Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

13 septembre 2020 7 13 /09 /septembre /2020 20:09
PIERRE HURMIC, MAIRE ÉCOLOGISTE DE BORDEAUX

PIERRE HURMIC, MAIRE ÉCOLOGISTE DE BORDEAUX

 

BORDEAUX : UN MAIRE ÉCOLOGISTE PASSE À L’ACTION…DES REMOUS SUR LA GARONNE

 

L’ÉCOLOGIE APPLIQUÉE AUX BORDELAIS…STATIONNEMENT, TRANSPORTS PUBLICS, SÉCURITÉ…EST-CE LA BONNE MÉTHODE ?

 

 

Les électeurs bordelais vont apprendre à vivre avec une certaine écologie appliquée. Les annonces comme la suppression des sapins de Noël au Centre-Ville entraînent même, déjà,  des interrogations de militants et électeurs écologistes étonnés des annonces de leur maire et de son adjoint Didier JEANJEAN.

 

La mesure annoncée concernant le stationnement en fonction des revenus des habitants, si elle est adoptée, posera problème quant à sa légalité et particulièrement quant au fondement de la décision mais surtout quant à la règle sacro-sainte (Conseil Constitutionnel) de l’égalité des citoyens devant l’impôt et devant les charges publiques.

 

Mais comment justifier que ces droits de stationnement variables selon les sites et les candidats au stationnement puissent faciliter la circulation et le stationnement ? Les explications données rapportées par la presse sont pour le moins peu convaincantes.

 

Ce qu’il y aura de sûr c’est que cette différenciation entre les candidats au stationnement va permettre aux élus écologistes de monter une belle usine à gaz pour fixer la tarification municipale en fonction de divers critères dont  : quartiers riches, quartiers pauvres, gens dits riches et gens dits à faibles revenus…et d’appliquer aussi le même principe pour d’autres recettes de la ville comme cela se pratique sur des bases admises comme pour l’accès à la cantine des enfants, les transports publics...

 

Ce projet sera aussi intéressant dans le cadre des mesures dites de simplification des actes administratifs imposées aux citoyens.

 

À ce titre, les recettes et tarification des « tickets de transports » des transports publics communaux sont tellement complexes et d’une telle difficulté à être effectivement appliquées que nombreuses sont les villes qui maintenant choisissent la gratuité !...qu’en sera-t-il aussi pour ce droit de péage pour le stationnement ?

 

Quant à l'autre projet municipal qu’est la  suppression des sapins de Noël au centre-ville de BORDEAUX, la réponse est donnée par la presse qui publie une photo du nouveau maire appuyé sur son grand bureau en bois avec ce commentaire piquant : faut-il condamner le maire qui a acquis un bureau qui a nécessité un arboricide…ainsi que tous les complices du meurtre de cet arbre ? Devant le tollé qui a répondu à l’annonce de ce projet, le maire a d'ailleurs déjà entamé une marche arrière souple !

 

N’accablons pas Pierre HURMIC, ce nouveau maire que les bordelais se sont choisis (au moins ceux qui ont voté ! quant aux autres, ils ont gagné comme abstentionnistes, le droit de se taire).  Monsieur Pierre HURMIC a déjà d’autres problèmes plus graves à résoudre comme la croissance vertigineuse de l’insécurité dans sa bonne ville.

 

En dehors de toute polémique, nous devons être conscients que nous devons tous faire, chacun à sa place, tout ce qu’il faut pour sauver notre planète que le pape François appelle « notre maison commune » …et qui, écrit-il, « semble se transformer toujours davantage en un immense dépotoir ».

 

Mais la méthode du nouveau maire de Bordeaux et ses premiers projets vont-ils vraiment dans le bon sens pour entraîner les bordelais à agir pour la vraie cause écologique ? Politique et écologie peuvent-ils faire bon ménage quand il s’agit d’unir tous les citoyens à une cause essentielle comme celle du devenir de la planète ?

 

Nous essaierons de suivre cette actualité locale et d’en rendre compte : un débat s’ouvre.

Partager cet article

Repost0

commentaires