Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 octobre 2020 4 15 /10 /octobre /2020 17:30
L'AGRICULTURE PRISE AU PIÈGE DU POUVOIR

L'AGRICULTURE PRISE AU PIÈGE DU POUVOIR

 

UNE MAUVAISE SURPRISE ET UNE DÉCOUVERTE INQUIÉTANTE QUE NOUS DEVONS À L’IREF

(Institut européen de recherche militant pour la liberté économique et la concurrence fiscale)

 

Cette surprise figure dans la dernière parution de l’IREF https://fr.irefeurope.org/5880

https://fr.irefeurope.org/Publications/Articles/article/L-assemblee-citoyenne-sur-l-agriculture-subventions-et-ecologisme?utm_source=2020-10-14A&utm_medium=lettre-fr&utm_campaign=lettre-fr&utm_content=article5880

 

Cette nouvelle nous avait échappé : le Président MACRON a convoqué une nouvelle "convention citoyenne" qui vaut (en pire ?) ce que fut la convention citoyenne pour le climat.

La recette est maintenant connue : on tire au sort (???) un petit paquet de citoyens dit représentatif des français et un groupe « d’experts » aux ordres de la macronie leur dicte le rapport qu’ils vont voter quasi unanimement …et le Président MACRON et son Gouvernement pourront dire…on a consulté les français sur un problème important : le devenir de l’agriculture dans le cadre européen avec le renouvellement de la PAC (politique agricole commune).

Voici comment définit « Reporterre écologie » le rôle de la convention citoyenne

https://reporterre.net/Apres-la-Convention-pour-le-climat-l-Assemblee-citoyenne-pour-l-agriculture-decevra-t-elle

 

Quelle agriculture et quelle alimentation souhaitons-nous pour demain ?

« Du 25 au 27 septembre, 125 citoyens et citoyennes tirées au sort ont débattu de cette question centrale au cours d’une « Assemblée citoyenne pour l’agriculture » (ACA), une version simplifiée de la Convention citoyenne pour le climat.

Cette session, organisée par la Commission nationale du débat public (CNDP), s’intégrait dans le « débat public sur l’agriculture », alias « Im-PAC-tons », qui doit permettre aux Français de débattre de la Politique agricole commune (PAC) européenne, en cours de renégociation. »

 

Un commentaire qui suit l’article de l’IREF a aussi attiré notre attention :

« Oui, la multiplication des conventions citoyennes par des "tirages au sort" sans aucune transparence est une négation du principe de la démocratie représentative. »

 

LA TECHNIQUE DES « CONVENTIONS CITOYENNES » EST DONC UNE FACILITÉ CRÉÉE PAR NOS DIRIGEANTS POUR TUER LES CORPS INTERMÉDIAIRES ET ACCROÎTRE LA PUISSANCE DE L’ÉTAT TENTACULAIRE

 

CETTE INFORMATION CONCERNANT L'AGRICULTURE CONFIRME NOS CRAINTES DE VOIR LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE ET SON GOUVERNEMENT OPTER POUR UNE FUITE EN AVANT : LE POUVOIR SANS CONTRE POUVOIR

 

C’est ce que nous avons tenté avec modestie de développer hier. C’est la mise en place par la pouvoir actuel de procédures qui affaiblissent encore les corps intermédiaires : partis politiques, syndicats de salariés et professionnels…qui gênent dans le désir de tous régenter de nos gouvernants et de ceux qui acceptent d’être leurs valets …y compris les masques aux domiciles des citoyens…

 

Reprenez notre dernière parution :

http://www.olonnes.com/2020/10/les-corps-intermediaires-comme-les-partis-politiques-et-les-syndicats-vouloir-leur-fin-est-une-utopie-tres-dangereuse.html

Même les députés et les sénateurs sont court-circuités, inexistants voire inutiles !

Les syndicats agricoles même si nous ne les portons pas tous dans notre cœur ont été écartés de cette "convention" y compris la FNSEA qui a dû refuser de tomber dans le piège d’une fausse concertation.

Le gouvernement va donc bâtir un projet agricole pour l’Europe mais sans avis des agriculteurs mais, par contre, avec des objectifs que rejette le monde agricole !

Un pouvoir incapable de gérer la crise sanitaire ose donc s’accaparer de nouveaux pouvoirs.

Cela nous fait grand peur pour nos libertés, pour notre démocratie parlementaire…

Aujourd’hui, nous sommes dans l’obligation d’accepter que nos dirigeants actuels se donnent  ainsi tous les pouvoirs sans qu’il y ait de contre-pouvoirs…la France va droit dans le mur et une nouvelle très mauvaise surprise nous guette quand le bon peuple se réveillera en colère !

Partager cet article

Repost0

commentaires