Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOUTENEZ NOTRE ACTION : abonnez-vous, adhérez à notre association CACO

Recherche

3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 06:12
Site des Roches Noires aux Sables d'Olonne à rebaptiser les Roches Vertes en 2017?

Site des Roches Noires aux Sables d'Olonne à rebaptiser les Roches Vertes en 2017?

DANGERS AVEC LA PROLIFÉRATION DES ALGUES VERTES MAIS AUSSI DES ESPOIRS 

 

Laissons aux politiques, politicologues et experts journaleux et journalistes le soin d'enfumer les électeurs et revenons aux problèmes de vie et de survie.

Le printemps, c'est comme un adorable bébé, c'est attendu, c'est beau même si c'est capricieux.

Mais, avec le printemps, il faut reparler nature et aux  atteintes graves que lui porte l'homme, cet apprenti sorcier, qui ont abouti à la prolifération des ALGUES VERTES SUR LE LITTORAL.

Les algues vertes que la VENDÉE, après la Bretagne, apprend à connaître et à subir :  ce n'est pas une fatalité.

 

LES ALGUES VERTES SONT DANGEREUSES ET COÛTENT CHER

On sait maintenant l'origine de la prolifération des algues vertes, le pourquoi et le comment de sa prolifération. Une étude vient d'être faite sur ses conséquences économiques.

L'impact sur le tourisme est important mais, d'après cette étude, seulement sur les secteurs où la baignade demeure attractive toute la saison d'été. L'interdiction d'accéder à une plage n'attire pas le touriste !

L'impact financier est important pour les budgets des communes concernées donc sur les impôts locaux et nationaux  L'enlèvement quotidien des algues obligatoire pour des raisons évidentes de sécurité est très coûteux.

Le traitement de ces algues est aussi très couteux : collecte, transport, stockage en site protégé et destruction voire enfouissement ( illégal ? et contrôlé ?) .

UN PEU D'ESPOIR

D'abord l'espoir est : puisqu'on connait la genèse de la prolifération des algues vertes...c'est de supprimer les sources de prolifération.

STOP à une agriculture irraisonnée, intensive qui tue la terre et altère profondément la santé et les finances (agriculture subventionnée),

FAVORISER LE MANGER MIEUX...ce n'est pas à coups de subventions maïs à coup d'éducation et de "transparence sanitaire" : antibiotiques, produits pesticides cancérigènes et perturbateurs endocriniens...doivent être chassés d'une agriculture qui périt sous les coûts des subventions, de lobbys...qui nous imposent la malbouffe et tuent l'agriculture saine et traditionnelle et ses fidèles serviteurs qui sont notre richesse humaine : nos agriculteurs,

ÉDUQUER LE GOÛT DU JEUNE CONSOMMATEUR ET MIEUX INFORMER LES CONSOMMATEURS.

 

LA PISTE DE LA VALORISATION DES ALGUES VERTES

Cette valorisation est un véritable potentiel grâce à des traitements maîtrisés :

- par un compostage maitrisé,

- par la méthanisation,

- pour la production des cosmétiques,

- comme compléments alimentaires...

Il faut que la recherche avance...le consommateur peut, en changeant ses comportements, la faire avancer plus vite.

LES ALGUES VERTES QUI PROLIFÈRENT CE N'EST DONC PAS UN FATALLITÉ.

Nous espérons cet été éviter de vous montrer des photographies de plages et d'estuaires envahies par les algues vertes et autres pollutions bactériennes et ...

Cela coute fort cher à la collectivité

Cela coute fort cher à la collectivité

Partager cet article

Repost 0
Published by CACO - dans ENVIRONNEMENT
commenter cet article

commentaires

REGUIGNE REGIS 06/05/2017 19:08

Les Roches Noires ; non , les roches " berk ! " .

REGUIGNE REGIS 06/05/2017 09:37

Et le TANCHET dans tout cela ? Même partiellement curé , il persistera à déverser vers l ' océan des tonnes , je dis bien des tonnes , de polluants non traités . Les travaux annoncés sur ce cours d ' eau côtier , voir le SAGE de référence , ces travaux ne règleront que très partiellement les arrivées de polluants , toute l ' année et spécialement aux beaux jours , tout cela avec des provenances pas assez identifiées et , surtout , pas traitées , à fond . A propos , j ' ai bien le sentiment que la CLE du SAGE AUZANCE VERTONE COURS D EAUX COTIERS n ' est guère intervenue pour définir et suivre sur le terrain les nécessaires travaux de sauvetage du TANCHET et par conséquent de l ' OCEAN . Message connaisseur des lieux sablais et président du SAGE approuvé et opérationnel Loiret - Dhuy et affluents 2001 - 2008 .

REGUIGNE REGIS 03/05/2017 15:30

A l ' origine de ces algues : pas seulement les rejets , " nourrissants , " conséquences de l ' agriculture intensive puis leur cheminement , via , les réseaux hydrographiques ( égouts pluviaux , rivières côtières ) ; mais aussi les rejets " urbains " , via les égouts eaux usées traitées partiellement , dénitrification et déphosphoration nulles ou partielles et les égouts pluviaux , bien " chargés " eux aussi , le tout finissant dans l ' océan ; voila qui explique les résultats ! La photo montrant la pelleteuse au travail ne supporte aucun commentaire " rassurant " de la part de quiconque ! N ' est - il pas vrai qu ' en plein été 2016 les résultats d ' analyses des eaux de baignades prélevées face à la grande plage furent sans cesse " avantageux " ( terme difficile à choisir ) tandis que , quotidiennement nous entrions dans une eau loin d ' être limpide , parmi de multiples éléments issus de rejets mal ou non traités . Alors la saison 2017 , commencée sous ces auspices " algues vertes abondantes ( ! ) nous rebutera - t - elle définitivement et nous conduira - t - elle à quitter ces plages devenues autant d ' échouages non souhaités ?