Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

28 mars 2018 3 28 /03 /mars /2018 17:50
CONSEIL MUNICIPAL STUDIEUX

CONSEIL MUNICIPAL STUDIEUX

UN CONSEIL MUNICIPAL DOMINÉ PAR LE DERNIER BUDGET PRIMITIF POUR LA COMMUNE CELUI DE 2018 AVANT LA FUSION

 

AVANT LE BUDGET, ON REPARLE CŒUR DE VILLE

Le Conseil a débuté sur un échange concernant le Centre-Ville et son "cœur". Il est rappelé les 3 objectifs du projet :

IMPULSER UNE NOUVELLE DYNAMIQUE AU CŒUR D’OLONNE
Faire vivre plus fort le cœur d’Olonne-sur-Mer doit être l’un des objectifs de son futur aménagement.

- Pour cela, il s’agit de déterminer les espaces dédiés aux commerces de proximité, valoriser les savoir-faire locaux, maintenir l’activité commerciale existante, permettre l’organisation d’évènements grand
public et d’animations tout au long de l’année,
- Améliorer l’offre de l’habitat (la cohésion sociale participe au rayonnement des services et des équipements),
- Offrir un cadre attractif pour les fonctions et activités du cœur de Ville,
- Améliorer la qualité de l’espace public (esthétisme et convivialité),
- Redynamiser l’économie locale en créant des activités commerciales et artisanales.

PRÉSERVER L’IDENTITÉ ET LE PATRIMOINE HISTORIQUE
C’est en se promenant dans les venelles du centre-bourg que l’on perçoit le mieux la qualité du patrimoine bâti qu’il convient de mettre davantage en valeur :
- Valoriser des bâtis de caractère et des éléments du patrimoine culturel, témoins de l’identité de la commune,
- Insérer les futures constructions dans le respect de l’identité patrimoniale de notre cœur de ville.

SÉCURISER ET FACILITER LES DÉPLACEMENTS
L’aménagement qui sera dessiné sera durable et sûr. Des voies piétonnes et cyclables, du stationnement, des sens de circulation automobile repensés, une voirie réaménagée pour davantage d’accessibilité, font partie des options à considérer.
- Assurer des modes de déplacement apaisés et sécurisés avec la mise en place de zones de circulation adaptées : Zone de rencontre, Zone piétonne, ….

Suite au précédent conseil municipal le projet prend forme avec l'engagement de la procédure de recrutement de la maitrise d’œuvre par l’intermédiaire d’un marché de conception et réalisation de l'opération dite  " Cœur de ville " en recourant à la procédure du "dialogue compétitif" pour choisir le Maitre d’œuvre.

C'est Madame Nicole LANDRIEAU (opposition front de gauche ) qui ouvre le bal sur l’investissement grand projet du maire pour le "cœur de ville", "2 millions d'euros pour valoriser le cœur de ville" et de reprocher au maire  d'avoir aussi paradoxalement autorisé l'extension du Centre LECLERC, destructeur du petit commerce.

Dans cette opération, l'élue ne voit qu'un seul but : faire disparaitre l'identité d'Olonne sur Mer"

Régis BERNARD pour l’opposition socialiste n'est pas contre la procédure ni même contre le projet.

Les propos de Madame Nicole LANDRIEAU ne peuvent laisser indifférents la majorité qui se fait un plaisir de rappeler les projets non finalisés du temps où la gauche régnait à la mairie.

Quant au Maire Yannick MOREAU il reprécise bien qu'il s'agit du tout début de la procédure et que le "projet n'est pas encore né".

La délibération est adoptée, seules les deux voies du front de gauche lui manquent.

 

L'Adjoint chargé des Finances, Patrick HOUSSAINT, a passé une bonne soirée. La présentation du budget 2018 n'a pas laissé grand place à des critiques de fond qui auraient pu déstabiliser un peu la majorité.

 

LES PRINCIPAUX CHIFFRES DU BUDGET 2018

BUDGET DE FONCTIONNEMENT

13,6 millions d'euros

dont frais de personnel  6,3 millions d'euros, en augmentation de 2.6 % par rapport à 2017

Endettement :11 millions d'euros soit 710 euros par habitant

 

BUDGET D'INVESTISSEMENT

9,2 millions d'euros contre 8,5 millions en 2017

avec recours à l'emprunt pour 1,2 million d'euros

Les opérations majeures d’investissement sont :
- La Mairie annexe de la Jarrie (2 370 000,00 €)
- L’avenue Charles de Gaulle (818 100,00 €)
- Rue du 8 Mai 1945 (Avenue François Mitterrand) (576 000,00 €)
- Aménagement paysager du Parc de la Jarrie (283 919,94 €)

 

LE DÉBAT

Avant de passer au plat principal Madame Nicole LANDRIEAU est revenue sur son opposition aux indemnités versées au Receveur Municipal comme elle le fit au conseil de l'Agglomération.

C'est certes choquant de voir un fonctionnaire toucher une indemnité conséquente de 2 000 euros pour rémunérer son activité "normale" attachée à sa fonction.

Cette indemnité traditionnelle a cependant une histoire liée au fait de la responsabilité personnelle sur ses propres deniers du receveur en cas de défaillance. Pour couvrir ce risque le Receveur doit s'assurer donc...il a cette indemnité compensatrice qui peut choquer et des collectivités la remettent  effectivement en cause.

 

FISCALITÉ QUASIMENT STABLE

Le plan de convergence des taux d'imposition dans l'optique de la commune nouvelle fait que seul le taux de la taxe Foncier Bati est réévalué : il est porté de17,27 à 17,60%.

LA POLITIQUE D'INVESTISSEMENT ET DE RECOURS À L'EMPRUNT MISE EN CAUSE PAR L'OPPOSITION

D'abord l'opposition front de gauche, Eric GARDES pose la question de la faisabilité des investissements projetés et celle du devenir des fonds votés set non utilisés avant le 31 décembre 2018 avec la fusion. Et pourquoi avoir recours à l'emprunt ?

Le maire insiste sur la logique de sa gestion :

- désendettement régulier

- croissance des dépenses d’investissement.

Si on a les moyens d'emprunter "sans dégrader les rations financiers"pour financer des investissement  il faut  le faire. Si on peut faire plus de travaux pour améliorer le voirie (130 kilomètres à Olonne-sur-Mer ) il faut le faire aussi.Emprunter pour investir c'est bon pour améliorer la qualité de vie des olonnais. Emprunter pour investir plus c'est bon et utile pour l'économie locale.

La comparaison avec les communes voisines est hors de mise. Olonne sur Mer est une ville nouvelle qui n'a que depuis peu des résidences secondaires donc des bases d'imposition inférieures à les deux autres communes.

La logique comptable et financière du Maire confortée par les explications de Patrick HOUSSAINT et de ses collègues n'arriveront pas à convaincre les deux élus du front de gauche (liste "l'humain d'abord à Olonne") qui, avec les  collègues  de l'autre opposition socialiste, ne voteront pas ce dernier budget. Pourtant c'est un budget qui permet à la ville d'apporter sa part à la dot de la ville nouvelle : dette allégée, capacité d'investissement, finances saines...

 

SUBVENTIONS AU MONDE ASSOCIATIF

Nous notons aussi une certaine largesse de la commune vis à vis du monde associatif. Loin de celle des Sables d'Olonne mais bien plus que Château d'Olonne.

Sur ce sujet, il faudra avec la création de la Commune Nouvelle, au 1er janvier 2019, vraiment une reprise en main des modalités d’attribution des subventions et une harmonisation.  La Commune Unique devra remettre de l'ordre, de la cohérence et assumer un contrôle sérieux des comptes des associations qui bénéficient de ces fonds publics ainsi distribués. C'est l'intérêt des associations comme celui de la collectivité responsable de la gestion des deniers publics. Il y a aussi un problème d'équité.

 

LE MAIRE YANNICK MOREAU N'AURA PAS CONVAINCU LES OPPOSITIONS DE SA BONNE GESTION

LE MAIRE YANNICK MOREAU N'AURA PAS CONVAINCU LES OPPOSITIONS DE SA BONNE GESTION

Partager cet article

Repost0

commentaires