Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

28 février 2008 4 28 /02 /février /2008 22:21

DUR à LIRE et DUR à AVALER :
 
 
Ce qui va suivre est un petit peu compliqué mais nous vous demandons un petit effort pour comprendre comment on tue la DEMOCRATIE LOCALE à CHÂTEAU d’OLONNE
 
…ainsi, en pleine campagne électorale, à 11 jours de la fin de la mandature, nous apprenons :
 
- 1) que le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) aurait été approuvé…mais par qui ?et quand ? Le 20 février ? le 21 février ? Monsieur Jean-Yves BURNAUD, Président du Syndicat Mixte du Canton des Sables d’Olonne, responsable due l’élaboration du SCOT ne s’en souvient pas ; la presse a été silencieuse sur ce SCOT qui définit notre cadre de vie pour au moins 10 ans ! seulement ce jour, quelques lignes dans le Journal des Sables !
 
Quelle discrétion c’est presque de la clandestinité ? Qu’en pensent les élus concernés par ce vote ?
 
- 2) que le Plan Local d’urbanisme (PLU) a été approuvé par le Conseil Municipal de Château d’Olonne ce mercredi 27 février.
 
On peut donc se demander quel citoyen, quel élu aurait pu vérifier dans ces conditions la conformité du PLU aux règles fixées par le SCOT et qui s’imposent au dit PLU ?
 
Nous pensons que l’équipe, encore en place, voulait faire passer à la sauvette le PLU pour privilégier quelques intérêts et gommer quelques « erreurs passées ». Elus, nous vérifierons la légitimité de ces manipulations quand la Municipalité en place aura bouclé ses valises.
 
Cette façon de procéder est une gifle à la démocratie, aux castelolonnais qui, par dizaines, ont apporté leurs réflexions et leurs interrogations lors de l’enquête publique sur le PLU et qui auront droit à des réponses alambiquées, incompréhensibles…si on avait quelques doutes sur les dites intentions des élus et leurs procédés elles ont été vite levées quand on a entendu, au cours de ce Conseil Municipal, la lecture des dites réponses…même le lecteur ne comprenait pas le texte qu’il lisait !
 
Ce n’était pas suffisant Monsieur le Maire a fait voter les budgets 2008. Et sur ce point de l’ordre du jour : morceau de bravoure : Monsieur le Maire s’est trouvé dans l’impossibilité de dire quelle serait la hausse des impôts. Au départ, la hausse des bases était de 4 à 4.5% et celle du taux fixé par la commune 1 ou 1.5 % soit un total minimum de + 5%. Marche arrière, les hausses des bases qui sont fixées par la loi ne seraient peut-être que de 1.6 % ! Donc la municipalité, quand elle a préparé son budget, ne connaissait pas le montant prévisionnel des recettes ! Heureusement que Monsieur le Maire sortant a baptisé sa liste d’Union pour la  « GESTION COMMUNALE »!
 
Enfin, furent votées les subventions aux Associations : c’est toujours cela de pris en pleine période électorale…s’il y avait une véritable autorité de tutelle (PREFECTURE) ce type de vote ne pourrait avoir lieu tant cela est indécent…à 11 jours de l’élection on achète les voix des électeurs !
 
Chers castelolonnais voilà quelques souvenirs de ce triste Conseil Municipal, dernier de la mandature. Nous espérons que l’alternance permettra le retour à des pratiques citoyennes démocratiques.

Partager cet article

Repost0

commentaires