Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 19:29

 

Les habitants du Pays des Olonnes et particulièrement les castelolonnais sont conviés à la présentation du projet de nouvelle Zone d'activités économiques "Pierre Corneille" (près d'Intermarché)

 

                                Ce MERCREDI 13 janvier 2011

                                    à 19 heures

 

                           Salle GARGAMOELLE

 

             (Boulevard des Anciens combattants AFN

                       près de la Salle des Sports Pierre de Coubertin)

 

 

document provisoire

 

  Zone Pierre Corneille0001-1

                      

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alain Rivier 12/01/2011 10:01



Voilà un mot ou une expression qui ne laisse pas d'étonner aux Pays des Olonnes "Zone économique" ! Quelle économie ? Des entreprises des PME créatrices de 20; 30; 50; 100 ;200 emplois (pour
emplacer celles qui nsont partis en raison de l'impéritie d enos élus à fédérer les trois communes) . Ou des entreprises artisanales ou saisonnières qui vont créer des emplois précaires ?
Depuis quelques semaines le journal Ouest France nous délivre des informations économiques , sociales, démographiques fortes interessantes sur l'état du Pays des Olonnes, on est surpris par
les résultats. Baisse de population aux Sables (normal, on ne plus ni se garer, ni circuler, sans compter les flicage permanent un tantinet agressif (police municipale notamment). Au
Chateau d'Olonne : tout est clair rien à signaler ! Les rues sont dans un tel état que circuler sur la commune doit inciter à la plus grande prudence ! Et comme ce blog est 
aussi celui de tous les citoyens du Pays de Olonne j'&ajoute que OF de ce matin, et depuis lundi et marci nous eéclaire sur les dérapges du budget du "Remblai", sur
la montée en première ligne de l'opposition sur le PLU proposé par Louis Guédon (qui semble ne pas aimer la contradiction)... Bref, il y a aura bientôt 18 ans le 5 février j'arrivais aux
Pays des Olonnes, il faisait bon y vivre... Je retrouvais la Cote de mon enfance. Je pensais y finir ma vie. Aujpurd'hui, je déchante en raison des rendez-vous manqués - fusion,
développement économique - liberté de circuler et de se garer - developpement troursite dans tous les sens et à tout prix - population vieillissante etc. -, sans doute, j'irais vers des cieux
plus clement en Vendée pour y finir ma vie. Qu'on se le dise enfin, nous ne serons jamais Biaritz, Cannes , Arcachon ou La Baule. Et, de se rappeler qu'il ne faut p........ que son ... Qui trop
embrasse mal étreint. De mauvais ont été faits ques les Olonnais payront un jour trsè cher.