Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 21:43
MADAME CHANTAL MEREL À DROITE REMPLACE COMME ADJOINTE MADAME ANNICK BILLON À GAUCHE MADAME CHANTAL MEREL À DROITE REMPLACE COMME ADJOINTE MADAME ANNICK BILLON À GAUCHE

MADAME CHANTAL MEREL À DROITE REMPLACE COMME ADJOINTE MADAME ANNICK BILLON À GAUCHE

L'ÉLECTION ÉTRANGE D'UN (E)  ADJOINT (E) À CHÂTEAU D'OLONNE

Il s'agissait de remplacer la sénatrice Annick BILLON démissionnaire de son poste d'adjointe à l'urbanisme en application de la loi sur l'interdiction des cumuls des mandats.

Cette décision tardive du maire exprime la gêne dans laquelle il se trouve. En mai 2017, Annick BILLON a annoncé son choix de demeurer sénatrice et donc de démissionner de ses postes d’adjointes à la communauté d’agglomération Les SABLES D'OLONNE et à la commune de Château d'Olonne.

LA MAJORITÉ DU MAIRE EST DEVENUE UNE MINORITÉ

Logiquement, le remplacement d'Annick BILLON, en septembre 2017, date officielle de la cessation de ses fonctions, ne devait donc poser de problème.

Mais maintenant le maire Joël MERCIER ne peut plus compter sur les membres de sa majorité pour faire élire un des siens. Madame Mauricette MAUREL, opposition de droite, avait posé sa candidature.

On en restait là jusqu'à ce Conseil Municipal.

CHANGEMENT DE DÉCOR

D'emblée, Mauricette MAUREL annonçait le retrait de sa candidature. Les attitudes, propos et écrits du maire l'ont conduite à juger que dans l'équipe municipale elle n'aurait pas sa place "je ne suis pas la bienvenue" a-t-elle dit. Malgré ses preuves d'indépendance, c'est clair, elle n'aurait pas été la bienvenue.

De plus, Mauricette MAUREL avance que les pressions exercées par le maire sur les élus font que ceux-ci ne seront pas libres de choisir lors du vote.

Elle retire sa candidature malgré l’admonestation d'Anthony PITALIER qui lui demande d'aller jusqu'au bout de sa démarche et de suivre son exemple quitte à aller à l'échec.

UNE SOLUTION QUI SAUVE LA FACE DU MAIRE DANS L'IMPASSE

Le Maire propose alors "sa" candidate. En fait, ce sera la candidate issue de négociations internes qui permettent au maire de sauver la face. Ce sera une proche d'Annick BILLON, Chantal MÉREL  qui sevrait occuper le poste de 3 ième adjointe qui était celui d'Annick BILLON. Mais les attributions de ce poste concernat le poste URBANISME...qui sera confié à qui ? Madame Chantal MÉREL ?

Madame Chantal MÉREL et une personne qui s'est déjà beaucoup dévouée comme élue et réélue et qui a déjà en charge les ressources humaines de la commune. Fonction qu'elle rappellera dans sa brève intervention pour remercier ses collègues qui l'ont élue et confirmer qu'elle sera l'élue de tous.

En effet, le résultat de ce vote secret reste bien sûr secret mais  mystérieux puisqu'il y a eu 31 votants (sur 33 élus) 19 voix pour Chantal MÉREL et 12 bulletins blancs. Résulta étonnat pour une candidature unique proposée.

Quand on analyse les épisodes qui ont abouti à ce vote on peut affirmer que les grains de sables dans la municipalité de Château d'Olonne deviennent de gros cailloux et que le couple à sa tête MERCIER DOAT est dans le plus grand embarras. Son mode de gestion est contesté au sein même de ce qui fut la majorité du maire.

A noter ausi que les explications données sur la position d'adjointe de Madame Chantal MEREL et la délégation de pouvoir qu'elle aurait du avoir restent dans le flou. Il en est de même pour le réajustement des indemnités des adjoints ; cette gestion s’opacifie et nous espérons y voir plus clair dans le PV de la séance.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires