Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

6 février 2019 3 06 /02 /février /2019 21:51
CHÂTEAU D'OLONNE  : Un HÔTEL DE VILLE ?

CHÂTEAU D'OLONNE : Un HÔTEL DE VILLE ?

 

 

LES DÉGÂTS COLLATÉRAUX DES DÉMISSIONS DES MAIRES DIDIER GALLOT ET JOËL MERCIER ET DES AUTRES CONSEILLERS MUNICIPAUX : LES MAIRIES ANNEXES DISPARAISSENT !

 

Nous avons constaté que ce soir-là la tenue du conseil municipal était juridiquement possible puisqu’un certain nombre des « suivant de liste » avaient remplacé les démissionnaires.

Le Maire Yannick MOREAU lors de l’appel a bien pris soin de saluer les nouveaux conseillers.

Ce soir, ils étaient donc tout confondu 72 (maire et adjoints compris).

Le conseil municipal devant comprendre au moins 66 élus (les deux tiers des 99) sur l’aspect légal du nombre de conseillers…le compte était bon.

 

LES DEUX MAIRES DÉLÉGUÉS DES SABLES D’OLONNE Et DE CHÂTEAU D’OLONNE ONT DÉMISSIONNÉ, IL FAUT DONC TIRER LES CONCLUSIONS DE CETTE DÉSERTION : SUPPRESSION DES MAIRES DÉLÉGUÉS

 

Après avoir rappelé que le choix du mode de « fusion » en juillet 2018 était la création d’un poste de maire et de trois postes de maires délégués l’adjoint Armel PÉCHEUL a ainsi présenté la situation

 

« Considérant que ces démissions témoignent d’un désintérêt porté à l’existence de communes déléguées et illustrent l’existence de relations conflictuelles qui résultent de la création desdites communes déléguées,

 

Considérant que le conseil municipal de la commune des Sables d’Olonne a décidé de créer cinq comités consultatifs de quartier (voir prochain article) répartis sur le territoire de chacune des trois communes historiques ayant pour but de maintenir le lien entre les citoyens et la commune nouvelle,

 

Considérant que l’intérêt du maintien de communes déléguées au sein de la commune nouvelle des Sables d’Olonne perd son intérêt, »

 

Comme la loi l’autorise, il est proposé au conseil municipal la suppression des communes déléguées.

 

Les mairies annexes conservent cependant le service de l’État civil et l’accueil de proximité.

 

 

UNE DÉCISION LOGIQUE MAIS DOULOUREUSE POUR LES ANCIENS CASTELOLONNAIS QUI SE SONT BATTUS POUR OBTENIR DES MAIRES DE CHÂTEAU D’OLONNE JEAN-YVES BURNAUD ET JOËL MERCIER LE REPORT DE LA CONSTRUCTION D’UNE NOUVELLE MAIRIE !

 

Un débat s'instaura entre le maire Yannick MOREAU et son opposante Nicole LANDRIEAU qui en toute logique réclame des lieux lieux de rencontres pour les citoyens. Elle verrait bien transformer les 3 communes en" 4 communes citoyennes" avec des moyens délégués. Elle s'abstiendra.

 

Quant à la sénatrice Annick BILLON, elle regrette la démission des 34 élus dont celles des deux maires délégués qui privent les habitants d'une mairie annexe alors que les citoyens ont besoin de services de proximité.

Le débat et clos et la quasi unanimité des élus adoptent la délibération.

 

AU-DELÀ DE CETTE DÉCISION, DU  DÉSARROI CITOYEN ...

 

Voilà au moins une décision qui allège les finances de la nouvelle ville mais qui ne satisfera pas tous les citoyens mais au moins assainit le climat. Mais quel gâchis !

 

Il faudra bien un jour que les citoyens, en plus, pour certains d’oser enfiler leurs gilets jaunes ou de soutenir ceux-ci, se « révoltent » eux aussi, se fassent entendre, par exemple, dans les « comités consultatifs de quartier » de la nouvelle ville pour éviter le renouvellement de telles erreurs. Leur passivité ainsi que celle des élus qui ont accepté cela doit être examinée et que des décisions courageuses soient prises.

 

Il faudra ainsi analyser la responsabilité des élus capables d’imposer cette gabegie des fonds publics et celle de leurs complices. Encore une fois, nous redemanderons, en tant qu’ « ASSOCIATION CITOYENNE » dans le GRAND DÉBAT que soit repensé complétement le statut de l’élu. Il faut au Pays des élus moins nombreux mais responsables et surtout à qui on donnera vraiment les moyens d'exercer cette lourde et belle fonction.

FALLAIT-IL CONSTRUIRE UNE NOUVELLE MAIRIE À CHÂTEAU D'OLONNE

FALLAIT-IL CONSTRUIRE UNE NOUVELLE MAIRIE À CHÂTEAU D'OLONNE

Partager cet article

Repost0

commentaires