Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

8 février 2018 4 08 /02 /février /2018 17:44
COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE  : LE NON DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE...SUITE

UN DÉBAT D'ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES, DOB, SANS DÉBAT

 

Le DOB a pour but de renforcer la démocratie participative en instaurant une discussion au sein de l’assemblée délibérante sur les priorités et les évolutions de la situation financière de la collectivité.

Il améliore l’information transmise à l’assemblée délibérante. Il donne également aux élus la possibilité de s’exprimer sur la situation financière de leur collectivité.

Il doit se concevoir comme un outil pédagogique associant la majorité et l’opposition.

Le débat doit avoir lieu dans les deux mois précédant l’examen du budget primitif.

 

LES ÉLUS ONT OMIS QU'IL Y AVAIT MATIÈRE À UN DÉBAT INTÉRESSANT DE FOND SUR LE PROJET ET LES PROJETS DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

Les gros dossiers qui viennent du passé  : LA VANNERIE ET LES AUTRES ZONES ÉCONOMIQUES, NUMERIMER, l'ex VENDÉOPÔLE, le PÔLE ÉQUESTRE, L'AÉRODROME DES SABLES D'OLONNE, le VILLAGE D'ENTREPRISES NAUTIQUES ...

Les élus de la Communauté d'Agglomération n'ont pas abordé ces dossiers souvent imposés par les circonstances de la création de la Communauté d'Agglomération.

Il n'y eut qu'une tentative de question posée par un élu d'opposition, question vite étouffée et ...

 

UNE QUESTION QUI N'ÉTAIT PAS DE MISE CAR HORS SUJET : STABILISONS LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION APRÈS ON VERRA

Cette question vient de l'élu de l'opposition sablaise, Gérard MERCIER.

Comme d'autres élus, il a salué la bonne santé financière de l'AGGLOMÉRATION.

Nous ne partageons que partiellement cette affirmation : l'endettement reste important et surtout l'autofinancement est faible. Mais, comme nous l'expliquerons plus tard, c'est une situation due à l'héritage et à certaines erreurs passées qu'il faut gommer. Si on veut un Agglomération moteur du Territoire donc qui investit il lui faudra une situation et une gestion financière musclée.

En réalité, le constat trop optimiste  de Gérard MERCIER lui permet de revenir sur le sujet de l'ouverture de la communauté d'agglomération aux collectivités voisines : les ACHARDS, TALMONDAIS...

La Communauté d'Agglomération a tout juste un an. Elle fut créée dans la précipitation imposée  par le législateur...sauf qu'au Pays des Olonnes à cette création il fallait ajouter la fusion des 3 Communes..les deux opérations à mener simultanément sont faisables mais cela demande beaucoup de mobilisation des élus et des personnels concernés.

La demande d'ouverture de l'Agglomération à d'autres collectivités est donc prématurée : achevons les fusions, stabilisons les structures et ne dispersons pas les efforts des élus et du personnel.

 

LES QUESTIONS QUI AURAIENT DÛ OU PU ÊTRE POSÉES

Sans les prioriser en voici quelques unes :

- Situation de l'Agglomération, mise en place de la structure et le questionnement : vit-on 2018 et 2019 comme une simple période de mise en marche de l'agglomération, la période d'un état des lieux et d'une prise en compte de tous les paramètres de l'héritage : actif et passif.

- Y a-t-il un projet pour l'Agglomération ? Si l'on s'en tient au projet territorial proposé au Département on reste sur le schéma du saupoudrage : pas de projet mais des petits projets pour satisfaire les 7 communes et ne pas faire de vague ? Une agglomération n'est pas faite pour cela mais pour donner de l'ambition et préparer l'avenir. La technique politicienne du saupoudrage on a déjà vu ce que cela donnait avec la CCO.

Il y aurait dû y avoir des questions  plus précises, par exemples:

- Justification du choix d'investir sur l'Aérodrome des Sables d'Olonne, pourquoi avoir abandonné tout projet de transfert ?

- L'ex VENDEOPÔLE a été rebaptisé ZAE Parc d'Activités SABLES D'OLONNE Sud tant le nom de VENDÉOPÔLE pouvait faire peur et éveiller les souvenirs d'une gestion pour le moins hasardeuse. À cette occasion, il fallait aussi poser la question de la multiplication des zones d’activités économiques et de leur gestion par le personnel de l'Agglomération.

Devenir du Village d'Entreprises Nautiques (carrefour LA CHAUME ) et du Pôle Équestre Vendéen ?

Et le complexe sportif et culturel tant critiqué par la gauche, qu'en est-il ? Le projet est pourtant inscrit dans le DOB.

Y a-t-il ou y aura-t-il une dimension sociale dans le projet Agglomération ?

Rien sur le traitement des déchets et l'eau sur l'Agglomération...

et tant d'autres questions ...

 

CE MUTISME ET NON DÉBAT QUE PEUVENT-ILS OCCULTER OU RÉVÉLER ?

Certainement que l'Agglomération est en période de rodage et en période pré électorale...donc de non-dits et mais pas de non-débat.

L’agglomération a aussi besoin de calme et d'unité pour franchir ce cap de sa fondation/création avec des matériaux provenant parfois du passé et qu'il faudra bien incorporer dans les structures de l'édifice agglomération sans le fragiliser.

Celle-ci n'a pas besoin de débats qui feraient revenir sur des dossiers sources de polémiques stériles puisque l'objectif est de regarder devant et de se mobiliser pour cela en gommant ce qu'il y a de négatif dans certaines  dossiers. Par contre, nous, en toute liberté et dans le souci d'analyser et d'informer, nous reviendrons sur ces sujets pour bien clarifier les choses pour l'avenir.

Pa contre, il ne faut pas se voiler la face. Ce démarrage de l'Agglo est un pari difficile à gagner et qu'il faut gagner. Le chemin à parcourir est pavé d’ornières que seule une équipe solide pourra faire sans chuter.

Le Président Yannick MOREAU et certainement son bureau ont eu au moins le mérite d'avoir évité cet écueil de débats stériles.

De plus, le Président Yannick MOREAU a une position difficile d'arbitre. Mais, pour assumer sa mission il a au moins l'avantage de la connaissance des dossiers et de ne pas avoir à subir le handicap d'une responsabilité personnelle importante de gros dossiers difficiles du passé qui furent transférés à l'Agglomération le 1er janvier 2017.

 

Ainsi le Débat d'Orientations Budgétaires 2018 de l'Agglomération Les Sables d'Olonne fut un NON-DÉBAT.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires