Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 18:46
PRENDRE AUX RICHES...N'A, MALHEUREUSEMENT, JAMAIS FAIT DIMINUER LA PAUVRETÉ

LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ : L'ÉRADIQUER ?

"Éradiquer la grande pauvreté en une génération " a dit le Président de la République en présentant son plan.

Le nième "plan" de cette nouvelle législature, le dernier né, est celui de la lutte contre la pauvreté annoncée par le Président de la République. Paradoxe et exercice périlleux pour celui que l'on a nommé peut-être injustement le "Président des riches" suite à une sombre et complexe histoire de la suppression de l'Impôt Sur la Fortune ISF ou plus exactement de son remplacement par l'IFI, impôt sur le Fortune Immobilière.

Des pistes, des idées, peut-être des moyens : 8 milliards d'euros jusqu'à la fin de cette législature. On voudrait y croire même si les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Mais ce n'est pas ma bonne méthode.

Mais comment sérieusement éradiquer la pauvreté ? Ou au moins la faire régresser ?

 

L'ÉCHEC DE LA REDISTRIBUTION : EN FRANCE TOUJOURS PLUS DE PAUVRES !

Les français mettent en exergue, pour faire cocorico, le modèle français, roi de la redistribution. L'idée est simple : prendre aux riches pour donner aux pauvres. Or, en France, comme dans de nombreux pays, ponctionner ceux qui sont considérés comme riches pour donner à ceux qui ont moins n'a jamais éradiqué la pauvreté.

Pire en France ce système aboutit à une augmentation du nombre de pauvres. La preuve : en 2018, la France compte entre 5 et 8,8 millions de pauvres selon la définition adoptée. Entre 2006 et 2016, le nombre de personnes concernées a augmenté de 630 000 personnes (source : observatoire des inégalités)...et ce, principalement sous l’effet de la progression du chômage.

 

LES ÉTATS-UNIS, LA SUISSE

La pauvreté régresse dans le monde, mais il y a tant à faire.

En 1820, 94% de la population mondiale vivait dans une pauvreté extrême (moins de 1,90 dollar par jour, ajustée au pouvoir d’achat). En 1990, ce chiffre était de 34,8% et, en 2015, seulement 9,6%.
 
(Source : http://www.atlantico.fr/decryptage/reduction-pauvrete-dans-monde-jamais-ete-aussi-facile-jean-marc-siroen-3480108.html#fcrW2jrKBSgd6bTq.99  )
 

Plus les données sur l'économie américaine se multiplient, plus on lui découvre une santé insolente : 

Taux de chômage extrêmement bas (3.9 %) pour toute la population, y compris pour les minorités noires et hispaniques dont le chômage n’a jamais été aussi peu élevé.

De plus, la pauvreté recule et les inégalités baissent.

 En 2017, 2,4 millions d’emplois nets, plein temps, ont été créés et un million d’Américains sont sortis de la pauvreté.

La SUISSE est un pays où 7,5% de la population gagne moins de 2 000 euros par mois,  la France d'aujourd'hui est un pays où 50% de la population gagne moins de 1 797 € et dont  11% de la population est allocataire des minima sociaux. Comment font les suisses qui ont un taux de migrants très élevé ? La Suisse crée de la richesses, crée de l'emploi avec un taux de chômage de 2.9% ! Qui dit mieux !

On pourrait prendre d'autres exemples et conclure que prendre aux riches pour le redistribuer aboutit au résultat inverse à celui qui est espéré. Il ne faut pas avoir fait l'ENA pour se rendre à cette évidence.

Ce ne sont pas les discours, études et autres plans qui feront régresser la pauvreté mais c'est une économie prospère, donc libérée.

 

LES REMÈDES CONTRE LA PAUVRETÉ EXISTENT

Les meilleurs remèdes contre les inégalités et la pauvreté restent et resteront la création d’emplois et les réformes économiques qui favorisent la création de "richesses" à partager : moins de réglementations, d’impôts et de taxes, plus de liberté et moins d'improductifs...

Arrêtons de mettre en place des dispositifs, usines à gaz spécialités de l'énarchie et des gouvernements français depuis des décennies. Arrêtons de promettre mais réalisons le plein emploi. Arrêtons de promettre toujours plus de redistribution fondée donc plus d'impôts, taxes, réglementations...qui sont la recette garantie de l'échec d'une vraie lutte contre la pauvreté.

Partager cet article

Repost0

commentaires