Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

15 février 2018 4 15 /02 /février /2018 18:08
...LINKY, PARLONS EN. LE CITOYEN CLIENT DOIT-IL TOUT ACCEPTER ?

...LINKY, PARLONS EN. LE CITOYEN CLIENT DOIT-IL TOUT ACCEPTER ?

LINKY : UN COMPTEUR ÉLECTRICITÉ DONT LA POSE S'IMPOSE ?

UN DIKTAT INTOLÉRABLE

Le citoyen est taillable et corvéable à merci. Il n'a pas le droit de dire OUI ou NON par exemple au changement de son compteur d'électricité.

EDF a décidé de changer vos compteurs. Donc, même si cela vous importune, vous devez accepter ce changement et les conditions dans lesquelles il est fait.

Excusez, il ne faut pas dire EDF mais ENEDIS ex ERDF démembrement d' EDF dont l'image est ternie...et aussi histoire d'embrouiller l'ex usager (ne pas écrire "usagé", même pour les personnes âgées) qui aurait dû devenir et mériter le qualificatif de "client".

 

LA LIBERTÉ DE DIRE NON N'EXISTE PAS AVEC EDF ENEDIS

Pour différentes raisons, nombre de clients, de collectivités ne veulent pas d’installation du nouveau compteur baptisé LINKY. Il y a donc bien un problème.

 

Les motifs de refus sont principalement :

- les problèmes de santé : des personnes peuvent être allergiques aux ondes électromagnétiques qui, pour des hypersensibles, peuvent engendrer malaises, maux de tête...

- pour des problèmes de sécurité : des incendies furent ou auraient été provoqués par ces compteurs,

- problème de confidentialité et de sécurité ce compteur communiquant enregistre et transmet les informations sur votre consommation en suivi permanent même si elles ne sont transmises qu'une fois par jour (sûr ?). Cela est donc un espion installé en permanence chez vous. Qui garantira que les informations collectées resteront confidentielles et pas exploitées à des fins autres que la consommation et facturation d'électricité ?

- problème économique : qui a intérêt à cette dépense fabuleuse ? EDF et sa filiale ENEDIS.

EDF et sa filiale vont gagner de l'argent avec le nouveau compteur pourquoi ne pas faire bénéficier le client d'une baisse sur sa facture ?

La Cour des Comptes est formelle :  "un investissement de près de 5,7 Md€ courants, soit environ 130 € par compteur installé. Il est, in fine, payé par le consommateur. " La Cour des Comptes suggère des solutions pour amortir le coup et coût pour le consommateur...conseil mais pas consigne.

 

Donc le client usager est condamné : 

- à changer son compteur et supporter les risques du nouveau compteur,

- à payer un surcoût,

- à se taire.

 

OBLIGATION  "CE CHANGEMENT DE COMPTEUR EST-IL OBLIGATOIRE?"

La question est ainsi posée sur le courrier adressé aux clients

Réponse (en gras) "OUI" 

"Ce matériel imposé est mis à votre disposition et ne vous appartient pas. L’accès à chaque compteur est inscrit dans les conditions générales de vente du contrat d'électricité et le projet est encadré par la loi."...au moins c'est clair : paye et tais-toi, c'est la devise d'EDF ?

 

Donc :

1)C'est la "loi", mais d'ailleurs laquelle ? Le silence sur cette loi est éloquent. Le fait de ne pas citer le texte est cause de soupçon. Serait-ce un simple décret et non une loi ?

2)Le consommateur va payer un compteur qui ne lui appartiendra jamais.

3)Le consommateur est payeur mais a le seul droit de se taire.

3)La pose du compteur peut se faire en l'absence du client qui aurait dû être prévenu...mais ne l'est pas toujours...qui plus est EDF peut violer son domicile.

 

CONCLUSIONS

Une opération peut-être nécessaire...mais alors pourquoi certains pays refusent LINKY ?

Une obligation mais en cas de refus...la sanction pourrait-être la rupture du contrat de fourniture d'électricité...voilà le beau chantage  que propose le Service Public !

Pourquoi le client subit-il une obligation nouvelle et un SERVICE PUBLIC peut-il imposer au lieu d'utiliser le volontariat ? D'autant plus que ce volontariat couplé avec une baisse des tarifs pourrait bien marcher.

Décidément l'élève EDF mérite un zéro pointé et la révolte de ses clients. EDF pourrait ainsi apprendre à ses dépens qu'un service public est au service du public et qu'à force de se moquer des clients il risque le pire : une réaction de rejet.

Nous ajouterions que les clients n'ont pas à payer la gestion désastreuse d'EDF et de ses filiales et ne veulent pas payer les erreurs d'AREVA, des FLAMANVILLE et autres EPR, de la dette EDF...

 

Une bonne information sur

http://www.lemonde.fr/economie/video/2017/12/03/linky-pourquoi-ce-nouveau-compteur-electrique-pose-question_5223886_3234.html

 

VOUS,, CLIENTS EDF, RENSEIGNEZ-VOUS...N'ACCEPTEZ PAS TOUT ...il existe des associations de consommateurs, interrogez-les.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires