Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

26 décembre 2018 3 26 /12 /décembre /2018 17:47
ILS NOUS ONT FAIT ESPÉRER...C'ÉTAIT EN 2014

ILS NOUS ONT FAIT ESPÉRER...C'ÉTAIT EN 2014

L'INTELLIGENCE DOIT TRIOMPHER POUR QUE LA FÊTE SOIT BELLE LE 2 janvier 2019 ! Il N'EST JAMAIS TROP TARD : J-6 !

C'est effectivement la période des vœux.

Ajoutons aux rituels vœux l'espoir que nous avons eu en 2015 : les 3 maires des Sables d'Olonne, d'Olonne-sur- Mer et de Château d'Olonne (voir photo ci-dessus) chantaient à l'unisson la gloire de la fusion avec un large sourire aux lèvres.

...4 ans ont passé et au 1er janvier 2019, les maires d'Olonne-sur-Mer et des Sables d'Olonne ont passé l'éponge sur le tableau des invectives et autres maladresses de leur collègue castelolonnais maladresses et ainsi, le 1er Janvier 2019, la fusion sera effective.

Faisons une nouvelle fois table rase des "ego" et autres arrière-pensée malsaines et disons aux 3 maires : il vous reste quelques jours pour vous choisir un leader que vous soutiendrez au nom de l'intérêt général.

Nous disons à Joël MERCIER, maire de Château d'Olonne,  qu'il est encore temps de se retirer d'une combat aussi inutile que fratricide, un combat que la population rejette.

 

UN ACTE SYMBOLIQUE ATTENDU

Le retrait de Joël MERCIER, ce serait un beau Symbole pour ouvrir la première page de l'histoire de la Grande Ville des Sables d'Olonne et d'éviter un spectacle affligeant, le 2 mercredi 2 janvier 2019, d'un vainqueur élu par ses pairs au sourire triomphant et cependant  modeste et la grimace du vaincu humilié.

Reprenons la phrase de Didier GALLOT, maire des Sables d'Olonne, (bulletin municipal de mai juin 2015) :

"La fusion de nos communes est absolument nécessaire afin de placer en face des habitants un élu décisionnaire et responsable...Arrêtons de gonfler les baudruches, fusionnons et vite !"

La charge et la responsabilité de ce premier maire sera énorme : réussir la transition sans arrêter la machine.

 

Joël MERCIER a refusé de présenter un programme aux citoyens pour cette période de transition 2019 et début 2020. C'est le signe clair de son souhait d'immobilisme, d'éventuel retrait.

S'il veut sortir de la Salle des Atlantes, transformée en salle de conseil municipal, la tête haute, le  mercredi 2 janvier 2019, et avoir la reconnaissance qu'il attend de la population : qu'il se retire et les divisions dans les 3 conseils municipaux deviendront des additions pour construire ensemble. C'est facile à comprendre il suffit que l'intelligence et le réalisme l'emportent.

Les castelolonnais et les sablais oublieront vite les incartades du maire castelolonnais, ses faux-fuyants qui ont retardé la fusion, ses erreurs de gestion gravées dans le marbre et mises en exergue par la Chambre Régionale des Comptes. Il deviendra ainsi celui qui a mis la dernière touche à la fusion.

Et nous tous, citoyens sablais et largement, plus largement, citoyens du Pays des Olonnes, on aura un beau souvenir du  mercredi 2 janvier 2019.

VIVE LA FUSION DES COMMUNES, VIVE "LES SABLES D'OLONNE" VILLE SOLIDAIRE ET RAYONNANTE.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires