Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 février 2020 3 12 /02 /février /2020 23:05
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020 : AUX SABLES D'OLONNE, LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DÉBUTE ENFIN !

UN SCRUTIN LOCAL COMPLEXE ET UNE CAMPAGNE ÉLECTORALE QUI DÉBUTE TARD ET À PETITE VITESSE

 

Pour l’instant, le citoyen sablais n’est pas gâté pour sa campagne électorale pour ces « municipales 2020 ».

 

Les premières déclarations estivales et de la rentrée furent décevantes dans leur contenu : des déclarations à la presse type fausses nouvelles qui furent vite oubliées.

 

DES LISTES DE 45 à 47 CITOYENS AVEC LA PARITÉ HOMMES FEMMES SOIT 360 CANDIDATS : CERTAINEMENT DES DIFFICULTÉS POUR LA CONSTITUTION DE LISTES REPRÉSENTATIVES

 

En ce début de février 2020 à moins de 50 jours des élections (15 et 22 mars 2020) la déclaration de candidature du maire sortant Yannick MOREAU a un peu réveillé les candidats des sept autres listes déclarées officieusement pour l’instant.

 

La pêche aux volontaires colistiers fut sans nul doute certainement laborieuse. Si l’on fait le décompte 45 candidats au minimum sur 8 listes soit 360 volontaires candidats !

 

Monter des listes équilibrées avec des représentants de chaque quartier, des volontaires au courant de la vie municipale et des dossiers en cours, avec la parité hommes femmes, avec des représentants des diverses catégories socio professionnelles et avec aussi un équilibre entre les générations…beaucoup de paramètres qui complexifient beaucoup la constitution des listes.

 

On fera certainement des découvertes quand seront officialisées les listes et leurs composantes.

 

Rappelons aussi que ces élections comportent deux volets : celui de l’élection pour la ville nouvelle des Sables d’Olonne et celui des élus qui seront aussi désignés pour la Communauté d’Agglomération.

 

 

 

UN MAUVAIS DÉPART DANS LA CAMPAGNE : À VITE OUBLIER

 

C’est à travers les réseaux sociaux que la mauvaise surprise est venue.

 

Ce qu’on a découvert ne mérite pas d’être cité, tant cela est vile : il vise de manière malveillante un colistier du maire sortant. Cette information, fausse bien sûr comme l’attestent les réponses à cette provocation, déshonore la liste de l’ancienne adjointe au maire des Sables d’Olonne, Brigitte TESSON, dont on connait la droiture et les convictions et donc qui ne mérite pas cela. Il faut espérer que l’auteur de cette vilénie ne figure pas sur sa liste et qu’il n’apparaitra pas dans le paysage de cette campagne.

 

Souhaitons que ce loupé soit le premier et le dernier et que les débats demeurent dignes et respectueux des personnes candidats qui elles-mêmes doivent être dignes, conscientes des enjeux locaux et du respect de la noblesse de la fonction d’élu et de toute notre considération de citoyen.

Partager cet article

Repost0

commentaires