Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

12 mars 2019 2 12 /03 /mars /2019 23:07
LE SIÈGE DE L'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE"

LE SIÈGE DE L'AGGLOMÉRATION "LES SABLES D'OLONNE"

 LE DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE DOB : APRÈS LES RECETTES, LES DÉPENSES

suite de

http://www.olonnes.com/les-sables-d-olonne-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-8-mars-2019.html

 

AUTRES PETITES EXPLICATIONS :

1)Dans tout budget d'une collectivité, il y a deux parties vraiment distinctes :

- le budget de fonctionnement,

- le budget d'investissement .

C'est une précaution légale qui permet d'éviter par exemple que les dépenses de fonctionnement soient financées par de l'emprunt...ah ! nous direz-vous si l'État avait la même sagesse comptable !!!

Puis, si cette collectivité, bonne gestionnaire, a limité ses dépenses de fonctionnement et n'a donc pas dépensé toutes ses recettes de fonctionnement...il lui reste de "l'épargne" qu'elle peut consacrer à des investissements collectifs et ne pas avoir à emprunter pour investir. À l'inverse, si une collectivité a de grosses dépenses de fonctionnement et si elle veut ou doit quand même investir elle doit emprunter donc s'endetter.

 

2) LES BUDGETS ANNEXES : LES ARBUSTES QUI CACHENT LA FORÊT

Des impératifs de gestion et de réglementation font que certaines opérations parfois très importantes font l'objet de "budgets annexes" donc hors budget général de l'Agglomération. Citons : feu le Pôle Équestre qui tombe dans l'escarcelle de l'Agglo (héritage) qui va dans le budget général et ainsi qui devra  payer l'emprunt en cours, le défunt VENDÉOPÔLE rebaptisé Parc d'Activités Les Sables d'Olonne Sud, actif pourri de l'héritage que l'on doit à l’ancienne municipalité de Château d'Olonne grâce à certaines complicités bienveillantes dont il faudra bien reparler, la Zone d'Activités de la Vannerie...et le gros budget annexe Assainissement...et les autres budgets annexes.

Il faut espérer que,lors du prochain Conseil qui sera amené à voter ces budgets, une synthèse dite "consolidation" des budgets permette d'y voir plus clair sur l'activité et les activités, toutes les activités de l'Agglomération.

.

LES DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT  DE L'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

Les dépenses "réelles" de fonctionnement sont prévues pour un montant de 36,3 millions d'euros à rapprocher des 43 ,4 millions d'euros de recettes réelles de fonctionnement (voir notre précédent article).

Ceci laisse une épargne de  7,9 millions d'euros pour investir sans cours à l'impôt.

Les dépenses de personnel sont toujours un gros poste pour les collectivités surtout si celles-ci ont pris la décision de faire elle-même et non de faire faire. Pour 2019, il est annoncé, pour le salaires, une augmentation importante de 8 % portant cette charge à 6,9 millions d'euros pour un effectif temps plein de 146 salariés.

 

LES PRÉVISIONS D'INVESTISSEMENTS : 15 MILLIONS D'EUROS !

Si l'on suit la présentation de Jean-Paul DUBREUIL qui a en charge la commission Finances, le budget d'investissement de l'Agglo sera porté en 2019 à 15 millions d'euros après la pause des années passées qui a permis un certain désendettement.

Le 1er vice-président chargé de la Commission Finances compte aussi pour boucler ce budget investissement ambitieux sur des emprunts avec des taux encore favorables y compris sur du long terme. Pourquoi pas ?

 

RAPPELS DE QUELQUES PROJETS D'INVESTISSEMENTS IMPORTANTS POUR 2019 et pour les années suivantes (autorisation de programmes).

L'agglomération poursuit ses projets nouveaux (2018 ) et poursuit aussi ce qu'elle a reçu en héritage.

Le futur complexe sportif pour 2019 : 2 millions d'euros pour une autorisation de programme de 20.9 millions d'euros,

L’aérodrome pour 2019 : 300 000 euros pour une autorisation de programme de 5,5 millions d'euros,

La place du Vendée Globe pour 1,9 million d'euros en 2019 sur une autorisation de programme de 5,3 millions d'euros,

L'intégration du Village Nautique pour 2,3 millions d'euros (sur budget 2018),

La poursuite de l'opération Vannerie (terrain et aménagement)...

 

LE DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE DOB : UN DÉBAT ?

Ce fut le débat d'orientation budgétaire, comme d'habitude, sans débat à rappporter politiquement. Pourtant sa co-infection a dû être un travail énorme pour les services de l'Agglomération qui méritaient mieux pour une présentation aux citoyens. Mais en attendant le vote du budget, il faudra se contenter de cela.

Pour la vie démocratique et pour attirer les citoyens qui devraient aussi "se bouger" il faudra envisager des formules plus attractives.

Enfin, encore une fois, il faut constater que la bonne idée de cette préparation au budget qu'est le DOB a été massacrée par BERCY et le législateur. Ils ont oublié l'essentiel, c'est que les élus et les citoyens ne sont pas des spécialistes de la Comptabilité Publique qui est pourtant d'une extrême simplicité : foi d'un ancien comptable public ! et qu'il faut que ce soit à la portée des citoyens dont les 600 000 élus.

Faire simple et rendre claire la gestion d'une collectivité est-ce impossible pour nos énarques et spécialement ceux du Ministère des Finances ?

Tiens...à ce propos, nous n'avons pas vu dans le GRAND DÉBAT NATIONAL l'obligation pour les énarques de faire simple !...faudra-t-il demander la suppression de l'ENA ? pour aboutir au " faire simple".

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires