Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

2 octobre 2008 4 02 /10 /octobre /2008 12:26

VIVRE LA DEMOCRATIE LOCALE A CHÂTEAU D'OLONNE

 

 

L'excellent compte rendu du Conseil Municipal de Château d'Olonne de mardi dernier paru dans Ouest-France de ce jour, 2 octobre 2008, nous permet de rappeler la façon dont nous concevons le rôle qui est imparti à « l'opposition » que nous représentons.

 

L'importante place réservée à cet article alors qu'il n'y avait à l'ordre du jour du Conseil Municipal aucune question de très grande importance, a l'avantage d'apporter aux lecteurs d'Ouest France la preuve de l'existence d'un réel débat au sein du Conseil Municipal de Château d'Olonne.

 

Un Conseil Municipal n'est pas une chambre d'enregistrement c'est un lieu de débat et d'échanges où la démocratie locale doit librement s'exprimer à condition de se respecter mutuellement. D'ailleurs, nous notons que le nombre de castelolonnais assistant au Conseil Municipal va croissant : un bon point pour la démocratie locale et merci à la presse locale.

 

Le rôle de l'opposition que nous représentons est de tenir nos engagements vis-à-vis des 48 % d'électeurs qui ont porté leurs suffrages sur notre liste et de rester ouverts au dialogue avec tous les castelolonnais.

 

Ces engagements figurent dans le document de 85 propositions (consultable sur www.olonnes.com   rubrique « pages ») que nous avions étudiées pendant l'année qui a précédé les élections, que nous avons diffusées largement...et que nous nous chargeons de rappeler chaque fois qu'un sujet abordé au Conseil Municipal touche un thème développé dans notre campagne électorale.

 

Évidemment, la majorité réélue n'ayant proposé comme programme que de se faire réélire ne peut plus continuer ce qu'elle faisait précédemment avec les mêmes méthodes et supporte mal une opposition structurée qui travaille sur tous les dossiers municipaux avec les moyens limitées qu'elle possède c'est-à-dire en finançant personnellement tout ce qu'elle entreprend.

 

C'est vrai que la majorité n'a pas été habituée à la présence de l'opposition sur tous les dossiers qui concernent leur ville.

 

C'est vrai que pour pouvoir s'exprimer l'opposition, comme la loi le lui autorise, doit avoir accès à toute l'information détenue par la Mairie.

 

C'est vrai que pour obtenir une information complète c'est parfois difficile et que ce fonctionnement démocratique change les habitudes et dérange certains « vieux élus » et même des nouveaux.

 

C'est vrai que nous avions promis si nous étions élus de donner un statut à l'opposition et que nous espérions la réciproque.

 

C'est vrai que le petit bulletin « la vie de Château » que les castelolonnais viennent de recevoir peut déranger et que nous espérons qu'avec le soutien des citoyens nous pourrons continuer à communiquer ainsi avec eux.

 

C'est vrai que nous continuerons à poser des questions aux élus de la majorité, des questions et vos questions et que vouloir nous dénier le droit de poser des questions en Conseil Municipal est parfaitement antidémocratique. Ce serait un affront fait à la moitié des Castelolonnais que nous représentons et aux autres concitoyens.

Partager cet article

Repost0

commentaires

RIVIER 02/10/2008 13:59

L'augmentation de la taxe foncière sera t-elle utilisée à bon escient : LES RUES ET LES TROTOIRS, une calamité locale et une honte pour une ville touristique.