Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

4 août 2020 2 04 /08 /août /2020 21:15
L'ACCESSOIRE QUI VA DEVENIR DE PLUS EN PLUS NÉCESSAIRE...MAIS AUSSI OBLIGATOIRE MAINTENANT DANS LES ESPACES PUBLICS

L'ACCESSOIRE QUI VA DEVENIR DE PLUS EN PLUS NÉCESSAIRE...MAIS AUSSI OBLIGATOIRE MAINTENANT DANS LES ESPACES PUBLICS

À VOS MASQUES !
 
PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE DANS LE CENTRE VILLE DES SABLES D’OLONNE À PARTIR DU SAMEDI 5 AOÛT...JUSQU'AU  15 AOÛT 2020
 
Les récalcitrants et les oublieux risqueront une amende de 135 euros !
 
 
COMMUNIQUÉ DU MAIRE DES SABLES D'OLONNE (compte facebook)
 
À compter du ‪samedi 8 août‬ prochain : port du masque obligatoire dans les rues commerçantes du centre-ville des Sables d’Olonne.
 
Compte-tenu de l’évolution défavorable de l’épidémie de Covid-19 sur la frange littorale de notre pays, et au vu de la situation particulière de la Ville des Sables d’Olonne qui voit sa population multipliée par 5 en ce début du mois d’août, j’ai demandé au Préfet de la Vendée de prendre la décision de rendre le port du masque obligatoire dans les rues commerçantes du centre-ville des Sables d’Olonne à compter ‪du samedi 8 août 2020 à 8h jusqu’au 15 août 00h00‬, pour toute personne âgée de plus de 11 ans.
 
Le périmètre concerné par cette zone sera précisé dans l’arrêté qui sera publié dans les heures qui viennent par la Préfecture de Vendée. Il pourra être amené à évoluer en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.
 
Nous passerons donc d’une « recommandation » jusqu’à présent assez bien observée par les clients du centre-ville à une « obligation » sanctionnée le cas échéant par une amende de 135 euros.
 
Cette mesure a pour objectif de limiter les risques de circulation du virus dans les lieux publics ne permettant pas facilement le respect des distances de précaution sanitaire.
 
La ville des Sables d’Olonne remercie estivants et résidents permanents pour leur aimable compréhension et pour le soutien qu’ils ne manqueront pas d’apporter aux commerçants sablais durement éprouvés par cette crise sanitaire et économique.

Partager cet article

Repost0

commentaires