Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 19:45

Réunions Communauté de Communes des Olonnes : Séance Plénière et Conseil Communautaire

vendredi 21 novembre 2008

 

Pour ce qui est de l’ordre du jour du Conseil Communautaire aucun point ne mérite un long développement . Par contre, nous nous attarderons sur l'Assemblée Plénière où il a été fait un brillant exposé par le Président du Conseil de Développement des Olonnes (CDO).

 

Le CDO qu’est-ce ?

 

Il faut remonter en 2006 où ceux qui suivent les affaires locales doivent se souvenir de l’élaboration d’un document OLONNES 2020, fruit de réflexions d’une centaine de participants représentant tous les acteurs de la vie économique, sociale, associative...du Pays des Olonnes.

 

De ce remue méninges est sorti un document que le Conseil Communautaire a approuvé : cela devait devenir le projet de développement de notre Pays des Olonnes.

 

Parmi les propositions figurant dans ce document figure la création du CDO et son objet :

 

« Le conseil de développement serait le lieu d’élaboration de stratégies concertées entre acteurs ».

 

Il fallait passer du vœu à la réalité et pour fonctionner il faut au CDO deux choses :

 

- une feuille de route élaborée par les élus des trois communes donnant au CDO la ligne directrice de son action et marquant ainsi leur adhésion à ce mode nouveau de fonctionnement,

- des moyens matériels et humains pour assumer les missions assignées.

 

Ce qu’il y a d’important dans le CDO c’est qu’ainsi la Société civile, majoritaire au sein du CDO, reste associée aux grandes orientations qui seront données et à leurs réalisations dans le Pays des Olonnes.

 

Bien sûr, la décision finale sur les projets appartient aux élus. Mais cette complémentarité élus-société civile ne peut qu’être bénéfique pour tous.

 

Malheureusement, le débat sur le CDO et ses moyens a été reporté... nous espérons que ce report n’est pas un renvoi à une date ultérieure...lointaine et remercions les représentants de la « société civile » qui se dévouent et s’investissent pour le bénéfice de l’avenir de notre Pays.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

RIVIER 24/11/2008 17:03

Malheureusement, les citoyens - sans doute - ordinaires ont été renvoyés dans leur foyer car quelqu'un avait décidé que cette séance était plénière. Comme je l'ai déjà dit à certains d'entre vous, au moment ou le désert économique continue d'avancer au Pays des Olonnes (appelons le : le mouroir économique), il aurait été judicieux de laisser le plublic (contribuables et cityoyens autant que madame DOAT qui nous a regardé du haut de sa grandeur, presque outragée de notre étonnement à être devenu indésirable !) , écouter les conférenciers qui ne sont pas n'importe qui. Voilà donc la démocratie LOCALE une fois de plus mis à mal. Saurons-nous un jour - puis que deux élus et pas des moindres nous avait invité à monter - qui a décidé de la tenue "plénière" de cette assemblée ?