Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

14 avril 2020 2 14 /04 /avril /2020 18:27
L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

L'HÔTEL DE VILLE DES SABLES D'OLONNE

UNE BONNE NOUVELLE : LE RAPPROCHEMENT DES SABLES D'OLONNE ET DE LA ROCHE SUR YON POUR LA LUTTE CONTRE LE VIRUS EN FAISANT UNE COMMANDE GROUPÉE DE MASQUES "NORMÉS".

Cette bonne nouvelle nous réconforte après le discours présidentiel d'hier qui nous a mis mal à l'aise.

En effet, dans notre  article du 10 avril 2020 nous avons marqué notre stupéfaction de voir le Ministre de l’Intérieur, Christophe CASTANER, dire à ses préfets qu'ils devaient demander aux maires qui prenaient des mesures comme l'instauration du couvre-feu de retirer ces mesures :

voir notre article : http://www.olonnes.com/2020/04/coronavirus-le-port-du-masque-et-les-pouvoirs-et-devoirs-des-maires.html

 

UNE NOUVELLE FOIS LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE RAPPELLE AUX MAIRES QUE LA RÉPUBLIQUE EST UNE ET INDIVISIBLE ET QU'ELLE N'A QU'UN SEUL CHEF LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Le Président et son Ministre de l'Intérieur vont-ils distribuer eux-mêmes à une population demanderesse les masques qu'ils n'ont pas ?

Les maires, de par la loi, sont habilité, à décider d'actions pour protéger la santé de leurs concitoyens : face au risque d'épidémie ce n'est pas une possibilité, c'est un devoir du maire.

Comment un Ministre qui, la semaine dernière, demandait aux maires d'adapter des mesures qu'impose la situation aux spécificités de leurs communes, peut-il maintenant interdire aux maires par exemple le couvre-feu pour faire cesser la multiplication d'incivilités ?

Comment un Président de la République après avoir à plusieurs reprises, dans son intervention télévisée d'hier, rendu hommage aux élus locaux pour leurs actions contre le virus peut-il tancer les maires avec ce propos : 

« Je demande à tous nos élus, comme la République le prévoit en cette matière, d'aider à ce que ces règles soient les mêmes partout sur notre sol.»

« Des couvre-feux ont été décidés là ou c’est nécessaire mais il ne faut pas rajouter des interdits dans la journée »

Cette crise d'autoritarisme centralisateur est déplacée. Si le Président de la République a un compte à régler avec les maires,  il n'a pas à le faire publiquement de cette manière en prenant la nation à témoin sous forme de mise en garde surtout pour des pratiques bien établies qui sont de la compétence du maire.

Cela, c'est de la politique, ce n'est pas ce que le français attend : tous unis contre Covid-19 ! Et le chef de l'État est là pour incarner l'union contre l'ennemi? puisqu'on est "en guerre".

Si les maires dépassent les limites de la proportionnalité entre les mesures qu'ils décident et le danger...il existe des tribunaux pour faire, même en urgence, annuler la décision du maire ! Alors, pourquoi ce rappel à l'ordre choquant ?

Désolé, Monsieur le Président, les circonstances d'attaque du virus ne sont pas les mêmes dans toutes les villes et les maires doivent adapter les mesures au terrain ...les règles ne peuvent être les mêmes partout sur notre sol...ce qui se passe dans le département 93 n'est pas ce qui se vit dans le département 85...l'arrivée des vacanciers en nombre très important est un risque supplémentaire de contamination de la population d'une ville comme les Sables d'Olonne déjà en manque de personnel soignant ; ce risque n'est pas du type de  ceux qu'affrontent les communes de Seine Saint Denis !

Cette  prise de position d'un Président de la République, certainement pour conforter son Ministre de l'Intérieur en difficultés, n'est pas digne. C'est non une erreur, c'est une faute dans sa copie, une partie hors sujet ! qu'il aurait dû éviter.

 

Il faut espérer que l'excellente initiative des 2 communes vendéennes de faire un achat groupé de masques ne sera pas censurée pour manquement aux règles communes "partout sur notre sol " et qu'au contraire, elle fera des émules.

CORONAVIRUS, EN VENDÉE, DEUX VILLES S'UNISSENT DANS LA LUTTE CONTRE LE VIRUS COVID-19 : LES SABLES D'OLONNE ET LA ROCHE SUR YON

Partager cet article

Repost0

commentaires