Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 mars 2020 7 08 /03 /mars /2020 19:29
LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE S'EST PENCHÉ SUR LA PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE S'EST PENCHÉ SUR LA PRODUCTION D'ÉNERGIES RENOUVELABLES

LES SABLES D'OLONNE À LA RECHERCHE DE SOURCES D'ÉNERGIES RENOUVELABLES POUR RÉPONDRE AUX OBLIGATIONS LÉGALES ET À LA NÉCESSITÉ D'IMPLANTER DES DISPOSITIFS LOCAUX DE PRODUCTION D'ÉNERGIE RENOUVELABLES ET PROPRES

suite de notre article précédent ...Les Sables d'Olonne Agglomération : conseil communautaire...

http://www.olonnes.com/2020/03/les-sables-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-6-mars-2020.html

Le Pays des Olonnes n'a pas de pétrole, il n'a pas non plus de charbon, ni de possibilités d'installations de centrales hydroélectriques. Il aurait bien l'énergie parfois considérable développée par les marées dite énergie hydrolienne.

En effet, il existe déjà des  hydroliennes qui convertissent l’énergie cinétique des courants marins (courants océaniques et courants de marée) en électricité. Mais on en est à la phase expérimentale en Normandie et en Angleterre.

Il y a bien d'autres sources d'énergies comme celles qui peuvent résulter du traitement des déchets (à manipuler avec précautions!), l'exploitation des forêts...

Mais les sources essentielles d'énergies exploitables dans de bonnes conditions aux Sables d'Olonne sont naturellement le vent et le soleil.

Pour le vent et les éoliennes, le Pays des Olonnes est déjà équipé et les sites possibles nouveaux sont limités.

Donc, c'est tout naturellement que pour entamer le processus de recherches locales de possibilités de productions d'énergie, l'Agglomération a priorisé d'opter pour des projets de centrales photovoltaïques.

 

LE CADRE LÉGISLATIF : UNE OBLIGATION LÉGALE SUR UN TERRITOIRE QUI N'A PAS BEAUCOUP DE SOURCES D'ÉNERGIE !

Attention aux sigles à encore apprendre à déchiffrer et utiliser !

Rappelons que la Loi sur la Transition Énergétique pour la Croissance Verte (LTECV ) impose aux intercommunalités d'établir un Plan Air Énergie Territorial (PCAET) dont la procédure a été initiée pour l'Agglomération Les Sables d'Olonne en fin 2017 et présenté au Conseil Communautaire en fin 2019 (fin de la phase diagnostic).

Il faut maintenant passer à la phase "actions" dont le programme sera fixé lors de la prochaine mandature.

Aujourd'hui, la production d'énergie renouvelable EnR sur le Territoire de l'Agglomération est très faible et correspond à 2 millions d'euros pour une consommation estimée à 84 millions d'euros.

Or, en 2030, la production locale d'énergie renouvelable devra couvrir  32 % des besoins d'énergie ! On sera encore loin du plan PCAET avec l'objectif ambitieux d'un territoire autonome. La route pour atteindre l'autonomie en matière d'énergie sera longue, certainement coûteuse et nécessitera de la volonté.

Mais la loi aussi a ouvert de larges possibilités de collaboration de l'Agglomération avec des Sociétés dont l'objet social est la production d'énergies renouvelables.

 

UN PROJET PRÉSENTÉ LORS DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU VENDREDI 6 MARS 2020

Partant du constat ci-dessus l'Agglomération s'est rapprochée de VENDÉE ÉNERGIE, filiale du SyDev "syndicat départemental "qui a déjà une expertise acquise dans ce domaine des énergies renouvelables.

Un projet de protocole d'accord a été présenté aux élus de l'Agglomération.

L'Agglomération apportera du foncier pour des projets d'implantation de "centrales photovoltaïques" et facilitera les démarches administratives. Quelques sites ont été  identifiés, parking de la piscine Aqualonne, sur la base logistique de déchets, sur les parking de l'Hôpital, Numérimer, Piscine des Chirons, une centrale au sol sur l'aérodrome, une autre aux Chais des Marins et sur d'autres bâtiments publics et sur les sites des anciens centres d’enfouissement...

Les deux partenaires vont créer une société de projets et cette phase préparatoire devrait être achevée avant la fin 2020.

Nous aurions aimé et nous nous permettons de suggérer que les terrains de ce qui reste du Vendéopôle (devenue zone d'activités ) qui a coûté si cher à l'achat et en procédures soient éligibles à ce type d'opérations...au moins cet achat de terrains dont une part importante est inconstructible et inexploitable se verrait utilisé pour une bonne fin !

La décision des élus ce soir du vendredi 6 mars 2020 consacre un nouveau projet pour la future mandature.

Il reste à connaître et veiller à la rentabilité d'un tel projet, à son financement et le planning.

En fin de compte, voilà un bel exemple qui constitue une réponse aux journalistes qui se hasardent à tirer des conclusions hâtives d'une démographie qui est ce qu'elle est  pour la ville des Sables d'Olonne et son agglomération. Ce territoire possède une dynamique forte et des atouts indéniables qui sont encore à développer.

 

De plus, disons qu': "il vaut mieux un taiseux, grand faiseux qu'un diseux, petit faiseux" : c'est ce que les élus ont exprimé et démontré dans leurs votes à l'Agglomération ce vendredi 6 mars 2020 et lors des propos sur cette fin de ce court mandat (3 ans : 2017/2020).

L'Agglomération : c'est désormais une structure en ordre de marche qui ouvrira sa deuxième mandature avec de beaux projets d'intérêt général à réaliser et qui nécessiteront une gestion exemplaire et beaucoup d'investissement des élus et de la structure administrative...et aussi...la participation citoyenne.

LE PCAET...LE PLAN CLIMAT AIR ÉNERGIE TERRITORIAL SE MET EN PLACE

LE PCAET...LE PLAN CLIMAT AIR ÉNERGIE TERRITORIAL SE MET EN PLACE

Partager cet article

Repost0

commentaires