Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 15:54
Droit de savoir et droit à l'information

Vous avez reçu de nombreuses infomations sur ce sujet de nos traitements des déchets en Vendée sur notre blog : olonnes.com (sur le blog, faites "déchets" dans le module RECHERCHE) .

Doit-on être considérés comme des sous-citoyens sur ce sujet comme pour les casteolonnais sur le sujet de la fusion au Pays des Olonnes ?

Voici, une autre façon d'aborder "citoyennement " le problème :



Partager cet article

Repost0

commentaires

martine guyot 08/10/2009 15:25


sur le site d'alternative citoyenne vous trouverez la" position  de TRIVALIS": NO COMMENT et surtout pas de réponses possibles car  finalement avec un peu de bon sens il est complétement
stupide ce projet de faire du compost avec tant  de cochonneries !
http://auchateaudolonne.blogspot.com/


marthe 08/10/2009 09:56


on attend avec curiosité  la transcription éventuelle  dans la presse (?) d'un élu municipal qui a voulu organiser un débat public  avec tous les partenaires......sur le futur TMB du
château d'olonne et la réponse de TRIVALIS....interessant comme une fois de plus nous sommes considérés comme des citoyens de seconde zone !
quand cela va t-il finir ?


CACO 08/10/2009 10:27



L'opposition a appris au fil des mois et de l'étude des dossiers que  la concertation, le dialogue élus-citoyens étaient des pratiques bannies par le maire de Château d'Olonne. Si
parfois des élus de sa majorité sont tentés de s'ouvrir au dialogue ces vélléités sont vite étouffées. Il faut une majorité monobloc aux ordres de leur maire . Nous l'avons vu
particilèrement sur deux débats importants : l'usine du TAFFENEAU (voir déchets) et sur la la consultation sur la fusion (voir fusion). Oui des élus de la majorité certes se sont épanchés
confidentiellemnrt pour avouer qu'ils n'étaient pas d'accord avec leur maire. Mais ..."Nous ne sommes pas des pantins" a même dit une élue de la dite majorité lors du débat sur la fusion ;
 certains ont compris nous ne sommes pas des "moutons" . Ceci est effectivment une forme d'aveu puisque jamais de tels qualificatifs ne furent prononcés par l'opposition.
Le dialogue sur les grands dossiers ne sera pas encore à l'ordre du jour à Château d'Olonne !