Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 15:21
UNE INSTITUTION QUI SIGNIFIE LA PLAIE DU PAYS

UNE INSTITUTION QUI SIGNIFIE LA PLAIE DU PAYS

LE CHÔMAGE, MAL FRANÇAIS, N'EST PAS UNE FATALITÉ

"LIBERTÉ, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ" NE SIGNIFIE PLUS RIEN POUR LES 6 MILLIONS DE CHÔMEURS FRANÇAIS ET LEURS FAMILLES

La  France va battre son record du nombre de salariés et dépasser les 25 millions de salariés.  300.000 postes ont été créés en un an,

Paradoxe : le taux de chômage reste un des plus élevés avec près de 10%.

Pour le mois de mai  2017, il y a 22 000 chômeurs de plus catégorie A (sans aucune activité) .

La France reste donc, dans les pays dits avancés, dont le taux moyen de chômage est de 7.5 %, le mauvais élève. Même nombre de pays passent maintenant en dessous de la barre des 5%.

Le modèle social français est à la dérive avec ce chômage. Celui-ci est à la fois cause et conséquence ,pour des  millions de familles frappées par cette maladie qui se déclare lors de la perte de son emploi par le salarié.

 

ÉCHEC DE LA PRÉCÉDENTE MANDATURE

Le Président HOLLANDE a perdu son pari et en a tiré les justes conclusions pour sa propre candidature mais cela n'améliore pas la condition des salariés privés d'emploi.

Les causes sont connues. Ce n'est pas la faute de la "mondialisation", ce n'st pas la faute du capitalisme et du libéralisme ...La cause profonde est franco-française.

 Les nouveaux élus donc maintenant  sont face à leur responsabilités :

ou ils sont capables de créer les conditions de l'amélioration de l'emploi

ou ils rejettent le pays au fond du trou de la désespérance et de la faillite financière et sociale.

 

POUR L'INSTANT, C'EST MAL PARTI...L'HÉRITAGE EST LOURD

Viennent de tomber sur la tête des créateurs d'emplois: PME, PME, créateurs qui débutent en auto entrepreneurs :

le compte pénibilité,

les règles nouvelles de déclaration TVA obligeant à racheter des logiciels,

la retenue à la source simplement reportée,

des exigences lourdes nouvelles concernant la tenue de la comptabilité et les rapports avec les services fiscaux ...

le compte personnel de formation avec l'entretien professionnel et le compte personnel d'activité accessible depuis janvier 2017 à l'initiative du salarié mais qui impacte son employeur.

 

LES MESURES DE SIMPLIFICATION NE DOIVENT PLUS DEVENIR DES MESURES DE COMPLEXIFICATION

Quand on examine par le petit bout de la lorgnette la réforme de la procédure prud'homale imposée par la loi MACRON il y a tout lieu d'être inquiet...le résultat est probant. La loi est passée grâce au forceps article 49 3 mais procédure nouvelle est plus complexe et le nombre de saisine des conseils de prud'hommes en chute libre...le justiciable fuit la JUSTICE ! sans qu'on sache exactement pourquoi et l'espoir d'accélérer les procédures est tombé à l'eau : les mauvais Conseils de prud'hommes restent mauvais et les bons restent bons.

Avec les mesures évoquées ci-dessus le chômage ne peut régresser et ce n'est pas en créant des emplois de fonctionnaires que sera rétabli le plein emploi du monde productif.

 

QUATRE  IDÉES FORTES ET SIMPLES ET QUI NE COUTENT RIEN AU BUDGET DE L'ÉTAT

1) Le contrôleur devient conseiller de l'entreprise

Que ce soit en matière d'impôt, de législation sociale, d'application de normes contrôlées le chef d'entreprise est présumé coupable. Il faut que le contrôleur rapporte des pénalités lors de ses contrôles.

Le contrôleur devrait devenir avant tout un conseiller de l'entreprise pour faire appliquer la loi.

2) Le chef d'entreprise ne devra plus être présumé coupable comme actuellement en droit fiscal et social

3) Stop à la surcharge administrative de l'entreprise imposée par des textes législatifs et réglementaires.

Il faut que le législateur comprenne que tout ce qui charge l'entreprise en formalités condamne celle-ci à de la perte de compétitivité et à l'écœurement des chefs d'entreprise et du personnel.

4) Stop à l'inflation des textes déstabilisateurs. Il faut que le gouvernement proclame solennellement  un moratoire sur l'inflation de textes en matière sociale et en matière fiscale. Cette inflation fait perdre toute visibilité au chef d'entreprise : la preuve en est encore donnée avec le projet de prélèvement à la source. Son annonce est ressentie comme une charge supplémentaire pour l'entreprise...pourquoi embaucher un productif dans l'entreprise si cela doit augmenter la charge improductive qui consiste à remplir de la paperasse !

 

LE REMÈDE AU CHÔMAGE : LA PAUSE EN MATIÈRE  D'INFLATION DES TEXTES DE LOIS ET RÉGLEMENTS

CONTRE LE CHÔMAGE AUSSI UN SEUL MOT : POUR REDONNER CONFIANCE AUX ENTREPRENEURS ET AUX SALARIÉS QUE, PAR ORDONNANCE, SOIT DÉCRÉTÉ UN MORATOIRE SUR LES LOIS SOCIALES ET FISCALES POUR LES TROIS ANS ↕À VENIR ET QUE CECI SOIT ENTÉRINÉ AU NIVEAU EUROPÉEN

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans SOCIAL
commenter cet article

commentaires