Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 juillet 2020 3 22 /07 /juillet /2020 18:48
LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE EN MODE "COVID -19"

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE EN MODE "COVID -19"

 

 

LES COMMISSIONS ONT ÉTÉ COMPOSÉES ET LE BUDGET PRIMITIF ADOPTÉ

 

Le Président Yannick MOREAU a opté pour l’ouverture des commissions aux élus des oppositions (3 par commission). La longue litanie des élections des élus aux commissions et celle des nominations d'élus aux organismes où elle doit être représentée a pu se faire dans la sérénité et le consensus.

 

LE BUDGET : FAIRE PLUS SANS AUGMENTER LES IMPÔTS

 

L’Agglomération, c’est un budget de plus de 100 millions d’euros. C’est la transcription comptable et financière des projets d’une collectivité. Chaque élu se doit donc de se positionner par rapport au budget qui lui est présenté.

 

 

LES BUDGETS SANS DÉBATS ET UN BUDGET PRIMITIF 2020 DE L'AGGLOMÉRATION APPROUVÉ

 

Il appartenait à L’Adjoint aux finances Alain BLANCHARD de présenter la charge pesante de la cinquantaine de délibérations que constituaient les multiples budgets (comptes de gestion et administratifs 2019, résultats à transférer sur 2020 et budgets prévisionnels 2020).

 

Heureusement que la gestion et la pratique participative mises en place par le Président Yannick MOREAU a permis aux élus de se familiariser avec les pratiques comptables des collectivités comme l’a fait déjà remarquer l’opposant Anthony BOURGET. Les élus ont ainsi pu adopter les budgets en connaissance de cause et préparer éventuellement les questions qu’ils auraient pu élaborer avant le conseil communautaire.

 

Pour les nombreux votes ...avec une constante l’abstention de l’opposition qui pour ce qui concerne les votes ayant trait aux opérations de 2019 (approbation des comptes de gestion et administratifs et report (reprise) du résultat sur 2020) et une constante variable vote contre et abstentions des oppositions  pour les comptes 2020.

 

Nous attendions donc le vote sur le budget primitif 2020 qui fut approuvé largement avec seulement 2 votes contre et 2 abstentions (liste de gauche). Mais pas de questions venant des élus des oppositions et de la majorité.

 

 

LES CHIFFRES ESSENTIELS DU BUDGET PRIMITIF 2020

 

L’AGGLOM֮ÉRATION AFFICHE UNE BONNE SANTÉ FINANCIÈRE ET PEUT MAINTENIR UN TAUX ÉLEVÉ D’INVESTISSEMENTS…GRÂCE AUX EXCÉDENTS REPORTÉS DES ANNÉES PASSÉES

 

Il n’y aura pas d’augmentations des impôts et taxes  ! Bonne nouvelle !

 

 

DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT 2020 : 51,6 millions d’euros (45,2 millions d’euros

en 2019)

 

dont FRAIS DE PERSONNEL : 7,1 millions d’euros  (6.9 millions d’euros en 2019)

 

RECETTES FISCALES : 34,2 millions d’euros (34 millions d’euros en 2019)

 

 

DÉPENSES D’INVESTISSEMENT : 24,1 millions d’euros (22,2 millions d’euros en 2019

Dont

 

Opérations déjà programmées

Complexe sportif, maison des randonnées, place du Vendée Globe, extension de la crèche, aérodrome, acquisitions foncières et réseaux îlot Nord de la Vannerie, pour 9,3 millions d’euros,

 

Investissements récurrents

Réseaux et voirie, déchets ménagers, Gémapi, matériel informatique, renouvellement de véhicules pour 3,65 millions d’euros

 

Investissement Développement Durable

Plan vélo 2020/2025, sentiers cyclistes et pédestres, PLUi , acquisitions foncières plan forêt climat 2050 pour 1,65 million d’euros,

 

Investissements divers

Transports, vestiaires gymnase des Chirons, Aménagement de la déchèterie à l’Ile d’Olonne pour 2,5 millions d’euros.

 

,

 

Covid-19 Plan d’urgence, Plan de soutien et de relance économique

Plan Vendée relance avec le Département, Fonds résilience avec la Région, Plan « la relance aux Sables d’Olonne », aides à l’immobilier d’entreprises soumises à la création d’emplois pour 1,3 million d’euros.

 

 

L’AGGLOMÉRATION LES SABLES D’OLONNE, UNE COLLECTIVITÉ NOUVELLE EN BON ÉTAT DE MARCHE

 

L’Agglomération tous budgets confondus « pèse » plus de 100 millions d’euros.

 

Les indicateurs économiques endettement, taux impôts, charges de personnel positionnent l’Agglomération dans la moyenne de sa « strate ».

 

L’analyse du vote de ces budgets dans un climat plutôt consensuel permet ainsi aux élus d’avoir une certaine sérénité. Cependant, en matière financière rien n’est jamais gagné d’avance. La bonne comme la mauvaise surprise ne préviennent pas sauf si chacun à sa place veille et pour les élus c’est un engagement de tous les jours.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires