Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 15:32
ASSEMBLÉE NATIONALE ET SÉNAT : 925 ÉLUS QUI COMPOSENT LE PARLEMENTASSEMBLÉE NATIONALE ET SÉNAT : 925 ÉLUS QUI COMPOSENT LE PARLEMENT

ASSEMBLÉE NATIONALE ET SÉNAT : 925 ÉLUS QUI COMPOSENT LE PARLEMENT

 

DÉFENDONS NOTRE RÉGIME PARLEMENTAIRE

 

Poursuivons notre mission citoyenne en nous penchant sur le fonctionnement de nos institutions. C’est notre rôle et une de nos fonctions sociales d’association citoyenne.

 

RAPPEL SOUS FORME DE PETIT BILAN

Nombre de députés : 577

Nombre de sénateurs : 348

Coût budgété de l’Assemblée nationale : 520 millions d’euros

Ces 12 derniers mois, il n’y a eu que 182 propositions de lois (donc d’origine parlementaire) …tout le reste de ce qui est débattu par nos parlementaires, ce sont des projets du gouvernement. Le député, le sénateur ne font pas la loi ils subissent et votent les textes proposés par le gouvernement !

 

COMMENT LE PARLEMENT FONCTIONNE-T-IL AUJOURD'HUI ?

C’est avec tristesse que nous subissons la vision des hémicycles de l’Assemblée Nationale et du Sénat quasiment vides y compris lors de débats très importants comme celui de la loi bioéthique, le texte sur la relocalisation de la fabrication des médicaments, la loi de finances rectificative, la loi relative à la dette sociale et à l’autonomie…pour ne citer que les derniers.

On a même des lois votées qui ne sont pas mises en application ! D’autres ne sont débattues et votées que par quelques dizaines de parlementaires

Tout cela constitue une injure au régime parlementaire, aux électeurs qui ont voté pour des absents aux débats et à tous ceux qui croient en la démocratie parlementaire qui est encore considérée le moins mauvais régime.

Ainsi, on comprend la velléité et le cynisme du Président de la République qui voulait réduire le nombre de Parlementaires.

Ce n’est pas le constat d’une nouveauté mais cela empire d’après les observateurs des décomptes des présents dans les hémicycles.

Alors, il ne faut pas s’étonner que, lors d’élections, le grand vainqueur soit systématiquement les abstentionnistes. On vient de revivre cela lors des élections partielles de ce dernier week-end de septembre 2020.

 

AUX CITOYENS DE SE PRENDRE EN MAIN

Les électeurs déçus du macronisme peuvent s’adresser à leurs élus accrochés à leurs fauteuils de députés ou sénateurs de la République En Marche LREM et à leurs alliés. Ils peuvent s’adresser à leurs députés qui ne se rebellent pas contre leurs chefs qui ont oublié leurs promesses.

Celles-ci figurent figurant dans les proclamations de foi du Président de la République. (Si vous en voulez un exemplaire nous nous ferons un plaisir de vous l’adresser !)

Si ces élus sont en désaccord avec ce qu’ils vivent, ils ont encore toute liberté de démissionner. Ce serait pour une fois une démission tout à leur honneur.

En parodiant La Fontaine, à ces élus qui acceptent tout, y compris le reniement de leurs promesses et profession de foi et les charges de leurs fonctions, pour rester à leur poste près de leurs mentors, nous dirons :

"Vil flatteur, vous vivez aux dépens de ceux qui ne vous écoutent plus et que vous n’entendez plus"

Les citoyens doivent relever la tête. Ils vont être dans les deux ans qui viennent sollicités pour diverses élections. Ils doivent s’informer, participer à la vie citoyenne et voter pour avoir le droit de proposer et de critiquer, d’obtenir un vrai changement avec le rétablissement de la vraie démocratie parlementaire où :

Le parlement fait la loi (pouvoir législatif) et élit éventuellement le gouvernement (pouvoir exécutif) dans une nation représentée par le Chef de l’État.

Partager cet article

Repost0

commentaires