Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 22:50
3 MAIRES : UNE TRINITÉ AUJOURD'HUI MAL EN POINT

3 MAIRES : UNE TRINITÉ AUJOURD'HUI MAL EN POINT

  UNE LAME DE FOND EMPORTE LE BON SENS ET CELUI DE L'INTÉRÊT GÉNÉRAL

LA RENTRÉE AUX SABLES D'OLONNE EST MARQUÉE PAR UN EMBALLEMENT DES ZIZANIES ET AMBITIONS DES ÉLUS QUE LES CITOYENS N'APPRÉCIENT PAS ; RÉVÉLATIONS D'UNE ALLIANCE CONTRE NATURE LORS DU VOTE DU 29 SEPTEMBRE 2017

 

Le vote intervenu le vendredi 29 septembre 2017 lors du Conseil Communautaire de l'Agglomération LES SABLES D'OLONNE a fait sauter le verrou du fragile équilibre et de l'entente de façade, pour nécessité d'efficacité, des 3 maires des Sables d'Olonne, Olonne sur Mer et Château d'Olonne.

voir : http://www.olonnes.com/2017/09/les-sables-d-olonne-agglomeration-conseil-communautaire-du-vendredi-29-septembre-2017-attristant.html

Nous allons tenter d'expliquer à nos lecteurs une situation aussi surréaliste que nocive. C'est l'éternelle et pitoyable histoire du combat des chefs au détriment de l'intérêt général.

CHÂTEAU D'OLONNE : UN MAIRE JOEL MERCIER CONTESTÉ AU SEIN DE SA MAJORITÉ, DEVENUE MINORITÉ

Depuis juillet 2016; le maire et son adjointe Isabelle DOAT rament pour faire plier les membres frondeurs de leur majorité. En plus, le sous-marin ancien maire Jean-Yves BURNAUD qui hante toujours la mairie et agace élus et personnel municipal. Sa position contre la fusion actée par la votation populaire de décembre 2016 n'a pas arrangé les choses.

Maintenant, à Château d'Olonne, quand il y a une décision à prendre au Conseil Municipal et qu'il faut un vote...le maire  Joël MERCIER compte ses voix et repousse la décision...il ne peut affronter un vote négatif qui serait l'équivalent d'une motion de censure.

Un tel vote ouvrirait au Maire la porte de la démission. Un maire minoritaire dans son conseil municipal expédie les affaires courantes; il ne gère plus sa commune et on se demande d'ailleurs, dans ce contexte, comment sera voté le budget 2018 à CHÂTEAU D'OLONNE? Les frondeurs remettront-ils leurs flèches acérées dans leurs carquois en attendant un positon plus forte pour attaquer ?

Donc le maire Joël MERCIER a tenté au niveau de la Communauté d'Agglomération d'imposer son candidat pour prendre le strapontin d'adjointe aux Sports que détenait  son ex adjointe Annick BILLON, sénatrice. frappée par la loi sur les cumuls de mandats.

Il n'a pas su gérer sa majorité lors du choix du candidat au sein de ce qui fut sa majorité..

En effet, une partie de cette majorité voulait présenter leur candidat déjà adjoint aux Sports, Gérard HECHT

Le vote au sein du Conseil Communautaire a été défavorable au choix du maire.

26 voix se sont portées sur le candidat libre Gérard HECHT contre 22 voix à Annick TRAMEÇON la  candidate présentée par le maire.

Un échec pour le Maire de CHÂTEAU D'OLONNE mais aussi un échec pour le Maire des Sables d'Olonne qui avait ferment apporté son soutien au candidat de son collègue de Château d'Olonne.

En effet, Didier GALLOT avait ouvert le débat et soutenu fermement la candidate présentée par son collègue Joël MERCIER.

 

LES VAINCUS DU VOTE DU 29 SEPTEMBRE 2017 S'ALLIENT OUVERTEMENT CONTRE LE MAIRE D'OLONNE

Cette  alliance contre nature entre Joël MERCIER et Didier GALLOT révélée publiquement lors de ce vote du 29 septembre dernier a surpris le monde sablais. Didier GALLOT vole au secours de celui qu'il avait mis plus bas que terre dans les bulletins municipaux de 2015 pour son opposition et ses manœuvres contre la fusion.

Didier GALLOT est un maire atypique plein d'humour et de culture mais un maire de transition puisqu'il annonçait à tout va qu'il n'aspirait qu' à la fusion des 3 communes et à la retraite.

Maintenant s'accrocherait-il au pouvoir qui peut griser même un sage ?

Si l'on en juge par les réalisations de sa mandature depuis le redressement des finances de sa commune jusqu'à la création du pôle universitaire et autres projets structurants en matière urbanistique, les Sables d'Olonne ont un maire qui tient ses promesses.

Que va-t-il donc se fourvoyer avec un maire voisin à la dérive, père de projets contestés comme la route du littoral, la nouvelle mairie, en délicatesse avec la Chambre Régionale des Comptes...?

 

À SUIVRE...TOHU BOHU AUX SABLES D'OLONNE...

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires