Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 octobre 2018 3 03 /10 /octobre /2018 16:45
LE PROJET DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

LE PROJET DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE

DÉCLARATION DU MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE : ENQUÊTE PUBLIQUE EN JANVIER PROCHAIN SUR SON PROJET LITTORAL 3 QUI COMPREND LA FERMETURE DE LA ROUTE LITTORAL (voir ci-dessous)

 

CALENDRIER À GÉOMÉTRIE VARIABLE

Cette information parue dans "Ouest France" de ce jour est brève et pour le moins étonnante.

D'abord, c'est encore une nouvelle date pour cette procédure d'enquête publique. Lors du Conseil Municipal du 16  juillet 2018, c'était en début décembre 2018 ...au départ ce fut pour fin 2017 puis ce fut pour l'été 2018. Lors du Conseil Municipal de juillet 2018 la date pour le début de l'enquête fut annoncée pour début décembre et maintenant ce serait donc en janvier 2019 après la date officielle de la fusion création de la commune unique LES SABLES D'OLONNE et l'élection de son nouveau maire (le 2 janvier 2019).

Y a-t-il un lien entre l'annonce par le maire Joël MERCIER maire actuel de Château d'Olonne de son éventuelle candidature au siège de maire de la commune nouvelle le 2 janvier 2018 ?

Tout cela fait désordre.

D'ailleurs comme le dit le maire il n'est pas maître du calendrier...ce que nous disons depuis des mois ! Alors pourquoi parler de date ?

Tout cela fait désordre.

300 000 € D’ÉTUDES POUR RIEN ? DES CHIFFRES FANTAISISTES

Le coût du projet est à géométrie variable : 3.5 millions d'euros, 5 millions d'euros, 7,5 millions d'euros, 9 millions d'euros. L'adjointe en charge du dossier, Isabelle DOAT, lance des chiffres en comptant ou pas l'opération Conservatoire du Littoral (rachat et aménagement de l'ancien circuit du Puist d'enfer), en comptant ou pas les travaux nécessaires anti submersion à l'Anse de la Parée, en comptant on ne sait comment la nouvelle route qui transpercerait la zone forestière...

Pourtant, sil y a eu des demandes de subventions à l'Europe (FEDER) via la Région...il a bien fallu chiffre donner le coût prévisonnel de ces travaux...à moins que la demande bien partie à la Région ait été bloquée ?

Lors du Conseil municipal de juillet 2018 les élus ont donné leur accord ...sans qu'il leur eût été communiqué un coût prévisionnel  ! à moins que celui-ci figurât dans le dossier et qu'il ne fut pas annoncé ? Pourquoi ?

Tout cela fait désordre.

 

Maintenant, il est fait état de la menace si le projet ne se réalise pas de voir 300 000 euros d'études dépenses inutilement.

 

LA MUNICIPALITÉ DE CHÂTEAU D'OLONNE SPÉCIALISÉE DANS LES DÉPENSES INUTILES

Citons pour ces dernières années : 

- bien sûr, la nouvelle mairie 4.5 millions d'euros alors que la fusion promise et réalisée ne nécessitait pas un tel bâtiment inadaptable à la situation actuelle,

- la salle GARGAMOELLE inserviable et si peu utilisée: 2 millions d'euros,

- l'entrée sortie d'agglomération "portes océanes " et route de Talmont avec la mise en valeur de l'ancienne clinique friche honteuse...alors que des études avaient été finalisées par la défunte Communauté de Communes des Olonnes CCO,

- les n+ 1 études sur le Centre-Ville dont un nouveau projet se réalise à contre temps avec la création de la  commune nouvelle

- on verra aussi que l'ex VENDÉOPOLE caprice de l'ancien maire Jean-Yves BURNAUD qui échoit maintenant à l'Agglomération avec ses 15 hectares ( sur les 50 prévus !) qui auront tant de mal à être commercialisés (le seront-ils un jour ?)

Alors les 300 000 euros d'études déjà engagées (chiffre à vérifier...lors du prochain passage de la Cour des Comptes !) si le projet LITTORAL 3 ne se fait pas ...c'est la dernière honte des élus castelolonnais avant la fusion !

La vérité sur ces dépenses, sur le mode de passation des marchés publics qui a aussi coûté fort cher au contribuable mettent en évidence que la très riche Ville de Château d'Olonne a été particulièrement mal gérée avec des maires qui sans projets dignes d'une ville de 15 000 habitants ne savaient pas comment dépenser le trop d'argent pris dans les poches des contribuables. Cela a été dit et redit lors des conseils municipaux depuis au moins une décennie.

Face à cela, la passivité citoyenne est aussi coupable.

 

RAPPELONS QUE LE REPORT DE LA FUSION PAR L'ANCIEN MAIRE JEAN-YVES BURNAUD ET L'ACTUEL JOËL MERCIER ONT  FAIT PERDRE 6 MILLIONS D'EUROS DE DOTATION DE L'ÉTAT AUX 3 COMMUNES : CHÂTEAU D'OLONNE, OLONNE SUR MER, LES SABLES D'OLONNE.

 

...et maintenant le maire de Château d'Olonne ose prétendre accéder au poste de maire de la Nouvelle Commune issue d'une fusion. Mais s'il était élu, quelle gestion attend les 45 000 "nouveaux sablais" ? Quels gaspillages, quels projets scabreux les attendent ?

Avec cela, on peut aussi comprendre que des élus nationaux, des apparatchiks en quête de fonds au niveau de l’État soient tentés de piocher dans les finances des collectivités locales qui dépensent si mal parfois les fonds publics.

6000 personnes ont dit NON..rejoignez-les

Pétitions à retourner au collectif

Arlette THELLIER

Collectif SOS Route Littorale

2, impasse Frédéric Mistral

85180 CHÂTEAU D’OLONNE

https://fr-fr.facebook.com/SOSroutelittorale/

ROUTE LITTORALE À CHÂTEAU D'OLONNE EN VENDÉE FERMETURE PROJETÉE PAR LE MAIRE REJETÉE PAR LA POPULATION

Partager cet article

Repost0

commentaires