Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

25 avril 2018 3 25 /04 /avril /2018 21:23
LE OU LES OPPOSITIONS...COMPLIQUÉ...DERRIÈRE LA SÉNATRICE ANNICK BILLON LES MEMBRES DE L'OPPOSITION DE DROITE

LE OU LES OPPOSITIONS...COMPLIQUÉ...DERRIÈRE LA SÉNATRICE ANNICK BILLON LES MEMBRES DE L'OPPOSITION DE DROITE

LE DÉBAT TRUQUÉ, DÉCEVANT, SANS CONCLUSION ...

L'OPPOSITION VOUDRAIT UN REPORT DE TOUTE DÉCISION SUR LE DÉTOURNEMENT DE LA ROUTE LITTORALE

Suite de

http://www.olonnes.com/2018/04/fermeture-de-la-route-littorale-au-conseil-municipal-de-chateau-d-olonne-de-ce-lundi
-23-avril-2018.html
 

 

LE DÉBAT TRUQUÉ, DÉCEVANT, SANS CONCLUSION ...

La question posée par l'opposition a le mérite d'être simple : reporter toute décision après la création de la VILLE NOUVELLE "LES SABLES D'OLONNE"

Le débat ne débouchera pas même pas sur une esquisse de réponse à la question posée !

Laurent AKRICHE, élu Europe Écologie-Les Verts EELV sur une liste dite d'opposition socialiste, réitère sa "volonté" d'apporter son soutien au projet du maire et profite de l'occasion pour revenir sur les attaques personnelles

(voir : http://www.olonnes.com/2018/04/des-opportunistes-qui-deshonorent.html) dont il serait victime.

Laurent AKRICHE nous fait l'honneur, sans nous citer, et sous forme d'allégations qu'il qualifie de "méthodes plus que douteuses" d'attaques personnelles. Rappelons que ce sont les positions de l'élu l'homme public que nous analysons sans viser l'homme. Or, nous avons le droit de juger ses positions changeantes et difficilement compatibles avec l'idée généreuse que nous nous faisons de l'écologie et du vrai militantisme écologique. De plus, Laurent AKRICHE sait que ce blog lui est ouvert pour tout droit de réponse. 

Mais justement lors du débat Laurent AKRICHE confirme d'ailleurs dans son propos un de ses reniements volte-face en lançant "la fusion, vous avez voulu la fusion..." Amnésie politique : en 2008, Laurent AKRICHE était sur une liste fusionniste qui avait à son programme le référendum sur la fusion et fut un militant fusionniste.

http://chateaudolonne.capvrai.over-blog.com/article-17680237.html

C'est vrai : "il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis"...l'élu Laurent AKRICHE a le droit de changer d'avis...en politique, cela s'appelle "retourner sa veste". En 2018, l'élu d'opposition Écologique a rejoint la majorité du maire (divers droite)  sur le projet de dévoiement qui est tout sauf écologique. À défaut d'électeurs, les derniers militants EELV, après leurs déboires locaux et nationaux cherchent-ils des alliances pour survivre quitte à perdre leur âme ?

Nous l'avons dit et redit l'écologie est le devoir et l’affaire de tous et ne doit pas être l'apanage de professionnels ou d'amateurs dits éclairés de la politique.

 

L'OPPOSITION DE DROITE LISTE "ENSEMBLE AGIR POUR LE CHANGEMENT "VEUT UNE RÉPONSE À SA QUESTION

OUI OU NON y aura-t-il report de toute décision concernant le projet du maire ? Le débat n'est pas POUR OU CONTRE le projet comme semble le vouloir l'allié du maire dans ce débat Laurent AKRICHE. 

Mauricette MAUREL voudrait recadrer le débat...il ne faut pas se tromper de débat...ce n'est pas celui du POUR ou du CONTRE le dévoiement comme semble le vouloir l'allié du maire sur ce projet.

Sur certaines de ses supputations, Laurent AKRICHE qui mélange un peu tout se fait aussi remettre en place par l'auteur de la question... l'opposition de droite précise bien qu'elle est composée de " 5 personnes indépendantes et non subordonnées".

Citons aussi sa manière de fustiger les signataires de la pétition. Ce n'est pas "quelques centaines de signatures"...étrange conception de la démocratie directe ...surtout que la pétition avance vers les 4 000 signatures...OUI, le bon peuple dit NON au dévoiement malgré le mépris qu'affiche Laurent AKRICHE à leur égard.

Rappelons à Laurent AKRICHE que le présent blog peut se vanter de son indépendance et de son apolitisme.

 

RÉPONSES ET NON RÉPONSE DU MAIRE ET DE SON ADJOINTE

En guise de réponse à la question posée, les deux édiles sont repartis sur la défense de leur projet avec toujours les mêmes arguments...dont ils paraissent moins assurés. Ce fut vraiment confus parfois.

Au passage, le maire égratigne son collègue Yannick MOREAU qui a pris position pour le report de toute décision à la création de la Ville Nouvelle.

voir :

http://www.olonnes.com/2018/04/vox-populi-non-a-la-fermeture-de-la-route-littorale.html

Annick BILLON sobrement rappelle que le projet de renaturation fait l'unanimité alors que, sur le problème du dévoiement de la route littorale, "chacun à un avis". Elle attend que la "Grande Ville LES SABLES D'OLONNE" se saisisse de la question de la programmation et reprenant la parole elle tranche sur l'argument d'Isabelle DOAT sur les supposées subventions ; il ne faut pas ramener le dossier au problème du financement ..."le financement ne doit pas être l'argument "

Le débat s'enlise...le maire ne veut rien céder sur l'information aux élus, le report, l'état d’avancement des études, pas de date précise sur le document d'Autorisation Environnementale Unique et d'Étude d'Impact  essentiel pour la constitution du projet, la ligne budgétaire sur le études maîtrise d’œuvre existe toujours laissant penser que le maire peut être tenté un passage en force ...

Seule confirmation : l'enquête publique devrait avoir lieu en fin d'année à quelques jours de la naissance de la Ville Nouvelle LES SABLES D'OLONNE

PLANNING IRRÉALISTE, CONTRE-VÉRITÉS

Ce planning est-il réaliste ? Nous pouvons en douter tant les obstacles administratifs seront importants ...alors où nous mènent Isabelle DOAT et son maire Joël MERCIER ? Et pourquoi cette stratégie du désespoir qui conduit le maire a énoncé des contre-vérités comme celle de la décision du Conseil municipal de juillet  2013 et celle de l'érosion sur cette partie du littoral

voir :

http://www.olonnes.com/2017/12/littoral-non-a-la-campagnbe-de-desinformation.html

Monsieur le maire, vous savez bien, si vous relisez la délibération que le Conseil Municipal de l'époque (30 juillet 2013) que celui-ci a statué sur la poursuite des études et non sur le projet...À ce jour aucun Conseil Municipal n'a donné son accord sur le projet et pas même sur le pré-projet.

voir : la délibération du 30 juillet 2013 !

http://www.lechateaudolonne.fr/media/conseil_municipal_du_30_juillet_2013__040660700_1558_26092013.pdf

 

 

 

À SUIVRE : UN COMPTE ADMINISTRATIF BILAN D'UNE GESTION FORTEMENT CONTESTÉE

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires