Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 15:36
48 CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES REPRÉSENTENT LES 7 COMMUNES DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

48 CONSEILLERS COMMUNAUTAIRES REPRÉSENTENT LES 7 COMMUNES DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE

DANS CETTE SÉRIE EXCEPTIONNELLE D'ARTICLES NOUS EN ARRIVONS À LA TENTATIVE DE DÉCRYPTAGE ET CONCLUSIONS D'UN DÉBAT INUTILE SUR LES INDEMNITÉS DU PRÉSIDENT DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION

Suite de

http://www.olonnes.com/2017/07/communaute-d-agglomeration-les-sables-d-olonne-conseil-communautaire-du-vendredi-7-juillet-2017.htm

Peut-être que le maire de Château d'Olonne avait le secret espoir que le putsch médiatique qui a frappé François FILLON se renouvelle au niveau de la Communauté d'Agglomération Les Sables d'Olonne.

Le Président de cette Communauté, maire à nouveau d'Olonne sur Mer, Yannick MOREAU, n'avait pas réussi le pari de mettre son siège de député à l'abri de la vague MACRON et il a été emporté comme les autres...une faiblesse qu'a tenté d'exploiter, en vain, le Maire de Château d'Olonne, Joël MERCIER.

 

JOËL MERCIER FAISAIT  PARTIE D'UNE ÉQUIPE, Il S'ATTAQUE À SON CAPITAINE ET SE MET AU MOINS SUR LA TOUCHE

Par cette manœuvre contre son Président, il se marginalise par rapport à cette équipe en s'attaquant à son leader. On voit mal ce qu'il espérait de cette manœuvre qui l'a amené

-  à mentir,

- à se faire rappeler qu'il n'était pas tout blanc pour donner des leçons,

- à faire éclater publiquement une nouvelle fois que sa gestion communale fait qu'un partie importante de sa majorité ne le suit plus,

- a faire une contre-proposition qui ne tenait pas debout et dont aucun de ses proches n'a osé se faire clairement l'avocat.

La position de Joël MERCIER ressemble à un suicide politique.

La poursuite de ses mandats à Château d'Olonne et à la Communauté d'Agglomération devrait en être compromise surtout si l'on se rappelle le sort qui fut fait à son adjointe favorite Isabelle DOAT à la Communauté de Communes des Olonnes en fin 2015. Il va entrainer inévitablement celle-ci dans sa chute à moins d'une proclamation d'allégeance nécessaire et qui serait étonnante.

 

CET ÉPISODE QUI MET À JOUR UN MALAISE NE DOIT PAS TROUBLER LA MARCHE EN AVANT DE LA COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION ET CELLE DE LA CRÉATION DE LA COMMUNE UNIQUE NOUVELLE "LES SABLES D'OLONNE"

Yannick MOREAU a cédé à tous les chantages et désidérata de Joël MERCIER :

- sur la représentation de la Ville de Château d'Olonne au sein de l'Agglomération,

- sur la date  reculé à 2019 pour la création de la commune nouvelle, 

- sur la poursuite des mandats des élus jusqu'en 2020 même si cela sera ingérable 99 élus (et après cela le même Joël MERCIER ose demander des économies sur les indemnités des élus alors que la commune nouvelle sera dotée d'une quarantaine de vice-présidents !)

Quel manque de reconnaissance de la part de Joël MERCIER !

Les maires d'Olonne-sur- Mer et des Sables d'Olonne ont su rester ouverts à une fusion à 3 au nom de l'intérêt général et à recevoir Joël MERCIER qui a été obligé de prendre le train en marche.

Celui-ci au risque de se perdre n'hésite pas à sabrer ceux qui l'ont sauvé du déshonneur d'une fusion à deux (LES SABLES D'OLONNE et OLONNE-SUR-MER ) qui aurait rejeté CHÂTEAU D'OLONNE au rang des communes oubliées et sans avenir. Mais est-ce que cela pouvait le gêner ?

Quelle ingratitude ! Quelle petitesse ! et ce n'est pas fini : que verrons-nous avant les élections de 2020, lors de l'élection du premier maire de la Ville nouvelle unique... ?

 

RESTONS MOBILISÉS

Après cet épisode navrant il y a aussi une autre  grave leçon à tirer  : rien n'est jamais gagné d'avance. Cette histoire fut un pétard mouillé. Mais  cela ne met pas les citoyens à l'abri d'autres bombes à retardement contre la réalisation de la fusion des 3 communes.

Il révèle un esprit revanchard qui ne s'embarrasse d'aucune considération éthique. C'est révélateur de l'esprit qui anime encore des élus castelolonnais et des élus de gauche qui militent contre la fusion des 3 communes et restent contre malgré le résultat du vote populaire castelolonnais du 11 décembre 2016. Ils n'acceptent même pas ce vote démocratique dont Joël MERCIER  avait  tordu les règles.

 

Ceux qui ont tenté de soutenir Joël MERCIER savent-ils ce que nous venons de développer :

Si, NON, c'est qu'ils suivent mal l'actualité locale,

Si, OUI,  c'est qu'ils jouent un jeu de politique politicienne honteuse prêts à tous les compromis pour obtenu une petite part du gâteau au mépris de l'intérêt général ?

Savent-ils jusqu'où le maire de Château d'Olonne peut les mener dans ses combats pour arriver à des fins inavouables ?

 

POUR CONCLURE QU'AJOUTER DE PLUS QUE CE QU'A DIT AVEC SIMPLICITÉ ET BRIÉVETÉ LA SÉNATRICE ANNICK BILLON

 

 

Annick BILLON au cours de son intervention

Annick BILLON au cours de son intervention

COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION LES SABLES D'OLONNE : conseil communautaire  du vendredi 7 juillet 2017  suite

Partager cet article

Repost 0

commentaires