Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 21:22
NOUVEL HÔTEL DE VILLE : LA COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE EN VENDÉE TROP RICHE A DÉPENSÉ 4,6 MILLIONS D'EUROS POUR UN NOUVEL HÔTEL DE VILLE QUI N'AURA PLUS LIEU D'EXISTER SOUS CETTE FORME DANS QUELQUES MOIS

NOUVEL HÔTEL DE VILLE : LA COMMUNE DE CHÂTEAU D'OLONNE EN VENDÉE TROP RICHE A DÉPENSÉ 4,6 MILLIONS D'EUROS POUR UN NOUVEL HÔTEL DE VILLE QUI N'AURA PLUS LIEU D'EXISTER SOUS CETTE FORME DANS QUELQUES MOIS

UNE  RÉFORME AU NIVEAU DES COLLECTIVITÉS LOCALES NE PEUT S'ARRÊTER À LA TAXE D'HABITATION

LES BUDGETS DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES  ET DE L’ÉTAT

Derniers chiffres connus 2015

  • Dépenses de fonctionnement  des collectivités 169 milliards  d’euros
  • Dépenses d’investissement 49 milliards d’euros

Soit environ 50 % du budget de l’ÉTAT : 430 milliards d’euros en 2017

 

La taxe d’habitation :

C'est un impôt qui ne regarde pas les capacités contributives des citoyens" a lancé ce jour le chef de l'État qui estime que cet impôt "accroit l'injustice sociale et territoriale"

D’une part, c’est une taxe d’une injustice incroyable qui réussit à jeter hors de chez eux des personnes âgées qui ont investi toute leur vie dans leur maison  …pour ne pas avoir la possibilité de finir leur jour « chez eux » à cause de la lourde fiscalité,

D’autre part,  cette taxe locale demeure la vache à lait des collectivités dépensières et irresponsables : le gâchis des collectivités locales est une réalité crue et sue que découvrent enfin certains élus aujourd’hui. Que nos élus lisent ce qu’a écrit le député René DOSIÈRE, les rapports de la Cour des omptes, les revues économiques, les chroniques locales du gaspillage de nos maires…

LA MAIRIE NOUVELLE DE CHÂTEAU D’OLONNE

Un exemple de gâchis qui a eu les honneurs de la presse nationale  (Revue CAPITAL N° 301 d’octobre 2016)  la nouvelle mairie de Château d’Olonne : coût au moins 4.6 millions d’euros pour quoi faire demain dedans ?

Et des mairies de Château d’Olonne, il y en a partout en FRANCE !

LES FREINS DE LA RÉFORME

Les élus ne vont pas scier la branche sur laquelle ils vivent…le Sénat va se dresser contre toute réforme de fond

« Un président qui n'a jamais été un élu local' »a dit le Président des Départements pour défendre ceux-ci. Ce n’est pas un argument fort.

L’ancien ministre François BAROIN, président des maires de France a dit : 

« Nous nous sommes déjà beaucoup serré la ceinture. » Prendre la défense des maires ainsi est d'une faiblesse coupable...en matière de gestion, les maires peuvent et doivent faire beaucoup mieux. Ils viennent de montrer qu'ils peuvnet mieux faire sous la précédente mandature ...qu'ils s'engagent de poursuivre la chasse aux gaspis sous cette nouvelle mandature.
 

Ainsi, on s’aperçoit que le plan économies forcées de François HOLLANDE n'a pas empêché que les recettes et dépenses  des collectivités globalement augmentent !...Il y a donc eu du bon dans la mesure de baisse de la DGF mais on peut et doit encore serrer la vis puisque c'est possible an nom de la solidarité nationale.

Mais l'ÉTAT doit aussi donner l'exemple y compris au plus haut niveau..

 

SOYONS RÉALISTES

36 000 communes, c’est la ruine, c’est plus de 600 000 élus qui font quoi ?

Les élus demeurent irresponsables de leurs erreurs pire irresponsables des délits qu’ils commettent lors de l’exécution de leurs mandats : d’où toutes les dérives constatées par exemple, par les Chambres Régionales des Comptes jamais sanctionnées…donc allons y gaiment ! clientélisme, favoritisme, prise illégale d'intérêts ...

C’est la France ridicule au niveau européen

Dans une commune, c’est l’exécutif et son personnel qui  prennent toutes les décisions donc les dépenses sans aucun contrôle réel !

  • le Préfet a abdiqué,
  • les juridictions "administratives" (Cour des Comptes et ses Chambres Régionales et les Tribunaux Administratifs, Cours  d’Appel Administratives et Conseil d’Etat ) sont trop aux ordres et soumises aux influences locales et n’utilisent pas leur pouvoir de sanction des abus…si vous doutez, on peut vous apporter des preuves de l’inefficacité et de la perte de crédibilité de l’institution.

 

DES CITOYENS IRRESPONSABLES

C’EST TROP FACILE DE RÂLER SANS CESSE CONTRE LES ÉLUS ET LEURS PRATIQUES PARFOIS MAFFIEUSES ET DE NE RIEN FAIRE POUR QUE CELA CHANGE

 

…chers concitoyens, occupez vous un peu plus e la chose publique

  • assistez aux conseils municipaux, aux conseils de vos communautés de communes…
  • lisez les comptes rendus de ces instances
  • allez voter
  • militez
  • après vous pourrez râlez auprès de vos élus.


 
DES RÉFORMES NÉCESSAIRES ET  URGENTES : LA TAXE D’HABITATION, UN ARBRE QUI NE DOIT PAS CACHER LA FORÊT DE RÉFORMES À FAIRE
 
Citons :

 Faciliter les regroupements  des collectivités surtout des communes

Rétablir un vrai contrôle de gestion des Collectivités Territoriales,


Formation des élus et leur donner un vrai et juste statut les écartant de (presque) toutes tentations : une fonction et non un métier avec des garanties...avec un renouvellement des mandats et un cumul limités,


Rétablir le contrôle de légalité par le Préfet : la décentralisation n’a pas eu que du bon,


Responsabiliser les élus et leur appliquer la loi, toute la loi en cas de dérive,


Redonner le pouvoir aux citoyens : droit d’alerte, participation des citoyens par votation, révision des procédures d'enquêtes publiques...


Améliorer le statut et le niveau des agents des collectivités locales ainsi que leur indépendance,

Revoir  tout le financement des collectivités locales.

 

Avec cela, les économies prônées et justifiées de 13 milliards d’euros par les collectivités locales pour ce quinquennat seront vite réalisables et réalisées.
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires