Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 avril 2020 5 03 /04 /avril /2020 22:58
RÉFLEXIONS SUR CORONAVIRUS

 

 

ÉTONNANT ? LA FIN POSSIBLE DU CONFINEMENT N’EST-ELLE PAS UNE BONNE NOUVELLE ?

 

Sauf sur la saturation des hôpitaux, les médias parlent maintenant parfois plus de la sortie du confinement que de la situation actuelle alors que  la pandémie court encore vite dans le monde.

 

Ne devrait-on pas se réjouir voire avaler un bol d’optimisme sur le fait que l’épidémie est contenue actuellement en France puisqu’on parle de sortie du confinement ?

 

Où est-ce simplement que la peur du relâchement des citoyens n’ouvre la voie à la désobéissance civique qui bloque une ouverture vers plus d’optimisme ? Certes, le relâchement trop rapide serait en toute logique rouvrir la porte à CORONAVIRUS. Mais alors pourquoi donc tant de gens se manifestent pour dire qu’ils sont outrés que les résidences secondaires restent fermées pour ces vacances de Pâques? Mais ces gens, quand ils se foulent la cheville en faisant leur jogging, ne restent-ils pas restés « confinés » 4 semaines avec leur plâtre ?

 

 

UN SCANDALE PARMI LES SCANDALES RAPPELÉ PAR CORONAVIRUS : les résidents et le personnel des EHPAD (Établissements d’Hébergement des Personnes Âgées Dépendantes) vont payer un très lourd tribu à la pandémie.

 

Sur ce blog, depuis plus de 10 ans, nous affichons notre honte face à la situation des EHPAD : personnel admirable pas assez qualifié, sous-payé, générant parfois la maltraitance dénoncée…des plans SARKOZY , HOLLANDE, MACRON se succèdent sans la moindre mise en application sérieuse. Le statut de l’aidant se dessine par petites touches alors qu’il faudrait une vision globale concernant les proches, leurs rôles, le financement de ce cinquième risque (assurance obligatoire?) et surtout le maintien à domicile qui a la préférence des français…

 

Étonnant pourtant, hier soir, dès son avant-propos, le premier Ministre Édouard PHILIPPE a parlé EHPAD…alors qu’après plus d’un mois de crise, du personnel exposé des EHPAD est encore dépourvu de masques et autres moyens de protection, pas de tests…Les résidents désormais sont privés de visites…ces visites qui les font vivre et des parents sont privés de contacts avec un membre de leur famille enfermé !...Des décès atteignent des personnes qui n’ont même pas leurs proches à leurs côtés.

 

Le Premier Ministre a parlé de 750 000 personnes en EHPAD mais la réalité est plus sombre. Il y a à ce jour 1 200 000 personnes âgées dépendantes et en 2040 ce chiffre sera de 2 millions.

 

Ce problème sociétal dépasse donc de bien loin celui des retraites qui a mobilisé pourtant beaucoup d’énergie, peut-être pour rien ?

 

Le leitmotiv est « après CORONAVIRUS, ce ne sera plus comme avant »…On verra mais ce qui est sûr c’est qu’en 2040 il y aura 2 millions de familles concernées par la Dépendance liée au vieillissement.

 

Sur ce sujet le titre de Paris Normandie est éloquent : "Coronavirus. Le drame silencieux des résidents et du personnel des résidences de personnes âgées"

 

 

L’HEBDOMADAIRE « LE POINT » DU 21 NOVEMBRE 2019 ÉCLAIRE UN PEU NOTRE VISION DE LA CRISE : L’ARTICLE S’INTITULE « EST-ON ENCORE BIEN SOIGNÉ EN France ? »

 

L’étude publiée par l’hebdomadaire est fondée sur le Rapport de l’OCDE et sa conclusion est assez désarmante et « contredit bien des idées reçues ». : « La France dispose d’un système de santé relativement performant ».

 

Mais quand on regarde ce système de santé à travers la crise que la France affronte avec CORONAVIRUS comme d’autres pays (Espagne, Italie…) c’est un paradoxe, on a l’impression d’assister à une gestion catastrophe : pas assez de personnel, manque criant de matériel de base, de lits…

 

Pourtant l’OCDE positionne la France au neuvième rang sur 35 pays « riches » étudiés.

 

Certes, on retrouve justement comme nous l’indiquons ci-dessus le problème de la Dépendance comme "défaut majeur dans le système de soins français".

 

Alors pour la crise COROVIRUS que nous vivons d’où peuvent venir les dysfonctionnements ?

 

Puisque ce n’est pas le système de soins qui est à mettre en cause…puisque aussi  le personnel fait une démonstration exceptionnelle de ses capacités et qu’il faut qu’il en soit remercié,

 

il faudra chercher ailleurs les sources des  défaillances dans la gestion catastrophique de la crise…on écoutera les analystes une fois la crise passée et chacun pourra se faire une idée.

Partager cet article

Repost0

commentaires