Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

16 août 2020 7 16 /08 /août /2020 17:04
2010

2010

2020

2020

 

EST-CE LA FIN DE LA SCABREUSE ET SCANDALEUSE HISTOIRE DE L'EX CLINIQUE DE CHÂTEAU D’OLONNE ?

 

Rappelons que la Clinique du Val d’Olonne a été créée en 1984 après l’abandon du site de la Clinique Notre Dame qui était implantée au Centre-Ville des Sables d’Olonne.

 

Pour ce transfert, notre attention avait été attirée sur le fait que la nouvelle clinique était dirigée par le Maire d’alors de Château d’Olonne qui a même été Président de la SCI du TANCHET, propriétaire du terrain sur lequel la Clinique dite du Val d’Olonne a été construite. Une confusion et collusion qui sentaient fort la prise illégale d’intérêts d’autant plus que les emprunts faits par la société 3H propriétaire de la Clinique étaient cautionnés…par la Mairie !

 

Le maire de Château d’Olonne a même été plus loin puisqu’il a replongé dans le mélange des genres lors de l’agrandissement de ladite clinique et lors du dernier transfert de la clinique sur le site de la Vannerie devenu « Pôle Santé ». Il a d’ailleurs été rappelé à l’ordre par le Procureur de la République sous forme d’un « rappel à la loi » en date du 3 décembre 2008 pour des faits avérés constituant un délit de favoritisme et une prise illégale d’intérêts.

 

L’histoire malsaine se poursuit malheureusement au niveau de l’ensemble « Pôle de Santé » des Olonnes (La Vannerie) qui réunit donc sur le même site de la Vannerie le Centre Hospitalier "Côte de Lumière" et la Clinique "Porte Océane" qui s’y est implantée en 2010.

 

Mais la répartition des secteurs d'activités  entre les deux entités publique et privée s’est faite au détriment de l’Hôpital englué dans des problèmes financiers qui sont encore aujourd’hui parfois fort nuisibles à la qualité des soins et parfois à la confiance accordée à l’institution.

 

De plus, comme chacun a pu le constater, la « fermeture de la Clinique du Val d’Olonne » a généré une friche squattée, taguée, incendiée…L’ancien maire ex directeur de la Clinique a ainsi fait un beau cadeau empoisonné aux habitants. Depuis 2010, le site abandonné défigure l’entrée de ville : une honte qui a duré 10 ans !

 

 

 

2020 UN PROJET SUR LE TERRAIN DE 2,3 HECTARES SOUMIS À ENQUÊTE PUBLIQUE

 

Le nouveau maire des Sables d’Olonne Yannick MOREAU, ville fusionnée en 2019, a réussi en quelques mois à débloquer le dossier et à trouver un accord avec le propriétaire du terrain, qui rappelons-le, n’est autre que Monsieur Alain FOLTZER de l’ex groupe 3H gestionnaire de cliniques devenu gérant de la SCI du TANCHET reprenant, en 2010, la gérance que détenait Jean-Yves BURNAUD, ex-maire de Château d’Olonne parti à la retraite.

 

Nous espérons savoir un jour pourquoi pendant 10 ans ce site aussi bien placé a-t-il été ainsi abandonné : spéculation foncière ? Règlement de comptes ? Peur que la vente de ce terrain ne dévoile des choses pas claires ?

 

Mais, tournons vite cette page noire et regardons devant nous.

 

C’est ce qui se passe avec le projet de modification du PLU pour préparer les projets pour lesquels la population est donc consultée pour la première fois.

 

C’est avec un certain plaisir et soulagement que la population sablaise peut voir autour du site des pancartes qui l’appellent à consulter le dossier à donner leur avis.

 

 

UNE ENQUÊTE PUBLIQUE ? MOBILISONS-NOUS, CETTE FOIS !

 

Nos chers lecteurs savent tout le mal que nous pensons de cette procédure de consultation administrative qui finit le plus souvent à n’intéresser plus personne. Lors d’enquêtes publiques des milliers de personnes sont concernées et il n’y a parfois que quelques « observations » que le commissaire-enquêteur se charge vite de balayer pour que le conseil municipal ratifie la décision !

 

Ceci est un comble puisque justement l’enquête publique a pour but de révéler au public un projet d’intérêt général ! donc censés concernés tous les citoyens !

 

Cette fois, faisons amende honorable comme cela vient de se faire pour le projet de la villa CHAILLEY et l’aménagement du site de l’ancienne sous-préfecture à LA CHAUME; il faudra agir pour que la population se manifeste.

 

Pour l’instant, cette première phase est celle de la mise en forme administrative du dossier : il s’agit de faire sauter le verrou de la classification (zonage) de ce terrain pour l’adapter au futur projet d’aménagement d’un ensemble qui devrait comprendre principalement une résidence intergénérationnelle. Quant à la commune et l’agglomération, elles rachèteraient une portion de terrain pour y implanter des projets d’intérêt général...mais cela sera examiné ultérieurement.

 

Un dossier dont on reparlera et à laquelle il faut espérer qu’une large consultation permettra à la population une réelle participation  à son élaboration.

 

Enquête publique : du 26 août au 25 septembre 2020

 

AVIS D'ENQUÊTE PUBLIQUE

AVIS D'ENQUÊTE PUBLIQUE

Partager cet article

Repost0

commentaires