Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

24 juin 2018 7 24 /06 /juin /2018 09:23
JOEL MERCIER LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE PAR QUI LA FUSION EST ARRIVÉE

JOEL MERCIER LE MAIRE DE CHÂTEAU D'OLONNE PAR QUI LA FUSION EST ARRIVÉE

NDLR : la photo officielle du maire Joël MERCIER a été changée à la demande des services de la mairie...elle émanait pourtant du site de la mairie (source non précisée). Libre à chacun d'apprécier cette demande comminatoire de l'élu.

LE FEUILLETON FUSION COMMENCE À AVOIR TROP D'ÉPISODES

Nous avons fait part des réflexions de la population lors d'une séance de signatures de la pétition contre la fermeture et dévoiement  de la Route Littorale.

http://www.olonnes.com/2018/06/les-sables-d-olonne.html

Cette initiative du maire de Château d'Olonne est rejetée mais ce qui est grave c'est que la population s'est saisie de cette occasion "de trop" pour nous manifester clairement et publiquement son mécontentement. C'était la condamnation non seulement  du projet route littorale, de la gestion castelolonnaise de la fusion en passant par les ambitions et egos des élus pour avoir les meilleures parts du gâteau qui ne leur appartient pas.

Les habitants des 3 communes sœurs se sont prononcé pour la commune nouvelle unique, les élus ont reçu le mandat de la réaliser au profit de leurs concitoyens.

Le maire de Château d'Olonne n'est pas élu pour donner de bons et mauvais points à ses collègues avec étalage de rodomontades étalées dans la presse, déplacées vis-à-vis de ses collègues les deux autres maires et vis-à-vis de ses collègues élus castelolonnais "distillateurs de poisons du doute".

Le Maire est élu pour fédérer les forces vives du Pays dans sa marche vers la fusion.

Des élus castelolonnais que Joël MERCIER met gravement en cause ont écouté la vox populi : raz le bol les tergiversations ! Où notre maire nous mène-t-il ? Franchissons le pas, finies les manœuvres dilatoires ! Le feuilleton est fini.

 

LUNDI 25 JUIN 2018,  UN CONSEIL MUNICIPAL PAS COMME LES AUTRES ?

Dans sa dernière interview sur la procédure de la Fusion, Joël MERCIER pose deux questions "Que veut-on ? Où allons-nous ?"...un grand saut dans le vide ?

On croit rêver, à moins de 200 jours d'une fusion qui se profile depuis plus de 30 ans au Pays des Olonnes, se poser ces trois questions sidère...et estimer que la fusion est un saut dans le vide est la preuve si elle était nécessaire que c'est Joël MERCIER qui n'a jamais pu dire à ses collègues où il allait et comment. Se poser des questions c'est bien...ne pas apporter de réponses, c'est attristant depuis 30 ans que ces élus parlent FUSION !

Aujourd'hui, c'est :

- dégradant pour le personnel des 3 collectivités qui y croit et s'est attelé à une tâche aussi ardue que complexe,

- dégradant pour les autres élus qui ont un maire interlocuteur questionnant, négatif et enfermé dans une rhétorique usée,

- dégradant pour les citoyens castelolonnais qui ont donné mandat à leur maire sur les questions posées et imposées par celui-ci et qui doutent sur la réelle volonté de leur maire de les conduire à la Fusion,

comme si le maire Joël MERCIER avait oublié la réponse des castelolonnais le 11 décembre 2016 : OUI À LA COMMUNE UNIQUE AU 1er JANVIER 2019...Monsieur le Maire à vous de la réaliser.

 

Lors du Conseil Municipal de lundi prochain, la voie de la raison devrait l'emporter, le maire Joël MERCIER a une carte à jouer pour reprendre la main : annoncer d'emblée lors de ce conseil municipal que les conseillers municipaux auront à se prononcer sur le texte unique certainement déjà voté par les deux autres communes. Alors si les conseillers suivent cette proposition, Joël MERCIER pourra dire qu'il aura été le maire qui a fait franchir aux castelolonnais le cap de la Belle Espérance de la Fusion...les incidents de parcours seront vite oubliés ! Ce sera un conseil municipal pas comme les autres !

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires