Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 novembre 2008 2 25 /11 /novembre /2008 23:40

CONSEIL MUNICIPAL de CHATEAU d’OLONNE

25 novembre 2008

 

L’essentiel de ce conseil : le BUDGET SUPPLEMENTAIRE dit BS

Pour les non initiés : il s’agit d’un budget qui rectifie le budget voté en début d’année ; on gomme les erreurs, on introduit les imprévus du budget initial.

 

Rien d’extraordinaire à signaler...sauf ce qui a été présenté, en introduction  au sujet, par Monsieur le Maire, comme une grosse erreur :  la vente d’un terrain de 3 hectares (toujours et encore la ferme de VILLENEUVE dit les Jardins de Château d'Olonne) prévue pour un prix de vente de 50 F le m² a été passée en recette attendue pour un prix de 991.800 EUROS alors qu’il s’agissait de FRANCS soit une « perte de 840.649 EUROS » pour la commune.

 

Voici notre intervention :

 

« Pour le budget primitif, il s’agit bien d’un « LAPSUS d’écriture » les élus et les services y compris ceux de la trésorerie ne pouvaient pas imaginer que ce terrain constructible serait vendu au prix de 7 € le m²

 

Nous pensons aussi que la Cour Régionale des Comptes aura à se poser des questions sur cette transaction.

 

Mais nous notons aussi que sur cette petite partie du terrain vendue en 2008 si l’on fait la différence entre le prix de marché et celui de la vente (3 hectares sur les 12 de l’opération)  la commune perd 180 000 € de recettes. »

 

 

Décidément pour l’Équipe du Maire et pour Monsieur le Maire lui-même ce dossier est maudit.

 

Mais en 2008 à Château d'olonne comment expliquer qu'un terrain constructible puisse être vendu 7€ le m² ???

 

L’opposition a voté « contre » le budget non pas pour le seul motif évoqué ci-dessus mais pour le raisons suivantes :

 

Sur le fond nous ne pouvons que constater le manque d’ambition de ces budgets pour notre ville. Celle-ci a les moyens d’une politique plus ambitieuse.

 

Sur certains investissements nous ne pouvons que confirmer notre désaccord comme la Salle de cinéma dite culturelle dont le prix de revient est de 14.000 € la place. Il faut oser le dire. Et nous attendons toujours qu’il nous soit apportée la preuve du bien-fondé de cet investissement. Et en plus, il faut aussi ajouter que le matériel de projection acheté va se révéler sous peu obsolète et qu’il faudra le remplacer par du matériel adapté au numérique.

 

Pour d’autres travaux nous exprimons notre désaccord sur la coutume et l’abus du recours et de l’acceptation des travaux supplémentaires .

 

Pour les autres investissements : rien de sérieux pour la voirie qui corresponde aux besoins urgents et très, très importants. Nous avons honte de l’état de nos rues. Et si l’on considère pour un chantier comme celui de la rue Clémenceau la durée des travaux et le manque de choses aussi vitales que les arrêts pour les bus et les pistes cyclables nous ne pouvons être d’accord sur ce mode de gestion. De plus, nous rappelons que les riverains sont excédés par la durée des travaux et les commerçants sont asphyxiés.

 

Nous reviendrons sur d’autres points de ce Conseil Municipal...à suivre

Partager cet article

Repost0

commentaires