Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

18 septembre 2009 5 18 /09 /septembre /2009 16:34

·         L'objet essentiel de la fusion de communes n'est pas de faire des économies mais c'est de faire mieux            


      
François Fillon a demandé aujourd'hui aux collectivités locales d'accroître leur effort pour réduire la dépense publique, déplorant que ces dernières recrutent 36.000 fonctionnaires par an alors que l'Etat n'embauche plus.

"L'Etat n'a pas vocation à recréer des postes. Et quels que soient ceux qui dirigeront notre pays à l'avenir, le secteur public devra continuer à réduire son poids global dans l'économie nationale", a déclaré François Fillon dans un discours au conseil général de la Haute-Loire, au Puy en Velay.

"Comment imaginer que ce système puisse continuer ? Moi je vous le dis, il ne continuera pas, et si on n'y met pas un terme maintenant, plus on attend, plus ça va être brutal le jour où il faudra faire les révisions politiques nécessaires", a encore dit François Fillon.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

gauthier 11/10/2009 18:39


c'est vrai qu'en 1983 première date de la décentralisation , le système s'est tellement grippé au moment de sa mise en pace  ( je crois me rappeler  que les élus ne souhaitaient pas avoir
des fonctionnaires d'état dans leurs bureaux car trop enclins à faire respecter les textes de lois  votés par ces mêmes élus ou leur confrères !!!) donc une administration parallèle s'est
créée ... qui semble  pléthorique-( cour des comptes dixit) La fonction publique d'Etat étant laminée , les économies à faire vont alors  toucher les fonctionnaires territoriaux...mais en
France tout le monde râlait contre les fonctionnaires comme le dit Anne Roumanoff
sans malice- mais l'avenir peut paraître sombre aux collectivités qui ne sauront pas gérer correctement...et une fusion pourrait peut-être tuiler le phénomène plus en douceur
yves


CACO 17/10/2009 10:52


La crise est là...et il faut malheureusement constater que les élus des collectivités locales laissent filer les augmentations d'impôts loacux sans faire d'effort pour rechercher des économies.
Rappelons les causes mécaniques de l'augmentation de nos impôts locaux:
- les bases de nos impôts locaux sont réévaluées tous les ans de 2 à 5% par l'Etat,
- et les collectivités locales (communes, EPCI, régions..)rajoutent à cela 2ù en moyenne...et clament : vous voyez on est sages nous n'augmentons les impôts que de 2% ! en omettant de parler de
l'augmentation des bases!