Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

21 août 2009 5 21 /08 /août /2009 21:46




Dossier usine TMB au Taffeneau (voir nos articles précédents ENVIRONNEMENT DECHETS : usine de traitement des déchets du TAFFENEAU... , 8/08/2009 DECHETS : usine de traitement des déchets du TAFFENEAU... 30/07/2009 TAFFENEAU : enquête publique ...)

Analyse d'un vote

1)Mathématique : 18+8=33

Monsieur le Maire a annoncé le résultat du vote :
18 votes pour un avis favorable à l'implanttaion d'une usine de tri mécano biologique et du compostage des ordures ménagères de notre secteur (100 000 habitants)
8 votes contre
soit 26 votants

que sont devenus les 7 "absents" ..puisqu'il y a 33 conseillers municipaux ?

2) analyse d'un vote

Pour l'opposition, le problème de décision individuelle était de moindre importance puisqu'elle  demandait que la décision soit reportée car les données scientifiques dans le dossier n'étaient pas satisfaisantes et la parution le 5 août 2009 de la loi de mise en application du Grenelle de l'environnement changeait la donne! La majorité était  face à ses responsabilités.

Il était espéré que chaque élu se prononce en son âme et conscience : au vu du dossier existe-t-il un risque pour la santé publique dans ce procédé dit TMB et surtout dans l'épandage du compost ? Les 18 membres de la majorité ont voté en bloc pour un "avis favorable" au projet.

Malgré le risque que fait courir à la santé publique ce procédé si onéreux que nos voisins européens abandonnent et  malgré le refus du responsable TRIVALIS (syndicat départemental) de faire des réunions d'information il y a eu l'unanimité de la majorité pour faire prendre un risque à la population vendéenne.

Donc, cette majorité n'a pas le moindre doute sur l'innocuité du procédé : c'est la confiance aveugle donnée aux techniciens qui, d'ailleurs, ne sont pas d'accord entre eux. 


18 sur 18 c'est la pensée unique...ce seront aussi 18 responsables.

Avaient-ils étudié le dossier? ...comme un seul d'entre eux en dehors du maire a pris la parole on peut en douter.

Le côté positif de ce débat (le terme est trop optimiste) pour les 18 qui ont donné les yeux fermés, sans interrogations, sans doutes leur adhésion au  projet est qu'ils sont en face d'une responsabilté redoutable que les vendéens mettront en cause demain, dans 2,3,5 ans...si l'inévitable ou l'impondérable surviennent : pollution, transmission de maladies...ou plus simplement fermeture prématurée d'une usine qui aura coûté 25 millions d'euros aux contribuables !

Souhaitons que nous nous trompions et que tout se passe bien à l'avenir malgré le manque de précautions de nos élus de la majorité.

Mais nous ne comprendrons jamais cette prise de risque de la majorité, ce refus de se donner le temps de l'approfondissement d'un dossier...pour avoir le plaisir de passer en force et de ne pas écouter le chant des sirènes (d'alarme) de l'opposition.
.
Les faits seront les juges de paix, en espérant aussi qu'ils n'aient pas à juger !


 

Partager cet article

Repost0

commentaires