nous étaient interdits.....La tension était énorme.

Des orateurs de tous horizons sont venus apporter leur témoignage.

-Une dame de 49ans qui a été adoptée, nous a raconté ses souffrances, ses angoisses, le rejet de ses camarades de jeux,  les moqueries,

-Le responsable des musulmans de France avec son épouse qui ont dit combien étaient nécessaires un père et une mère

-Le député socialiste des territoires d'outre-mer, qui, suite à sa position, se voit exclu de son parti,

-Le responsable trotskiste avec ses mots rugueux s'en est pris violemment à ce projet,

-Le député socialiste représentant les Français votant à l'étranger a rapporté ce que pensent les étrangers de cette loi. Il est lui aussi, en disgrâce de son parti.

-Un homosexuel qui a eu le courage de venir témoigner des besoins d'un père et d'une mère pour élever un enfant.

-Un professeur d'université a repris les grandes lignes de notre civilisation héritée depuis plus de  1000 ans, rappelant qu'un enfant avait besoin: d'attention, d'amour, de tendresse, de sécurité.

Le nom de Pierre Bergé fût cité et hué à plusieurs reprises.

La tension était à son paroxysme. Les messages de calme, de retenue étaient sans cesse relayés. Un hélicoptère survolait sans arrêt la foule.

À 17h30, quelques gouttes d'eau se sont mises à tomber... Pour les organisateurs, elles étaient les bienvenues et à point. Peu à peu, la foule a commencé à décroître.

Combien étions-nous?.

Je peux vous dire beaucoup.

Allons-nous vers une radicalisation?

 Daniel TESSIER.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Martine 26/03/2013 06:06


Je suis pour ce mariage des homosexuels. Merci pour ce témoignage. J'ai regardé la deux hier ce n'était pas du tout la même chose. Rien sur la cause elle même que le matraquage et le gazage des
CRS avec le clou : Christine BOUTIN à terre gazée. Une ancienne ministre de la république .

CACO 26/03/2013 09:00



L'auteur du témoignage (un élu local) est rentré en car durant la nuit de dimanche à lundi...et à 8h quand il écrivait de témoignage il ignorait les "débordements" dont les
media ont plus parlé que de la manifestation.


En France ne peut-on débattre de sujets graves de société qu'en manifestant voire en cassant ?


Pourquoi ne pas écouter "l'autre" et surtout pour ce cas la mobilisation devrait être ailleurs : chomage, pauvreté, dépendance, système santé en danger pasent bien avant ce type de débat